Patrick Bosso, sans accent mais avec talent

du 20 au 22 décembre au Théâtre du Gymnase

Mis à jour le 4 décembre 2018

Acteur, comédien, humoriste, Patrick Bosso jongle avec ses multiples casquettes depuis plus de 20 ans. Marseillais de naissance et fier de l’être, il a fait de ses origines une inépuisable source d’inspiration dont il se sert, encore aujourd’hui, pour alimenter son dernier spectacle “Sans accent”. Rencontre avec ce Marseillais dont la popularité a dépassé les frontières de la Provence. On le retrouve du 20 au 22 décembre au Théâtre du Gymnase.

Vous avez grandi à Marseille dans les années 70, quels souvenirs gardez-vous de votre enfance ?

Patrick Bosso : J’ai énormément de souvenirs de mon enfance à Marseille, de très bons souvenirs. Là où je suis né d’abord, à la Belle de Mai, puis là où j’ai grandi, les quartiers Nord, dans la cité des Lauriers. Quand on a déménagé là-bas, c’était un vrai changement pour toute la famille. Je me souviens de ces bâtiments tout neufs avec des équipements que nous n’avions jamais eus auparavant, nous étions très heureux. C’est quelque chose qui fait partie de moi, j’ai vécu une enfance très agréable, entouré de boules et de ballon.

Justement, vous êtes né dans la même maternité que Zidane. Vous n’avez pas eu le même destin mais vous êtes toujours un supporter passionné...

P. B. : Oui ! C’est incroyable hein ? Dommage que je n’aie pas son pied droit ! Même le gauche...Bien sûr, je suis un supporter passionné. Et puis quand on grandit dans un ensemble d’immeubles comme ça, on a tout de suite un ballon dans les pieds sous les fenêtres de nos appartements, on joue à 20 contre 20, 3 contre 3, tout est prétexte à faire un match donc forcément la passion naît petit à petit, et ça nous poursuit, surtout à Marseille.

2018 a été une année riche en football, avec le parcours de l’OM en coupe d’Europe et la victoire de la France en Coupe du monde, comment l’avez-vous vécue ?

P. B. : Je ne suis évidemment pas le seul à être passionné. Avec le parcours et la victoire de l’équipe de France nous voyons bien que tout le monde partage cette ferveur immense, on réalise à quel point c’est beau quand les gens sont tous unis de manière positive. Pour l’OM, c’était aussi magnifique et même si ça s’est terminé de la plus triste des manières ils nous ont fait vivre des émotions extraordinaires.

Vous évoquez toutes ces facettes de votre personnalité dans votre dernier spectacle “Sans accent” avec beaucoup d’authenticité...

P. B. : Ce nouveau spectacle “Sans accent”, c’est une façon de raconter mon parcours et de me mettre à nu car l’accent me caractérise forcément. Les gens me connaissent à travers la télévision et la presse, mais en faire un one man show d’1h30 c’est quand même autre chose. Tout ce que l’on vient d’évoquer, les quartiers Nord, mon enfance, mes difficultés et mes succès, on y retrouve tout. J’ai essayé de raconter ça de la façon la plus drôle et la plus sincère possible.

Est-ce que cet accent vous a servi tout au long de votre parcours, ou au contraire ?

P. B. : Jean Cocteau disait “ce qu’on te reproche, cultive-le, c’est toi ! ”. Donc c’est ce que j’ai fait, et j’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes. Parfois, il faut provoquer la chance parce que ces gens-là étaient à Paris, et pas au bar en bas de chez moi. J’ai donc eu l’opportunité de rencontrer celui qui a été mon prof de théâtre, Niels Arestrup. Il a d’ailleurs été le premier à me conseiller de ne surtout pas perdre mon accent. Il m’a lancé “si quelqu’un un jour a besoin d’un Marseillais, ce sera toi. C’est ta marque de fabrique”. Et il avait raison. Peutêtre que s’il avait dit le contraire j’aurais douté, mais il m’a conforté dans l’idée qu’il fallait que je fasse avec. Et ça m’arrangeait !

Vous dites avec humour que “Marseille est en travaux depuis les Grecs”. Quelle vision de la ville avezvous aujourd’hui ?

P. B. : Elle a beaucoup évolué, comme un peu partout. Mais elle reste une ville particulière avec un front de mer unique qu’on ne retrouve nulle part ailleurs ! Il a bien changé d’ailleurs ce front de mer, mais il est toujours aussi beau. Les gens sont souvent frileux quand on parle changement, quand on bouleverse leurs habitudes. Le dernier exemple en date, ce sont les travaux de piétonnisation du Vieux-Port. Les gens ont râlé, et puis ils se sont rendu compte que finalement c’était pas si mal, et surtout qu’il y en avait besoin ! Je dis souvent que le seul endroit qui ne change pas à Marseille, c’est le parc Borély, et c’est aussi pour ça que j’adore m’y retrouver.

Vous êtes un peu notre ambassadeur à travers la France, comment êtes-vous reçu dans d’autres villes ?

P. B. : Écoutez, finalement les Parisiens aiment bien ce que je fais. Ça fait quand même 20 ans que je suis sur scène donc heureusement ! Dans chaque ville il y a une réaction différente. À Nancy, à Lyon, en Bretagne, partout, les gens sont quand même touchés par un parcours humain et pas seulement par un accent. S’il suffisait de ça, vu que nous sommes un million, il y aurait un million de Marseillais sur scène !

Quel est votre programme dans les prochains mois ?

J’ai signé une tournée de mon spectacle “Sans Accent” jusqu’à la fin de l’année 2019. Je vais aller partout en France, et puis après, on verra !

Propos recueillis par Laurent Bonnat

Pour aller plus loin

Le TOP des Tops
DÉCEMBRE 2018

Le TOP des Tops

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts, de pièces de théâtre, de fêtes traditionnelles, de spectacles de danse ou pour enfants et de petites expos à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables, nos pépites et des idées de soirées originales.

Top des Réveillons du Jour de l'An
Où fêter la Saint-Sylvestre en Provence ?

Top des Réveillons du Jour de l'An

Envie de danser, d'écouter de la bonne musique, de rire et s'amuser ? Parce qu'entre amis c'est mieux, on vous a sélectionnée des événements et les meilleures soirées à ne pas rater pour vous éclater le soir du réveillon du nouvel an. Etes vous prêt(e) à dire adieu à 2018 et "bienvenue 2019"

Les Tops de Noël
Tradition, concert, spectacle, festival, marché de Noël, faites le plein d'idées !

Les Tops de Noël

Cette année, on a un grand besoin d'évasion, d'émerveillement. Nous vous avons sélectionné un festival à ne pas rater, un concert de Noël, une crèche à découvrir, des marchés pour acheter ses cadeaux ou des santons, et des soirées empreintes de traditions provençales.

Agenda

Théâtre

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre
Spectacles

Spectacles

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Nuit Européenne des Musées : la culture s'invite chez vous

Nuit Européenne des Musées : la culture s'invite chez vous

Ce samedi 14 novembre

A l‘occasion de la Nuit Européenne des musées, samedi 14 novembre, le Mucem à Marseille et le Musée Réattu à Arles vous proposent une édition totalement digitale !

La collection du Musée départemental Arles antique comme vous ne l'avez jamais vue

La collection du Musée départemental Arles antique comme vous ne l'avez jamais vue

Au plus près, en 3D

Envie d'une visite virtuelle originale du musée d'Arles Antique en Provence ? Faites une immersion en 3D au plus près des collections

Le château d’If, entre mythe et réalité

Le château d’If, entre mythe et réalité

Monument redouté et jamais attaqué !

Le château d’If, situé à une quinzaine de minutes en bateau depuis le Vieux-Port, intrigue et fascine les lecteurs du « Comte de Monte-Cristo » depuis des décennies. À l’occasion des 150 ans de la mort d’Alexandre Dumas, retour sur l’un des monuments les plus célèbres de Marseille.

Le château d’If, monument vedette en Chine

Le château d’If, monument vedette en Chine

Les raisons du succès

Le château d’If, situé sur un îlot au milieu de la rade de Marseille, est un site d’exception cher aux Marseillais mais également… aux Chinois. On vous dit pourquoi.

« Soft Power » à l'Hôtel de Gallifet : suivez l'exposition en direct

« Soft Power » à l'Hôtel de Gallifet : suivez l'exposition en direct

3 dates de visites virtuelles en novembre

Cinq jeunes artistes contemporains réunis dans une exposition de 350m2 mêlant sculpture, peinture, photographie, vidéo et installation; "Soft Power" est à découvrir en direct depuis l'Hôtel de Gallifet

Concert sur canapé ?

Concert sur canapé ?

En direct et chez soi, pour seulement 5€ !

Le Petit Duc, à Aix-en-Provence, a choisi de maintenir sa programmation riche et éclectique, en la proposant en direct sur internet durant tout le mois de novembre

    Des activités à faire en famille avec le Musée Granet

    Des activités à faire en famille avec le Musée Granet

    "Mon musée à la maison"

    Le Musée Granet a fermé ses portes, mais propose une multitude d'ateliers à distance pour occuper vos enfants de leurs dix doigts

      Folklore : la nouvelle expo du Mucem à suivre en direct

      Folklore : la nouvelle expo du Mucem à suivre en direct

      Le 3 novembre sur Facebook et Youtube

      En attendant de la découvrir en vrai, le Mucem inaugure sa nouvelle exposition "Folklore" lors d'une émission exceptionnelle à vivre en direct sur les réseaux sociaux le 3 novembre

      Les musées de Marseille deviennent gratuits

      Les musées de Marseille deviennent gratuits

      Bonne nouvelle pour la culture marseillaise

      C'est la bonne nouvelle du moment : les musées de la ville de Marseille deviennent gratuits toute l'année ! Une mesure prise par le conseil municipal le 27 juillet dernier et pérennisée le 5 octobre 2020 qui concerne uniquement l'accès aux expositions et collections permanentes des musées. De quoi vous divertir pour les 365 prochains jours !

      La Ciotat 1720 : une page d’histoire

      La Ciotat 1720 : une page d’histoire

      Comment la ville a été épargnée par la peste de Marseille

      C’est avec fierté que les Ciotadens célèbrent chaque année, en organisant une reconstitution historique, la manière dont la ville de La Ciotat a été épargnée par la Grande Peste de 1720. À l’occasion du tricentenaire, retour sur cet épisode sanitaire historique.

      Le berger à l’honneur au Musée Auguste Chabaud

      Le berger à l’honneur au Musée Auguste Chabaud

      Nouvelle exposition d’automne à découvrir à partir du 22 octobre

      Le berger, véritable figure spirituelle pour l’artiste peintre provençal Auguste Chabaud, est mis à l’honneur à l’exposition d’automne au Musée Auguste Chabaud.

      La Savonnerie du Midi obtient le Label Entreprise du Patrimoine Vivant

      La Savonnerie du Midi obtient le Label Entreprise du Patrimoine Vivant

      Plus de 125 ans d'histoire et de savoir-faire récompensés

      Le 29 septembre 2020, la Savonnerie du Midi à Marseille a reçu une bonne nouvelle : elle obtient le Label Entreprise du Patrimoine Vivant