Rencontre avec le Graffeur DEUZ

Mis à jour le 8 janvier 2019

Propos recueillis par Mélanie Mangialetto

A l'occasion de sa participation au Paper'Art Project, nous sommes allés à la rencontre du graffeur DEUZ.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Depuis combien de temps faites-vous du graffiti et comment y êtes vous venu ?

Depuis ma plus tendre enfance, je suis passionné par le dessin. Très tôt je savais que c'était la voie que j'allais donner à ma vie.
La BD et les dessins animés ont été des sources d'inspiration pour moi.
Après le collège et quand il a fallu choisir son orientation, c'est tout naturellement que j'ai intégré en 1995, un bac d'arts appliqués sur Aix-en-Provence.
C'est à cette période que j'ai été largement inspiré par le graffiti et ses codes, j'ai donc essayé d'en faire, maladroitement mais il est clair que cette période a fortement influencé mon style graphique.

Est-ce que le fait d’être enseignant a eu une influence sur votre travail ?

Oui sûrement, mais je pense que l'inverse est bien plus évident. Le fait de peindre et d'avoir une activité artistique en dehors du métier d'enseignant est à la fois une bouffée d'oxygène, une façon d'exister artistiquement mais aussi un moyen de dynamiser ma pratique pédagogique.

Pourquoi choisir de faire des portraits ?

J'apprécie le travail du portrait car je trouve très intéressant le fait de représenter "l'autre".
Ce que j'apprécie le plus, au delà de toute ressemblance avec le sujet, c'est d'essayer de retranscrire son caractère, de traduire une émotion.
C'est un véritable dialogue graphique qui s'établit, un moment où l'on ressent les personnes, les visages, les caractères de manière particulière.
On peut ainsi voir au travers des modèles, comprendre leurs caractères et peut être une partie de leurs vies.

D’où tirez-vous votre inspiration et comment choisissez-vous vos modèles ?

Cela varie en fonction de mes envies. Cela peut être un coup de cœur sur une photo trouvée sur internet, ou bien en voyant un visage dans la rue ou encore en sollicitant les gens qui m'entourent. Ce qui est sûr c'est que je fais mes choix en fonction de mes coups de cœur.

Pouvez-vous nous parler de vos deux expositions à Aix-en-Provence et Puyricard, dans le cadre du Paper’Art Project ?

Le projet PAPER' ART est à l'initiative de l'association des galeries d'art d'Aix - GUDGI - dans le cadre de Marseille 2013. L'idée est de faire intervenir des artistes chaque mois sur la thématique du papier.
Pour ma part, j'ai choisi de travailler sur le thème "portraits en ville". Après avoir pris des photos d'aixois, j'ai réalisé leurs portraits sur du papier Kraft en y ajoutant un texte de leur composition sur la ville d'Aix. Ce projet a donné lieu à deux expositions à Aix-en-Provence et à Puyricard dans des espaces qui ont donné vie à ces portraits et aux différentes visions qu'ils pouvaient avoir sur Aix, tantôt critiques, tantôt admiratives, drôles pour certaines et mêmes poétiques parfois.

Lors de la démonstration à Aix-en-Provence le 20 juin, vous avez réalisé votre portrait à partir d’une photo prise sur votre téléphone. Procédez-vous toujours de cette manière ?

Non. Je fais souvent des live painting pour lesquels j'utilise des photos, le téléphone est un outil pratique pour avoir le modèle sur place, sans le faire poser. J'aime également travailler sur des dessins qui sortent de mon imagination dans un style BD ou bien sur de la caricature. Il est vrai que ce travail n'est pas celui que j'ai l'habitude de montrer au public.

Quels moyens graphiques utilisez-vous pour réaliser vos portraits ?

Je travaille énormément avec des Poscas (feutre remplis de peinture), l'aquarelle, le stylo bille, l’acrylique et la bombe aérosol.

Quels sont vos futurs projets ?

Il y a plein de projets .... Plusieurs expositions en cours de préparation sur la région, le projet "street art fever" avec des expositions à Hong Kong, la poursuite de mon travail sur la caricature, des rencontres artistiques, du live painting, la réalisation d'un recueil d’œuvres pour une édition ...
Il y a toujours les expositions en cours : Hall des antiquaires au marché aux puces à Marseille (infos ici), l'expo permanente galerie Undartground à Marseille et une expo à la galerie carré d'artistes, à Cologne.
Pour suivre toute l'actualité de Deuz, rendez-vous sur sa page Facebook.

Autres articles

Week-end «Folklore» au Mucem

Week-end «Folklore» au Mucem

Concerts, spectacles et rencontres en ligne

Ringard, le folklore ? Pas tout à fait, quand on voit le nombre d’artistes et de danseurs qui se saisissent aujourd’hui des pratiques traditionnelles et populaires dans leurs spectacles.

Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

samedi 16 janvier 2021

Le festival d'art numérique, Chroniques, qui établit un lien entre la création contemporaine et les nouvelles technologies se termine ce weekend. Au programme, tables rondes et conférences autour des imaginaires, entre l'éternité et le vivant.

Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

Jusqu’au 25 janvier 2021

Derrière ses portes closes, le Musée Départemental Arles Antique reste en contact avec vous et organise depuis le 11 janvier 2021, un jeu-concours sur vos connaissances des collections du musée.

Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

Un podcast en 5 épisodes pour entendre la 27e édition autrement

Faute d’avoir pu se tenir en novembre 2020, la 27e édition des Rencontres d’Averroès se matérialise à travers une série de cinq podcasts, imaginés comme des balades sonores sur la thématique « Cités à la dérive ? ».

    COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

    COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

    Inscrivez-vous gratuitement aux Jeudis Culture de My Provence

    Inédit ! Pour ses premiers "Jeudi Culture", My Provence s'associe à My Tour Live pour une visite immersive et interactive du Musée départemental Arles antique. Inscrivez-vous à la visite en direct et posez vos questions à un conservateur du musée. Le buste de César n'aura plus de secrets pour vous.

    Le Rocher Mistral : les premières images

    Le Rocher Mistral : les premières images

    Voyage au coeur de la Provence du XVIIè siècle

    Mi-décembre, nous avons reçu une invitation qui a retenue toute notre attention. La promesse : revenir aux origines des traditions de Provence et plonger en immersion au cœur de l’histoire d’un lieu emblématique de la région.
    Ni une, ni deux, nous avons pris la route, direction Le Rocher Mistral en avant-première !

    Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

    Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

    La fève de tous les possibles

    Parmi tous les contes et légendes qui bercent la Provence, il y a l’Histoire de Jeannet le Simplet, un garçon ordinaire au destin peu commun !

    Tous en sons ! L'édition 2020

    Tous en sons ! L'édition 2020

    Tous chez soi, en musique

    Le festival de musique jeunesse "Tous en Sons" offre jusqu'au 20 décembre 4 spectacles en live depuis Aix et Marseille ainsi qu'un replay pour le public et les scolaires.

      Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

      Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

      DIY Provençal

      Santons, décor, cueillette du houx… Chaque année, des centaines de Provençaux participent à des concours de crèche de Noël. Vous souhaitez vous lancer ? On vous donne des conseils pour perpétuer la tradition provençale et accueillir vos santons de Noël comme il se doit !

      Le Mucem lance ses podcasts

      Le Mucem lance ses podcasts

      Écouter la Méditerranée autrement

      La culture à écouter n’importe où, à n’importe quel moment de la journée avec les podcasts du Mucem

        Fotokino lance la chasse aux fanzines

        Fotokino lance la chasse aux fanzines

        Jusqu'au 24 décembre 2020

        Eclairez-vous de votre Laterna Magica pour chasser les 4 fanzines de la galerie Fotokino à travers Marseille... Une activité pour petits et grand amateurs d'art

          Les musées de Provence à réserver en ligne

          Les musées de Provence à réserver en ligne

          Cliquez, réservez, visitez

          D'Aix-en-Provence à Arles en passant par les Baux de Provence, de nombreux musées des Bouches-du-Rhône, spécialisés dans l'art moderne, l'Histoire ou les traditions, comme la fabrication du Savon de Marseille, proposent de réserver votre billet en ligne. On vous dit lesquels.