Mars en baroque fête Concerto Soave

du 1er au 31 mars 2017

Publié le 20 février 2017 Mis à jour le 9 avril 2019

Happy Baroque !

CONCERTO SOAVE fête ses 25 ans

Cette année, du 1er au 31 mars, Concerto Soave fêtera ses vingt-cinq ans de concerts à travers le monde, d’enregistrements, d’exploration du patrimoine musical et d’expériences toujours plus enrichissantes. Pour cette occasion découvrez une édition pleine de surprises, de nouveautés et de beaux moments d’émotion à partager.

C’est aussi un autre anniversaire qui sera célébré : celui du compositeur Claudio Monteverdi dont on commémore le 450ème anniversaire de la naissance. À cette occasion Concerto Soave et le Ballet National de Marseille, pour leur première collaboration, vous inviteront à découvrir Il Ballo delle Ingrate, de Claudio Monteverdi, créé à la cour de Mantoue en 1608, dans la vision contemporaine d’Emio Greco et de Pieter C. Scholten, directeurs du ballet. Cette création marquera l’un des temps forts de cette saison.

Avant cela, Concerto Soave occupera l’espace public pour son premier « Sirènes et Midi net ». Sirènes vénitiennes et instruments baroques enchanteront la place de l’Opéra.

Après une journée consacrée au violon, avec le très talentueux Francesco d’Orazio, un autre grand moment attend le public marseillais sous les voûtes, chargées d’histoire de l’abbaye Saint-Victor, où Concerto Soave interprétera les Lamentazioni, cycle de lamentations italiennes du XVIIième siècle, s’entrelaçant avec la dernière création de Zad Moultaka. Le rapprochement de la musique ancienne et de la musique contemporaine sera aussi au cœur du dernier concert du festival, autour de Carlo Gesualdo, pour la deuxième collaboration de Concerto Soave avec Musicatreize.

Entre les deux, c’est dans l’église des Chartreux, où L’Apothéose de Sainte Marie Madeleine, très important tableau de Michel Serre récemment restauré, vient d’être dévoilé, que nous nous retrouverons pour un concert en hommage à la sainte la plus populaire de Provence, avec Benjamin Lazar en récitant.

Les festivités se poursuivront aux Archives Départementales avec un concert de musique vocale de chambre de Claudio Monteverdi. Avec María Cristina Kiehr, pour le premier jour du printemps, Concerto Soave sera en version profane dans la salle Musicatreize puis, quatre jours après, en version sacrée au Temple Grignan (une occasion pour rappeler les 500 ans de la Réforme).

"Vingt-cinq ans de « Concerto soave » ? Le festival « Mars en Baroque » issu de ses ondes est si ancré dans nos mémoires et nos cœurs qu’il nous semble exister depuis toujours à Marseille bien que, de ce port d’attache, d’onde en onde, il nous ait fait rêveusement et heureusement naviguer vers d’autres rives et dérives, de l’Italie initiale à l’Afrique, en passant par l’Espagne et l’Angleterre et d’autres territoires et frontières du Baroque, de l’aube glacée du Maniérisme de la Renaissance au crépuscule rose et mousseux du Rococo. Deux visages, deux rivages le symbolisent, celui de María Cristina Kiehr de la lointaine Argentine, et Jean-Marc Aymes qui en assure l’ancrage local: l’universel dans le particulier." Benito Pelegrin

Une participation aux dimanches de « Notre Canebière », de la musique dans les musées, des conférences, des répétitions publiques, du ciné-concert... jalonneront cette édition anniversaire.

Et pour les gourmands, Sylvain Depuichaffray refera sa délicieuse madeleine aux parfums de rose et de gingembre, tandis que Café Luciani fera ressurgir le goût « baroque » au sein d’une création originale !

Tout est réuni pour que, sous le signe de l’ouverture et de la pluralité des langages artistiques, Concerto Soave vous souhaite un « Happy Baroque » !

Tout le programme ici

Le Programme

Focus sur...

La viva fiamma de l’amour profane et de l’amour divin

Conférence illustrée musicalement

Mardi 14 mars – 18h30
Archives départementales

Entrée libre sur réservation auprès des ABD Gaston Defferre 04 13 31 82 00

Martine Vasselin, Maître de conférences en histoire de l'art, Aix- Marseille Université
Avec Lise Viricel, soprano et Jean-Marc Aymes, clavecin

De ses Sacrae Cantiunculae composées à 15 ans et éditées à Venise en 1582 à sa Selva morale e spirituale publiée en 1640, Claudio Monteverdi a traduit dans sa musique religieuse toutes les émotions, des plus suaves aux plus brûlantes, suscitées par l’amour divin, dans le contexte d’une culture de la Réforme catholique où sont célébrées les figures de Marie, de Madeleine ou de Thérèse d’Avila, canonisée en 1622, après avoir été l’objet de défiances, de calomnies et de procès de l’Inquisition.

C’est dire que l’intensité de l’amour divin a pu paraître bien proche de l’amour humain, que Monteverdi a parallèlement décliné dans ses recueils de madrigaux, de 1587 à 1638, et dans ses opéras, amour douloureux d’Ariane abandonnée, amour fidèle de Pénélope, amour couronné de Poppée, amour avoué en mourant de Clorinde.

Durant ce même temps, les peintres, de Titien à Guido Reni, adoptent également un langage visuel et expressif commun et bien ambivalent pour leurs fables et figures de l’amour sacré comme de l’amour profane. Et les auteurs littéraires, du néo-platonicien Marsile Ficin à la carmélite Thérèse d’Avila, tentent de trouver, de démontrer la possibilité d’un « Chemin de perfection » vers Dieu, qui mène au salut sans rien perdre de cette viva fiamma de l’amour, si profondément humaine et sensible, aux plaisirs et douleurs indissolublement liés.

O Viva Fiamma !

Concert

Vendredi 17 mars – 20h00
Archives départementales

Entrée libre sur réservation auprès des ABD Gaston Defferre 04 13 31 82 00

Musique sacrée et profane de Claudio Monteverdi, à une, deux et trois voix
Création

C’est peut-être dans l’univers intime des duos et trios vocaux sacrés ou profanes que Monteverdi montre son visage le plus expressif et novateur. Dans ces pièces tour à tour tendres ou sensuelles, légères ou puissamment dramatiques, le génial Claudio exalte les mots de manière brûlante, démultipliant l’expression des affects par l’entrelacement des voix, pour toucher l’auditeur au plus profond de l’âme.
Ils sont interprétés par de jeunes et magnifiques chanteurs, trois des plus belles voix de la jeune génération baroque.

Lina Marcela Lopez, Lise Viricel, sopranos
Romain Bockler, baryton
Cécile Vérolles, violoncelle
Mathieu Valfré, clavecin et orgue
Jean-Marc Aymes, clavecin, orgue et direction

Musées en Musique

Parcours musical

Concerts gratuits une fois acquittés les droits d'entrée au parcours permanent des collections.

Samedi 18 mars, Musée des Beaux-Arts-Palais Longchamp, à 14h00, 15h00 et 16h00

Luc Georget, conservateur du Musée des Beaux-Arts, et Jean-Marc Aymes ont sélectionné parmi les collections du musée trois œuvres dont deux nouvellement accrochées : Le jugement du roi Midas de Noël Coypel, Sainte Cécile de Pierre Puget et Déploration sur le corps du Christ de Jean Daret. La présentation de chaque peinture par le Conservateur du Musée des Beaux-Arts sera immédiatement suivie d’une intervention musicale par de jeunes artistes, consacrée à une œuvre en rapport thématique ou historique avec le tableau choisi. Une occasion exceptionnelle pour redécouvrir les trésors du Musée des Beaux-Arts sous un nouveau jour.

Dimanche 19 mars, Musée Borély, à 12h00, 13h00, 14h00, 15h00, 16h00 et 17h00

Pour la troisième année, vous êtes tous invités à venir partager la « Vie de Château » au Musée Borély, avec des mini concerts de musique baroque dans le salon de réception, par les jeunes virtuoses des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et Lyon.
Avec Cristiano Gaudio, Camille Ravot, Adèle Gornet, Daria Zémélé, Hayao Soneda, Loïc De La Fournière, clavecins

Mardi 28 mars, Musée d’Histoire de Marseille

12h30 : Visite coup de cœur
Dans le cadre des "Visites coup de cœur" du Musée d'Histoire de Marseille, Marie- Paule Vial et Jean-Marc Aymes présentent « la Prédication de Marie-Madeleine », attribuée à Ronzen (huile sur bois, début du 16e siècle. Collection Musée de Cluny, dépôt au musée d'Histoire de Marseille).
Cette visite sera illustrée musicalement par les artistes de la soirée.

18h00 : Conférence - Entrée libre
La Provence de la Renaissance : carrefour des arts

Ouverte aux cultures méditerranéennes par sa façade maritime, reliée à la France, et par-delà aux Flandres, la Provence est un axe privilégié d’échanges stylistiques. Il n’est pas un moment de l’histoire qui n’ait laissé la trace d’une activité artistique importante.
Avec Marie-Paule Vial, Conservateur en chef du patrimoine
Illustration musicale par Jean-Marc Aymes

20h00 : Concert - Entrée libre
Amours, délices et fantaisies

L’Europe musicale du XVIe siècle
Élégance et subtilité sont les maîtres mots du style polyphonique « international » qui envahit l’Europe au XVIe siècle. Une jeune équipe d’artistes spécialisés dans ce répertoire si particulier est ici réunie, pour un voyage à travers les Cours les plus raffinées qui soient. De Londres à Paris, de Madrid à Rome, la musique déroule ses arabesques délicates, les reflets mordorés des instruments anciens enchâssant précieusement la voix d’une soprano et d’un contreténor. Un programme entièrement dédié à des amours délicieuces et à de poétiques fantaisies...

Alice Duport-Percier, soprano
Sylvain Manet, alto
Isaure Lavergne, flûte et doulciane
Marie Domitille Murez, harpe
Louise Bouedo, viole de gambe
Jean-Marc Aymes, orgue, clavecin et direction

Des répétitions ouvertes aux publics

Mars en Baroque est une formidable opportunité pour construire autour de sa programmation ouverte, des actions culturelles polymorphes.
Dans le but de partager et de faciliter l’accès de tous les publics à la musique et aux arts baroques, le festival initie et développe des projets permettant de lancer des passerelles entre les disciplines, les partenaires et les publics, ils visent à renouveler l'approche des spectateurs, en confrontant ces arts au monde d'aujourd'hui et en les interrogeant avec les moyens d'expression contemporains.

Le 8 mars :À l’ occasion de la création Corpi Ingrati avec le BNM, qui sera jouée du 9 au 12 mars au BNM, la générale sera ouverte aux scolaires.

Le 30 mars :À l’occasion de la création de Musicatreize et Concerto Soave In van sospiro qui sera jouée le 31 mars à 19h00 à la salle Musicatreize, les répétitions seront ouvertes aux publics (17h30 pour le tout public), suivies d’un échange avec les artistes.

Concerto Soave

Né de la rencontre de María Cristina Kiehr et de Jean-Marc Aymes, Concerto Soave est un ensemble de musique baroque, cultivant un esprit poétique et sonore totalement unique. Des solistes reconnus venant des quatre coins de l’Europe explorent le répertoire italien du seicento, mais également bien au-delà, jusqu’à la création contemporaine et aux collaborations diverses (danse, théâtre, déclamation...).
Invité par les plus grands festivals (Aix-en-Provence, Ambronay, Saintes, Utrecht, Innsbruck...), l’ensemble a réalisé plus de cinq cents concerts à travers le monde, de Londres à Washington, de Jérusalem à Rome, de Vienne à Madrid.
Des enregistrements prestigieux pour l’Empreinte Digitale, Harmonia Mundi, le Label Ambronay ou Zig-Zag Territoires consacrent « le statut hors normes de l’Argentine comme diva baroque et la singulière maîtrise technique de Concerto Soave. » (Roger Tellart). Ensemble à rayonnement international, Concerto Soave a fait de Marseille son port d’attache depuis 2007. «Concerto Soave, référence désormais incontournable dans le réveil d’un paysage baroque tout ensemble tendu, virtuose, intimiste.» Roger Tellart, Classica

Infos pratiques

Concerto Soave
Tél. : 04 91 90 93 75
contact@concerto-soave.com
Toutes les infos sur : http://www.marsenbaroque.com/

Différents tarifs et entrée libre dans la limite des places disponibles pour de nombreux concerts et conférences.

Pour aller plus loin

Agenda

Concert et Opéra en Provence

Concert et Opéra en Provence

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert et Opéra en Provence
L'année du département

L'année du département

Musées, bibliothèques, archives : les lieux culturels départementaux proposent une riche programmation toute au long de l'année. A vos agendas !

Voir le guide L'année du département
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Mercredi 6 février 2019

Lieux publics vous invite tous les premiers mercredis du mois à midi devant l'Opéra de Marseille.

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 26 mai 2019

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit?

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

du jeudi 18 au 21 juillet 2019

Besoin d'idées ? Retrouvez chaque mercredi, notre sélection de sorties pour le week-end, nos bons plans et nos coups de coeur.

Où voir des films en plein air en Provence?

Où voir des films en plein air en Provence?

Ah l'été, son soleil, sa chaleur. Avec un temps pareil, pas question de s'enfermer dans une salle de ciné. Fort heureusement, des associations organisent des séances en plein air dans tous le département. L'occasion de découvrir des chefs d’œuvres du 7ème art comme des films méconnus.

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Du 12 au 14 juillet

Pour la Fête Nationale, la Provence se pare de ses plus belles couleurs et propose des animations jusqu'au bout de la nuit

Les festivals à faire cet été en Provence

Les festivals à faire cet été en Provence

Qui dit été dit festivals de musique. Et dans le département, on ne peut pas dire que c'est le choix qui manque. Jazz, électro, musique du monde, reggae, classique, hip-hop, ... il y en a pour tous les goûts.

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Besoin de profiter du soleil ? Pas de panique ! Voici une liste de rooftops et lieux festifs à Marseille. Du spot pour prendre un verre en admirant le coucher du soleil à celui où faire la fête toute la nuit, il y en a pour tous les goûts !

Canicule: le programme de la fête étoilée MPG modifié

Canicule: le programme de la fête étoilée MPG modifié

Découvrir le programme à jour pour les 28, 29 et 30 juin

Attention: Conformément à l’arrêté préfectoral et en accord avec le préfet des Bouches-du-Rhône, le programme de la NUIT ETOILEE MPG a été adapté pour profiter des animations proposées dans les meilleures conditions. Que faites-vous les 28, 29 et 30 juin ? Rien ! Ça tombe bien ! Rejoignez-nous pour une grande fête sur le Vieux-Port.

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 18 mai au 2 juin 2019

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Échappez aux trajectoires quotidiennes et laissez vous guider, d’une exposition à l’autre en partant de Castellane jusqu'à la mer. Ce parcours artistique propose la découverte d'expositions et un musée...et pourquoi pas un brunch au soleil?

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

En haut de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique propose une découverte conviviale d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

le vendredi 31 mai dans le cadre du PAC

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.