Opéra de Marseille - Saison 2016 - 2017

Publié le 23 décembre 2016

Demandez le programme

Après une saison 2015/2016 qui a réuni plus de 120 000 spectateurs, l'opéra de Marseille repart pour une nouvelle saison. Avec 8 opéras et 11 concerts programmés à la fois dans ses murs, mais aussi au Silo et à l’auditorium du Pharo. Entre classiques internationaux et opéra français reconnus, la direction générale représentée par Maurice Xiberras a réussi le pari d’organiser un programme culturelle qui animera la vie culturelle des Marseillais tout le long de l’année.

Shakespeare pour débuter

photo Christian Dresse
photo Christian Dresse

Pour ouvrir la saison, l’Opéra continue de célébrer les 400 ans de la mort de William Shakespeare avec « Hamlet ». Classique du corpus Shakespearien, la mise en scène sera tenue par Vincent Boussard qui tenait ce poste il y a 6 ans, lors de la dernière représentation à Marseille. Pour la distribution, les Français ont la part belle avec de le rôle-titre, Jean-François Lapointe, le baryton québécois sera accompagner de Patrizia Ciofi qui jouera le rôle d’Ophélie. Dans un autre registre, vous aurez l’occasion d’assister à deux opéras concert italiens : « Anna Bolena » et « Maria Stuarda ». Tous deux dirigés par le spécialiste de la musique Italienne Roberto Rizzi Brignoli. Compositeur qui a dirigé des opéras à la Scala de Milan, aura pour interprète dans « Anna Bolena » la célèbre Sonia Ganassi ou encore Marion Lebègue pour les rôles féminins. Pour « Maria Stuarda », c’est Annick Massis qui viendra pour la première fois dans la cité phocéenne, elle interprétera de Maria Stuarda.

La chauve-souris pour la nouvelle année

Pour les fêtes de fin d’année, l’opéra a concocté un opéra-comique. Mise en scène par Jean-Louis Grinda, directeur de l’opéra de Monte-Carlo, il réussit à trouver dans cette pièce un compromis entre l'adaptation dans la langue de Molière et une participation optimale de l'élément musical. Et, si la Chauve-Souris hante bien tous les rêves des mélomanes, les quiproquos enchainés et le champagne servent d'abord à faire tomber les masques. Pour la distribution, on a le droit à la jeune garde du chant français, Anne-Catherine Gillet, Jennifer Michel, ou encore Olivier Grand sont au casting de cette comédie pétillante où la musique transcende la légèreté du texte.

Le retour de Boris Godounov

L’un des moments forts de l’année sera sans aucun doute la représentation de l’opéra russe « Boris Godounov », absent des programmes marseillais depuis 1987. Le classique russe revient sous les ordres du dernier metteur en scène présent ce jour-là. En effet, 30 ans après avoir réalisé cet opéra à Marseille, Petrika Ionesco reprend son rôle pour reprendre la version originale de l’œuvre de Modeste Moussorgki. Habitué du rôle, Alexey Tikhomirov donnera ses traits à Boris Godounov, Pour l’accompagner, les français, Nicolas Courjal, Jean Pierre Furlan ou encore Ludivine Gombert seront de la partie.

La french touch

L’année continuera avec la présence de Karine Deshayes, victoire de la musique classique 2016. Elle interprétera le rôle de Roméo dans I Capuleti e i Metecchi. Mise en scène par Nadine Duffaut, les amants de Vérone, Roméo et Juliette, auront une fois la part belle dans une œuvre que Bellini a su rendre unique. Durant cette saison, l’opéra français sera mis à l’honneur avec la représentation de Lakmé. Mise en scène par Lilo Baur, elle permettra de découvrir Sabine Devieilhe, considérée par Maurice Xiberras comme « la plus grande Lakmé de France ».

Verdi en conclusion

En conclusion de ce beau programme, l’opéra de Marseille produit Don Carlo, mis en scène par Charles Roubaud et orchestré par Lawrence Foster le directeur musical de l’opéra. Pour jouer Elisabetta, c’est la jeune soprano Yolanda Auyanet qui est l’étoile montante de sa génération. Elle sera entourée de Sonia Ganassi qui connaît bien les lieux. L’opéra de Marseille a une tradition de suivi des artistes. « En continuant à programmer les mêmes artistes mais sur des pièces différentes et dans des rôles différents, on voit leur évolution », se satisfait Maurice Xiberras.

L’orchestre Philharmonique de Marseille fait aussi sa rentrée, avec 11 concerts prévus. Lawrence Foster directeur musical présente sa sélection avec enthousiasme : « La musique contemporaine fait fuir le public, mon but est de donner du plaisir, on ne peut pas en musique fuir l’œuvre comme un tableau par exemple, c’est pourquoi j’ai choisi de donner la priorité à de la musique contemporaine ». Nouveauté de la saison 2016/2017, chaque concert aura droit à la représentation du compositeur qui sera accompagné d’un soliste de l’orchestre qui réalisera un concerto. Organisés dans trois lieux différents, les concerts auront comme invités prestigieux : le pianiste Boris Berezovski, le percussionniste Li Bao ou encore Inon Barnatan, pianiste du philharmonique de New York. Les chefs compositeurs seront également au rendez-vous avec la présence de Bruno Mantovani et Krystof Penderecki deux pointures dans leur domaine. Pour finir, Lawrence Foster a décidé de mettre sa troupe à l’épreuve en jouant « le sacre du printemps ».

Depuis 2015, l’Odéon et l’opéra de Marseille ont fusionné. Cette année, le théâtre de la Canebière jouit d’une programmation de qualité. Les amateurs d’opérettes ne seront pas en reste. Une large partie de la programmation a été dédiée à la voix. Après s’être diversifié au music-hall et au cinéma, l’établissement renoue depuis quelques temps avec sa vocation d’origine en programmant à parts égales les opérettes et le théâtre de boulevard. De "La Belle-Hélène" de Jacques Offenbach à "Violettes Impériales" de Vincent Scotto. Programmés le mercredi, trois rendez-vous familiaux intitulés « Une heure avec » vous permettront notamment de découvrir et faire découvrir à vos enfants et petits-enfants un pianiste et une voix. Le jeune public sera également à l’honneur avec trois représentations dont Ados d’olivier Soliveres qui tentera de faire pousser les portes d’un théâtre à des jeunes qui n’en n’ont pas l’habitude. Enfin, que serait une saison sans sa traditionnelle touche d’humour. Pour relever le défi de faire rire les marseillais, les organisateurs comptent sur le one woman show de Valérie Lemercier, l’humour décalé de Jonathan Lambert ou encore l’exubérant François Xavier Demaison.

Plus d'information sur le site de l'opéra

Fabien Cassar

Pour aller plus loin

Autres articles

Les interactions de Alejandro Guzzetti

Les interactions de Alejandro Guzzetti

du 10 octobre 2018 au 3 février 2019

Pour le musée Ziem, Alejandro Guzzetti a créé des installations traduisant sa fascination pour la nature. Constituées uniquement de molinie bleue, plante herbacée d’une grande élégance pouvant atteindre plus de 2 m de hauteur, ses œuvres vivront le temps de l’exposition avant de disparaître traduisant ainsi la précarité de toute chose.

Mordre la machine et un amour de collection au [mac]

Mordre la machine et un amour de collection au [mac]

du 26 septembre 2018 au 24 février 2019

L'exposition proposée au [mac] regroupe une vingtaine d’œuvres de l'artiste Julien Previeux, récentes ou réalisées spécifiquement pour l’occasion. C'est une véritable anthologie proposant une lecture spécifique de son travail.

Un autre regard sur l'actualité aux Rencontres à l'échelle

Un autre regard sur l'actualité aux Rencontres à l'échelle

du 7 novembre au 1er décembre 2018

Depuis 13 ans, Les Rencontres à l’échelle inscrivent dans le paysage marseillais un rendez-vous audacieux et rassembleur dédié aux esthétiques contemporaines internationales.

Coup de projecteur sur la Photographie Marseille #8

Coup de projecteur sur la Photographie Marseille #8

du 11 octobre 2018 au 26 janvier 2019

Plus d’une trentaine d’événements photo vous attendent, un véritable parcours dans la ville à la rencontre des photographes d’aujourd’hui, une programmation foisonnante pour ce 8ème festival La Photographie Marseille. Au programme : des expositions, des projections, des rencontres, des conférences…

Des histoires de vie au Théâtre du Merlan

Des histoires de vie au Théâtre du Merlan

Saison 2018 / 2019

Pour cette saison 2018/2019, la danse, le cirque, l’art du mouvement que l’on retrouve aussi dans maintes propositions théâtrales, reste une des missions phares du Merlan Scène Nationale.

Que faire pendant les vacances de la Toussaint?

Que faire pendant les vacances de la Toussaint?

du 20 octobre au 4 novembre 2018

Que faire pendant ces vacances ? Comment occuper nos petits et nous distraire sans partir à l'autre bout du monde? Voici les propositions de My Provence Culture, tout en plaisir, tout en émotion.

Les oeuvres inédites de Vasarely Plasticien

Les oeuvres inédites de Vasarely Plasticien

à partir du 6 octobre 2018

Un nouveau parcours de visite et de médiations culturelles permettront aux visiteurs de la Fondation Vasarely, de découvrir l’univers plastique du Maître, depuis ses débuts de graphiste jusqu’à la réalisation de ses intégrations monumentales.

L'indifférence vue par la Pop Philosophie

L'indifférence vue par la Pop Philosophie

du 12 au 17 octobre 2018

Les inscriptions pour la Semaine de la Pop Philosophie sont ouvertes ! Cette année « L'indifférence » par une sélection des principales institutions et associations qui s’engagent dans le débat d’idées et la promotion de la pensée contemporaine.

La Fiesta des Suds face à la mer

La Fiesta des Suds face à la mer

du 11 au 17 octobre 2018

Têtes d’affiche éclatantes, découvertes incandescentes, divas envoûtantes, artificiers sonores ou artilleurs des dance- floors, la programmation de la Fiesta des Suds 2018 embrase les nuits d’automne en ramenant les musiques actuelles mondiales à bon port.

Embarquez dans les bras du Rhône pour la Fête de la Science

Embarquez dans les bras du Rhône pour la Fête de la Science

du 6 au 14 octobre 2018

Le Gyptis fait "escale" sur le parvis du Musée départemental Arles antique les 6 et 7 octobre prochains . À cette occasion, et pour la Fête de la Science, conférence-projection, spectacle et rencontres sont au programme.

Une journée geek à Arles, ça vous dit?

Une journée geek à Arles, ça vous dit?

du 3 octobre au 16 novembre 2018

On laisse ressortir notre côté geek et on va passer une journée à Arles sur Octobre Numérique, un temps fort de rencontres digitales entre artistes, créatifs, entrepreneurs, techniciens, intellectuels et grand public.

Viva Villa a choisi Marseille

Viva Villa a choisi Marseille

29 septembre au 7 octobre 2018

Le Festival ¡ Viva Villa ! rendez-vous annuel gratuit réunit les artistes résidents de trois grandes institutions de résidences artistiques françaises, d’envergure internationale : l’Académie de France à Rome – Villa Médicis à Rome, la Villa Kujoyama à Kyoto et la Casa de Velázquez à Madrid.