« Rêvons la ville » : Quand des élèves de troisième font leur musée

6 avril au 9 juin 2017

Publié le 18 avril 2017

Du 6 avril au 9 juin, les élèves du collège Versailles de la Belle de Mai se transforment en commissaire d’exposition afin d’imaginer la ville idéale au sein du Centre de conservation et de ressources du Mucem. L’occasion pour eux d’aborder différents thèmes du quotidien, du poids des apparences au vivre-ensemble.

Visite des collégiens au CCR ® Mucem
Visite des collégiens au CCR ® Mucem

Comment imaginez-vous la ville idéale ? 18 élèves de 3ème du collège Versailles de Marseille ont tenté de répondre à cette question au travers de l’exposition « Rêvons la ville » organisé par le Centre de conservation et de ressources du Mucem (CCR). En véritable commissaires, les collégiens ont dû élaborer le parcours de l’exhibition, du choix des œuvres à la réalisation scénographique. Pour ce faire, seul ou en duo, ils ont dû choisir deux objets dans la collection privée du Mucem qui s’opposent ou se complètent, et ce dans le but de construire une ville utopique. Après six mois de travail, le résultat est là. Ecologie, consommation, vivre-ensemble, inégalités, de nombreux thèmes du quotidien sont ainsi abordés par les adolescents et réinterprétés à leur manière, le tout avec l’aide de leurs professeurs.

«Au début, ils ne pensaient pas être capable de faire un tel projet, malgré leur grand enthousiasme. Mais quand on voit le résultat on ne peut qu’être fier» explique Mathieu Chaumulon, professeur de français.

Visite des collegiens au CCR ® Mucem

Une ville loin des clichés

Visite des collégiens au CCR ® Mucem
Visite des collégiens au CCR ® Mucem

Sarra a par exemple opté pour deux tableaux du XXème siècle qui représentent deux quartiers qui s’opposent : l’un bourgeois, l’autre populaire. Si le premier semble fade et terne, le deuxième est coloré et vivant. « Je voulais montrer que les apparences peuvent être trompeuses. Les quartiers populaires ont une mauvaise image, et les gens en ont peur. Pourtant, quand on regarde les deux photos, c’est celui qui donne le plus envie » explique-t-elle. Le poids des apparences est également une idée reprise par Khawla qui a jeté son dévolu sur une immense sculpture de crèche et une photographie de bâtiments délabrés. « Vu de l’extérieur, la crèche est belle et les bâtiments sont moches, mais qui nous dit qu’à l’intérieur c’est la même chose ? » demande-t-elle.

Pour Soundous, une ville idéale passe d’abord par l’écologie. « J’ai choisi deux images : celles d’un parc et d’un embouteillage. J’ai voulu montrer que c’est à nous de faire des efforts pour rendre notre environnement plus agréable, en polluant moins ou en mettant plus de verdure. Et si moi j’y arrive alors que je suis une simple collégienne, pourquoi pas tout le monde ? » s’interroge-t-elle, sceptique. Même constat pour Marija, qui a sélectionné une photographie avec des produits issus de l’agriculture biologiques en plus d’une autre qui met en exergue la surconsommation. « Je pense qu’il faut qu’on arrive tous à manger mieux ». Tantôt drôles, tantôt touchantes, les associations choisies tapent toujours juste, et malgré leur jeune âge, les élèves révèlent une compréhension du monde pleine de lucidité. En somme, une véritable invitation à la réflexion de la ville de demain.

Sarah Barbier

Infos pratiques

Centre de Conservation et de Ressources du Mucem
1 Rue Clovis Hugues, 13003 Marseille

Exposition gratuite

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h

Pour aller plus loin

Centre de Conservation et de Ressources du Mucem
Lieu culturel

Centre de Conservation et de Ressources du Mucem

Marseille

Le MuCEM disposera d'un centre de conservation et de ressources situé dans le quartier de la Belle de Mai, non loin de la gare Saint-Charles. Conçu par l'architecte Corinne Vezzoni et né d'un partenariat public-privé, il abrite, sur 13 000 m², l'ensemble des réserves du musée ainsi que ses fonds documentaires, sa bibliothèque et ses archives scientifiques. Le lieu est ouvert aux professionnels du patrimoine, aux chercheurs et aux étudiants. Le grand public peut aussi accéder, sur rendez-vous, à une partie des réserves. Le premier objectif du centre est, bien sûr, d'assurer les missions premières du musée : stocker, conserver, étudier, documenter, entretenir et développer les collections. Celles-ci auront à leur disposition des réserves modernes respectant toutes les normes de conservation préventive, des ateliers de restauration et de préparation, une salle de prise de vue et une chambre d'anoxie pour les traiter contre les risques d'infestation... Au-delà de ces missions essentielles, le centre a pour vocation de devenir un lieu vivant, véritable outil de valorisation et de diffusion des collections via une politique active de prêts et de dépôts. Il sera aussi un instrument de travail pour les chercheurs et les étudiants en rendant accessibles l'intégralité des collections et des fonds du MuCEM. Plusieurs dispositifs et équipements ont été conçus pour le public: - trois salles permettront d'observer les objets et d'accéder aux ressources documentaires comme au fonds audiovisuel - une quatrième salle présentera certains pans de collections, de nouvelles acquisitions ou des exemples de restauration - une réserve sera accessible sur demande. Déployée sur 800 m2, elle témoigne de la richesse et de la diversité du fonds et permet de mieux expliquer les métiers et les méthodes de conservation. A l'heure où le concept de " vidéo à la demande " se développe, le MuCEM propose des " collections à la demande ". Appartement-témoin et salle de consultation en accès libre, sur réservation.

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem
Lieu culturel

Musée des Civilisations d'Europe et Méditerranée Mucem

Marseille

Trois sites, trois ambiances pour des propositions riches et surprenantes à découvrir sur 40 000 m2 : le Mucem est un vrai musée du XXIe siècle, capable de séduire un vaste public avec une large palette d'activités. Les uns pourront voyager grâce aux expositions, les autres profiter d'une lecture, d'un concert, d'un débat, d'une projection... ou plus simplement d'une promenade en plein air dans les jardins méditerranéens du fort Saint-Jean. Le J4 : 15 000 m2. Le nouveau musée, bâti sur l'ancien môle portuaire J4 par l'architecte Rudy Ricciotti, constituera le coeur palpitant du Mucem. Au rez-de-chaussée, une exposition de référence pour un parcours permanent sera dédiée à la présentation des étapes majeures de l'histoire des civilisations méditerranéennes. Au second étage, deux grandes expositions par an seront consacrées aux sociétés, aux villes, aux lieux ou aux hommes qui font la Méditerranée. Le fort Saint-Jean : 15 000 m2. Les salles voutées abritées dans les entrailles de pierre du fort Saint-Jean, monument historique du XIIe siècle, proposeront des galeries d'exposition sur les thèmes de la fête et des spectacles. Expositions permanentes: La Galerie de la Méditerranée fait peau neuve : à partir de fin novembre 2017, sa deuxième section accueille une nouvelle exposition semi-permanente. " Connectivités " raconte une histoire des grandes cités portuaires de la Méditerranée des XVIe et XVIIe siècles : Istanbul, Alger, Venise, Gênes, Séville et Lisbonne sont alors les points stratégiques de pouvoir et d'échanges dans une Méditerranée qui voit naître la modernité entre grands empires et globalisation. Le Mucem conserve un patrimoine unique, regroupant une diversité d'objets originale dans le monde des musées : tableaux, estampes ou sculptures côtoient mobilier, outillage, véhicules, bijoux, décors de boutique, vêtements de fête ou traditionnels... Le Centre de conservation et de ressources : 10 000 m2. Plus haut dans la ville, à proximité de la gare Saint-Charles, dans le quartier de la Belle de Mai, un troisième site accueillera le Centre de conservation et de ressources (CCR), conçu par l'architecte Corinne Vezzoni. Lieu de conservation des collections, le CCR sera un lieu innovant et lui aussi largement ouvert au public.

17 mars au 22 juin
L'Art Renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l'Université
Conférence / congrés

L'Art Renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l'Université

Marseille

L'Art Renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l'Université du 5 avril au 7 juin. Thème 2018 : La part du numérique dans la création contemporaine. Chaque année, une thématique nouvelle est abordée, une vingtaine d'artistes interviennent auprès d'élèves dans des établissements scolaires ou des lieux de la ville de Marseille et extra muros. Chaque artiste s'engage dans un projet avec un public d'élèves encadrés par un médiateur et des enseignants. Ils travaillent souvent en lien avec les ateliers des lycées professionnels. Sont mis en regard au sein des établissements les travaux d'élèves et le travail de l'artiste. Au programme, 17 expositions individuelles d'artistes contemporains sont à découvrir dans 16 établissements de Marseille et La Ciotat ainsi qu'au Centre social La Castellane. Ce cycle d'expositions individuelles ouvertes au public s'accompagne d'ateliers animés par les artistes au sein des établissements participants. Les travaux réalisés par les élèves seront également présentés. Les artistes participants sont Manon Aguesseau, Sébastien Arrighi, Hélène Bellenger, Gilles Benistri, Dominique Bosq, Sarah Cardona, Marc Chostakoff, Chloé Desmoineaux, Philippe Formet, Sophie Geider, France Gobbo, Primavera Gomes Caldas, Véronique Loh, Matthieu Montchamp, Annabel Schenk S. Chatterjee et Milena Walter. Le premier rendez-vous est le 17 mars à partir de 11h avec le vernissage de l'exposition individuelle "Espaces urbains: entre réel et virtuel" de l'artiste France Gobbo au Lycée Charles Péguy. Un colloque aura lieu le jeudi 5 avril de 9h à 12h30 dans la salle de conférence de la Bibliothèque de l'Alcazar. Des professionnels du monde l'art et universitaires se réuniront pour débattre de la thématique "Numérique et Art contemporain". Ce colloque gratuit et sur inscription auprès du Passage de l'Art, est ouvert aux lycéens, aux étudiants, aux enseignants et à un public élargi. Il sera un moment de réflexion et d'échanges entre le public et les intervenants sur la thématique abordée. Enfin, l'exposition collective au Collège Pierre Puget, vernie le 12 juin et visible jusqu'au 22 juin, rassemblera l'ensemble des artistes qui présenteront chacun une oeuvre inédite sur le thème du Numérique dans l'Art contemporain. Retrouvez toutes les informations et le détail des différentes expositions sur : www.lepassagedelart.fr

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Enfants

Enfants

De passage en Provence avec toute votre marmaille ? Bienvenue dans l'agenda spécial enfants de Bouches-du-Rhône Tourisme. Des manifestations adaptées aux touts-petits comme aux ados.

Voir le guide Enfants
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Ouverture du Centre photographique Marseille

Ouverture du Centre photographique Marseille

à partir du 23 novembre 2018

Le Centre Photographique Marseille inaugure le 23 novembre 2018 à Marseille un lieu dédié à la photographie, qui associe formes artistiques et pratiques sociales.

Le regard engagé de La France vue d'ici

Le regard engagé de La France vue d'ici

du 13 novembre 2018 au 10 février 2019

Née en 2014 pour dresser un état des lieux photographique de la France jusqu’en 2017, ce projet ambitieux vise à répondre à la nécessité de témoigner visuellement des mutations de la société française. Porté par le rendez-vous photographique ImageSingulières et Mediapart, elle regroupe 26 photographes, 4 journalistes et 46 reportages.

Traverser la lumière grâce aux peintres non figuratifs

Traverser la lumière grâce aux peintres non figuratifs

du 10 novembre 2018 au 31 mars 2019

Le musée Granet, institution phare de la ville d’Aix-en-Provence, présente sur près de 700 m2 et en plus de 100 peintures, une exposition rétrospective sur ce groupe d’artistes encore méconnu de l’art français d’après-guerre, représentants « la non-figuration ».

Georges Henri Rivière, voir c'est comprendre un monde en pleine transformation

Georges Henri Rivière, voir c'est comprendre un monde en pleine transformation

du 14 novembre 2018 au 4 mars 2019

La nouvelle exposition du Mucem s’attache à dresser le portrait d’un homme, Georges Henri Rivière, qui incarne à lui seul certains des aspects les plus marquants de la culture au XXe siècle.

Du désir et des rêves à La Criée en 2019

Du désir et des rêves à La Criée en 2019

Saison 2018 / 2019

La Criée va vous saisir, vous séduire et vous troubler avec une saison 2018/2019 de désir et de rêves, d'artistes inclassables, visionnaires, intuitifs et virtuoses qui écrivent une autre partition du monde plus vraie encore que celle du dehors si bruyante.

Chroniques des imaginaires numériques

Chroniques des imaginaires numériques

du 8 novembre au 15 décembre 2018

Pendant plus d'un mois, Chroniques, biennale des imaginaires numériques, s’installe à Aix-en-Provence et Marseille. Événement international dédié à la création contemporaine à l’ère numérique, Chroniques invite connaisseurs, curieux ou néophytes à explorer les voies de la Lévitation

Où commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918 ?

Où commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918 ?

Novembre 2018

De nombreuses manifestations sont organisés en Provence pour commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918.

Chagall un dialogue du noir et blanc à la couleur

Chagall un dialogue du noir et blanc à la couleur

du 1er novembre 2018 au 24 mars 2019

L'Hôtel de Caumont à Aix présente une dimension inexplorée de l’œuvre de Marc Chagall, célébré maître de la couleur par les artistes et les critiques de son temps. L’exposition, consacrée à la 2ème partie de sa carrière met en lumière son renouvellement artistique et révèle chaque étape de création de son œuvre à partir de l’année 1948 jusqu’à son décès, en 1985.

3 écomusées à visiter en Provence

3 écomusées à visiter en Provence

Mieux comprendre son territoire

Parce qu’il est important de savoir où on met les pieds quand on est en vacances et où l’on vit quand on est résident, visitez les 3 écomusées que nous avons dans les Bouches-du-Rhône.

C'est gratuit ! Les Tops du mois

C'est gratuit ! Les Tops du mois

NOVEMBRE 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles, festivals gratuits à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.

Top spectacles pour Enfants

Top spectacles pour Enfants

NOVEMBRE 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles ou propositions pour enfants, à passer en famille et à ne pas rater ! Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de sorties originales.

Le TOP des Tops

Le TOP des Tops

NOVEMBRE 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts, de pièces de théâtre, de fêtes traditionnelles, de spectacles de danse ou pour enfants et de petites expos à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables, nos pépites et des idées de soirées originales.