Pour les enfants de la Timone, tous au festival [Hope]project

le 24 janvier 2018

Mis à jour le 9 avril 2019

Soirée en faveur de l’Hôpital de La Timone Enfants

Le  [HOPE]project  organise,  après l'annulation de son concert le 15 septembre au théatre Silvain pour cause de pluie, un  Festival  le  mercredi 24 janvier 2018   en  association  avec  le  SILO .  La  totalité  des  bénéfices  de  ce  concert  caritatif  sera  reversée  au  [HOPE]project,  actuellement  en  recherche  de  financement  pour  mettre  en  œuvre  la  rénovation  du  1er  étage  du  Pôle  Pédiatrique de l’Hôpital de la Timone.

Le [HOPE]project est une initiative originale de parents de jeunes malades, d’acteurs du monde de  l’entreprise  et  de  médecins,  pour  agir  en  faveur  des  enfants  accueillis  à  l’Hôpital  de  La  Timone  à  Marseille.  Avec  une  démarche  citoyenne  et  des  actions  novatrices,  le  [HOPE]project  s’emploie  à  modifier  les  conditions  d’accueil  dans  les  hôpitaux  en  créant  un  lien  direct  entre  l’activité des entreprises et l’hôpital.
Il  s’agit  d’une  démarche  d’entreprenariat  social,  à  l’échelon  local,  mais  qui  a  l’ambition  d’améliorer  les  conditions  d’accueil  dans  les  hôpitaux. Changer d’état d’esprit est une autre façon d’agir, pour donner du sens.

Vente des bracelets [HOPE] : Les bracelets [HOPE] seront vendus sur place au tarif de 5 euros. L’argent récolté sera entièrement reversé à l’hôpital de La Timone Enfants.

La programmation

NATALIA M. KING

A 20h30 : Natalia M. King (USA) débutera cette soirée par un concert de jazz, blues, rythm’soul détonnant où la chanteuse viendra chauffer le SILO de ses notes suaves et engagées. 
Chanteuse et guitariste américaine d'origine dominicaine, Natalia M. King rejoint Paris en 1998 et devient musicienne de rue pour subvenir à ses besoins. Elle se fait alors remarquer par une équipe  de  télévision  française  qui  suit  son  quotidien  de  chanteuse  dans  le  métro  parisien.  Les  maisons de disques la découvrent et elle enregistre trois albums entre 2000 et 2007. Après une longue pause elle revient en 2014 avec disque autobiographique "Soulblazz" dont elle a réalisé tous les arrangements. L'album qui mêle blues et jazz, a été enregistré à Paris durant l'été 2013 avec  un  trio  piano-­contrebasse-­batterie,  essentiellement  en  acoustique,  avec  trois  jazzmen  invités : Pierrick Pédron, Stéphane Belmondo et Dominic Cravic.

NATALIA M. KING

SYNAPSON

A  22h00 : Le groupe chouchou français SYNAPSON, auteur de véritables tubes comme «All in you» feat Anna Kova ou «Djoon Maya Maï», enflammera le SILO avec un DJ Set avec une musique électronique fédératrice.

Synapse (du grec syn = ensemble et haptein = toucher, saisir; signifiant connexion), désigne une zone de contact fonctionnelle qui s’établit entre deux neurones.
Toucher  le  public  et  lui  faire  «sentir»  la  musique  :  c’est  depuis  sa  formation  en  2009  le  grand  projet de Synapson : réunion des producteurs et multi instrumentistes français Alexandre Chiere (claviers,  saxophone,  beat  et  voix)  et  Paul  Cucuron  (batterie,  scratch,  production  et  mix). 

A  l’origine  ?  Une  amitié  née  sur  les  plages  de  Biarritz  à  la  fin  des  années  90  et  progressivement  nourrie par un intérêt commun devenu passion dévorante : la musique, toutes les musiques. « Synapson est autant le fruit d’une complicité géniale, que l’aboutissement d’un rêve construit à deux depuis l’adolescence», résume Paul.

Ensemble, ils écoutent tout ce qui leur tombent sous la main (house, disco, hiphop, world music, etc.), s’enferment des nuits entières en studio, enfin ouvrent une page Myspace en 2006 où sont mis  en  ligne  leurs  premiers  titres.  Synapson  affirme  un  goût  serein  pour  le  grand  écart  stylistique.  La  patte  du  duo  est  déjà  là,  assurée,  identifiable  entre  mille  :  BPM  ralenti,  mélodie  privilégiée, groove à étourdir et carte blanche laissée aux désirs.

SYNAPSON

Le projet de Margaux Keller

Le projet de Margaux Keller a été estimé à 150 000 euros.
Le projet Hope met tout en oeuvre actuellement pour trouver ces fonds et réaliser ce bel aménagement. Le service de consultation du 1er étage a réellement besoin d’un petit lifting.
Chaque année plus de 50000 personnes y transitent. Près de 17000 consultations pédiatriques y ont lieu. C’est un lieu de passage important, au coeur de l’annonce parfois difficile d’un diagnostic. C’est aussi un lieu d’échange pour des parents souvent en détresse et c’est bien sûr un lieu d’accueil pour des petits malades habitués de l’hôpital.

J’ai été contactée directement par les chefs de service de la Timone, qui tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme sur l’état du service de pédiatrie de l’hôpital. L’idée de départ était de donner un nouveau souffle au service, je me suis donc rendue sur place pour constater l’ampleur du travail à réaliser. Et pas des moindres !
J’ai donc passé un petit moment à observer, à écouter les remarques des uns et des autres, en assistant également aux consultations pour être au coeur du sujet et du problème.

L'Accueil

En rentrant à l’agence, j’ai décidé qu’il allait falloir bousculer les codes : l’hôpital tel qu’il est n’a pas été repensé depuis bien longtemps, et l’aménagement du service au delà d’être vétuste n’est plus du tout adapté aux attentes des patients et médecins traitant. J’imagine donc un réaménagement global de surface pour le service pédiatrique, où l’espace est repensé pour l’enfant en priorité. L’ univers dessiné s’adapte à la réalité du moment que l’enfant va passer avec sa famille dans le service. Les mots d’ordre que j’ai fixé pour ce projet sont :

RASSURER (couleurs, formes rondes ludiques et amicales)
S’ÉVADER (un monde imaginaire)
ERGONOMIE (autant pour l’enfant et sa famille que pour le soignant)

Ainsi on se débarrasse des idées préconçues, des images préfabriquées sur l’hôpital et ce à quoi il ressemble aujourd’hui pour laisser place à un monde accueillant, amusant, et adapté à tous les instants du soin depuis la prise en charge jusqu’au traitement.Les choix esthétiques autant formels que matériels devront respecter une certaine intemporalité, afin de perdurer à travers les modes mais surtout pour résister dans le temps à l’usage et l’usure.
Nous privilégierons des matériaux naturels et pérennes. Le bois naturel et massif pour le mobilier notamment. La gamme de couleurs sélectionnée est un clin d’oeil à l’environnement à savoir la Provence et ses teintes naturelles et solaires.

Le projet HOPE a aujourd’hui pour vocation de réaliser ce projet, de lui donner vie afin de créer un environnement digne et plus encore pour les enfants malades de Marseille et ses alentours. Au delà de ça, si nous parvenons à mener ce projet à terme, ce sera aussi une belle preuve que les choses peuvent bouger grâce à la solidarité, au rassemblement et à la générosité de chacun.

Infos pratiques

Tarif unique : 25 € dont la totalité est reversée à l’association [HOPE]project

Billeterie : sur place & Digitick

Autres articles

L'œuvre déconfinée du Mucem

L'œuvre déconfinée du Mucem

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 9

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce neuvième épisode, direction le MUCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Et si l’art entrait chez tous les Saint-Rémois ?

La bibliothèque de Saint-Rémy a mis en place l’Artothèque avec une collection d’œuvres d'art destinée au prêt. Un service gratuit pour les usagers de la bibliothèque et en faveur des artistes locaux.

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Une année formidable !

"L’art c’est un rapport au rêve et à l’émotion et avoir le temps de retrouver le rêve et l’émotion, c’est formidable" nous dit Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres (du Gymnase, des Bernardines, du Grand Théâtre de Provence et celui du Jeu de Paume). Contrairement à bon nombre de Directeurs de théâtre, pour qui cette année 2020-21 de crise sanitaire (et culturelle) a été une catastrophe ; Dominique Bluzet, lui, a trouvé cette année formidable. Il s’en explique dans cet entretien.

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 8

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce huitième épisode, direction le Musée Cantini en plein cœur de Marseille.

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

Du 13 mai au 13 juin 2021

Pendant un mois et sous forme festivalière, le Printemps de l’Art Contemporain 2021 réunira les expos se déroulant à Marseille, Aix-en-Provence, Arles, La Ciotat, Martigues, Aubagne…

Mars en Baroque, l'édition 2021

Mars en Baroque, l'édition 2021

Les nouvelles dates dévoilées

En 18 ans, le Festival Mars en Baroque est devenu un rendez-vous incontournable de la vie musicale et culturelle marseillaise. Ses dates sont dévoilées et la programmation ne va plus tarder !

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 7

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce septième épisode, rdv au MDAA, Musée Départemental d'Arles Antique dit « le Musée bleu », construit à Arles en 1995 sur la presqu'île où se trouvait l'ancien cirque romain.

5 choses à savoir sur les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône

5 choses à savoir sur les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône

Certains documents que vous produisez aujourd'hui constituent le patrimoine de demain !

La très passionnée Marie-Claire Pontier, Directrice des Archives Départementales des Bouches-du-Rhône depuis juillet 2014, nous dévoile les anecdotes et actualités du lieu.

L'oeuvre déconfinée du Musée d’Histoire Naturelle de Marseille

L'oeuvre déconfinée du Musée d’Histoire Naturelle de Marseille

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 6

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce sixième épisode, direction le Musée d’Histoire Naturelle de Marseille.

Soutenez la Fondation Vasarely

Soutenez la Fondation Vasarely

Offrez-vous une œuvre originale de Victor Vasarely !

Original, éphémère et nécessaire, en plus de l'appel aux dons, la Fondation Vasarely propose de s'offrir une sérigraphie.

Les plus grands artistes chez vous avec le festival de Pâques d'Aix-en-Provence

Les plus grands artistes chez vous avec le festival de Pâques d'Aix-en-Provence

Un concert gratuit en direct d'Aix-en-Provence, tous les soirs à 20h30

Du 27 mars au 21 avril 2021, le festival de Pâques d'Aix-en-Provence s'invite chez vous avec des concerts gratuits

L'oeuvre déconfinée du  Musée d'Histoire de Marseille

L'oeuvre déconfinée du Musée d'Histoire de Marseille

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 5

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce cinquième épisode, direction le Musée d’Histoire de Marseille.