Les Suds en hiver, première édition

du 17 au 24 février 2018

Publié le 11 janvier 2018 Mis à jour le 9 avril 2019

Au coeur de la saison "calme et fraîche" Les Suds,à Arles deviennent Les Suds, en hiver, et en coréalisation avec le Conservatoire de Musique du Pays d’Arles et MP2018 Quel Amour !, se déploient sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette.

De Saint-Martin-de-Crau à Tarascon, d’Arles à Saint-Pierre-de-Mézoargues et Boulbon, SUDS offre une programmation artistique exigeante, dont la diversité permet de rassembler les publics dans des lieux patrimoniaux d’exception : Le Château de Tarascon, la Chapelle de la Charité à Arles, les Églises de Saint-Pierre-de Mézoargues et de Boulbon, Saint-Martin-de-Crau, accueilleront ainsi des musiciens d’ici et d’ailleurs, sur des propositions originales.

Plus qu'un programme de concerts, les Suds, en hiver, ont l’ambition de "faire territoire", en incitant les publics à sillonner celui de l’intercommunalité, en invitant les spectateurs à se rencontrer, à échanger avec les artistes…

Avec le Grand Baiser d’ouverture de MP2018 Quel Amour !, mis en scène par le Groupe F, l’Amour sera le fil rouge de cette première édition : de La viole d’amour de Jasser Haj Youssef, aux superbes envolées de voix masculines de Lo Còr de la Plana, du romantisme du Poème du Rhône de Frédéric Mistral aux vibrantes retrouvailles des musiciens de DuOuD, sans oublier la présence de Tony Gatlif à Arles et Saint-Martin-de-Crau pour la présentation de son dernier film Djam, L’Immobile voyage d’Isabelle Courroy & Shadi Fathi, ou encore les chants d’amours de Chet Nuneta avec les 200 écoliers du [Choeur Battant]… cette thématique résonnera tout au long de la semaine, comme un appel : Quel Amour !

Jasser Haj Youssef photo Matthieu Hagene

Jasser Haj Youssef

Jasser Haj Youssef

Samedi 17 février 2018 à 17h30 > Chapelle de la Charité, Arles

Dans le cadre des Fêtes d’ouverture de MP2018 Quel Amour !
Entrée libre dans la limite des places disponibles

En solo avec sa viole d’amour, Jasser Haj Youssef laisse pour un instant de côté le violon moderne, son quartet de jazz et les orchestres symphoniques. Et privilégiant l’épure à la virtuosité, il fait dialoguer la résonance de son instrument avec celle du lieu et du public, créant une suite contemporaine subtile… d’une grâce absolue.

Violoniste, compositeur et musicologue, Jasser Haj Youssef est l’un des plus brillants représentants de la nouvelle génération de musiciens arabes. La sensualité de ses mélodies, son remarquable sens du rythme et sa profonde culture musicale lui ont permis de jouer avec les plus grands artistes de son pays natal, la Tunisie, mais aussi de collaborer avec des figures internationales : Barbara Hendricks, Didier Lockwood, Soeur Marie Keyrouz, L. Subramaniam, Cheikha Rimitti, Youssou N’Dour…

Plus d’infos : jasserhajyoussef.com

Le Grand Baiser

Samedi 17 février 2018 à 19h > Place de la République, Arles

Dans le cadre des Fêtes d’ouverture de MP2018 Quel Amour !
Evènement participatif gratuit. Compte à rebours à partir de 18h30

Mères et filles, hommes et femmes, femmes et femmes, amis de toujours ou amants passagers, enfants, grands-parents, amourettes ou amours fous, citoyens du monde, MP2018, Quel Amour ! vous donne rendez-vous le même jour, à la même heure, pour un seul et même geste d’amour.

Sincère déclaration d’amour aux arts, aux artistes et au territoire, MP2018,
Quel Amour !
, la réplique de Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture, est le nouveau rendez-vous festif et culturel de l’année 2018. Fêtes populaires, expositions, résidences, parcours originaux en centre-ville ou en pleine nature, créations, pièces de théâtre, opéras, concerts, danse contemporaine, cirque…

De Marseille à Arles en passant par Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres et Salon-de-Provence, les opérateurs culturels, les théâtres, les festivals, les musées s’emparent de Quel Amour ! pour de grands rendez-vous. À commencer par les Fêtes d’ouverture du 14 au 18 février.

Qu’il s’exprime en une étreinte passionnée, une tendresse amicale, une embrassade familiale ou un french-kiss, Le Grand Baiser c’est un seul et même geste d’amour, pour marquer symboliquement l’ouverture de MP2018, Quel Amour !

Le Groupe F , reconnu mondialement pour ses spectacles pyrotechniques, jouera le rôle du directeur de la photographie de ces clichés singuliers, éclairés de lumière et de feu. Leurs feux de l’amour, déclenchés après un compte à rebours commun dans chacune des villes participantes, marqueront le lancement du Grand Baiser…
Ce moment inoubliable et hautement romantique sera fixé par le photographe Philippe Praliaud, au son des refrains amoureux entonnés, par les trompettes, tubas et saxophones de Lady Maga & les Sax Toys.

DJ Puta Puta

DuOuD photo Jerome Witz - Fred Thomas

DuOuD Revival Tour

Samedi 17 février 2018 à 21h > Cargo de Nuit, Arles

Tarif plein 15 € / réduit* 10 €.

Dès 19h30 – Revivez en image les grands moments de la 22 e édition du
Festival, tout en dégustant l’une des assiettes de tapas proposés par Lati.

Les Enfants Terribles du oud sont de retour… Après 8 ans d’infidélité, le duo se reforme, c’est symbolique, à l’occasion du week-end d’ouverture de MP2018 Quel Amour!

DuOuD réunit autour de l’instrument roi de la musique orientale, le oud, et d’un simple ordinateur portable, Smadj et Mehdi Haddab. Originaires de Tunisie et d’Algérie, oudistes virtuoses et aventuriers, ils sont les inventeurs d’une musique nouvelle, mêlée d’électronique et d’influences diverses. Sur scène, ils font corps avec leur instrument, l’enveloppent, le chérissent, l’embrasent et le maltraitent parfois… créant avec une sensualité extrême et une liberté imaginative, un monde neuf, tonique et mutant !

AFTER DJ Puta! Puta! Inspirés par de vastes contrées musicales, l’inséparable duo arlésien clôture cette soirée avec un mix non-conformiste, tropicaliste et un peu bartàs… jubilatoire!

Site du Cargo : www.cargodenuit.com

Lo Cor D eLa Plana photo Branka Fabianova

Lo Còr de la Plana

Lo Còr de la Plana Quel Amour !

Dimanche 18 février 2018 à 15h > Château de Tarascon

Vibrant étendard de la scène marseillaise, Lo Còr de la Plana projette, depuis plus de 15 ans et sur toutes les scènes du monde, les polyphonies des pays d’Oc dans l’ère moderne. Voix sublimes ou hypnotiques, battements de mains, de pieds et de coeurs, ils puisent dans leur vaste répertoire et y ajoutent quelques compositions originales pour célébrer avec nous l’Amour.

Contrairement à d’autres traditions, la polyphonie – qui plus est masculine – n’existait pas dans le patrimoine chanté occitan jusqu’à ce que Manu Théron décide de l’inventer. Il a réuni pour ce projet quatre autres chanteurs percussionnistes à l’énergie communicative : Benjamin Novarino-Giana, Sébastien Spessa, Denis Sampieri et Rodin Kaufmann. Ensemble, ils poursuivent son enthousiasmante réécriture de la tradition provençale, ouverte sur le monde, inspirée des troubadours marseillais et chauffée aux braises contestataires.

Ainsi, depuis 2001, dans le fameux quartier de la Plaine à Marseille, Lo Còr de la Plana réinvente la vocalité méridionale, en la mêlant aux sonorités archaïques d’une Méditerranée à la fois déchaînée, âpre et fusionnante. La percussion et la voix composent le couple emblématique de ce rituel rudimentaire, minimal, accompagné par ce que le corps peut encore faire battre d’essentiel : les mains, les pieds ou les peaux.

Transgressant les frontières entre sacré et profane et ralliant avec jubilation les rives de la Méditerranée, leurs créations déploient des vocalises subversives et de fougueux rythmes populaires menant aux portes de la transe !

Plus d’infos : www.occitanie-musique.com/fr/lo-cor-de-plana

Isabelle Courroy

Isabelle Courroy Et Shadi Fathi photo Ralph Louzon

Isabelle Courroy & Shadi Fathi L’Immobile voyage

Mercredi 21 février 2018 à 18h > Eglise Saint-Pierre, Saint-Pierre de Mézoargues

En 2012 déjà, les festivaliers s’étaient laissé emporter avec délectation, lors d’un Moment Précieux, dans cet Immobile voyage fascinant. Semblant tout droit sortis des miniatures persanes, les sons du setâr, du zarb ou du daf rejoignent ici le souffle onirique des kaval d’Isabelle Courroy, inspirée par la musique des bergers de Thrace et d’Anatolie… Et de l’inouï de cette rencontre, s’élève une musique mélodieuse, limpide et intemporelle!

Spécialiste de musique contemporaine occidentale, Isabelle Courroy privilégie les liens dynamiques qui relient la tradition à la création. Son jeu interroge à la fois l’archaïsme et la modernité. Elle est à l’origine du quintette Aksak, musiques créatives des Balkans. En duo avec Djamchid Chemirani depuis 2006, elle évolue également dans le cadre de l’ensemble Multitudes et participe avec Bruno Allary, à la création du quintette marseillais Zaman Fabriq, ainsi qu’à l’enregistrement d’ Il sole non si muove de la Cie Rassegna.

Née à Téhéran, de famille kurde, Shadi Fathi, aborde l’univers des rythmes par l’apprentissage du zarb (tambour perse), puis elle s'initie au daf (tambour perse sur cadre) et au setâr (luth perse à 3 cordes), qu’elle a adopté comme compagnon de route.

Plus d’infos : [http://kaval.fr , www.shadifathi.com](http://kaval.fr , www.shadifathi.com)

DJAM Un film de Tony Gatlif

Jeudi 22 février 2018

18h > Cinémas Le Galet – C.D.C., Saint-Martin-de-Crau
Présentation du film par Tony Gatlif, suivie de la projection
Tarif plein 7 € / réduit* 6 € / Billetterie sur place

20h30 > Cinémas Le Méjan, Arles
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur, Tony Gatlif
Tarif plein 7,5 € / réduit* 6 € / Billetterie sur place

Revisitant le thème de l'exil, Tony Gatlif signe un film poignant et poétique, rythmé d’enivrantes scènes de chants et de danses rebétiko.

Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de rébétiko , pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une française de dix-neuf ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre la prend alors sous son aile sur le chemin vers Mytilène. Un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.

Bande annonce

Le Chœur Battant photo Florent Gardin

Chet Nuneta

[Le Choeur Battant] & Chet Nuneta

Vendredi 23 février 2018 à 18h30 > Salle Mistral, Saint-Martin-de-Crau

Entrée libre dans la limite des places disponibles

[Le Choeur Battant] est une chorale d’enfants cofondée par SUDS,à ARLES et le Conservatoire de Musique du Pays d’Arles. Sur scène, 200 jeunes choristes accompagnent les musiciens de Chet Nuneta autour d’un répertoire de chants italiens, macédoniens, arabes, arméniens et espagnols.

Chet Nuneta est composé de trois chanteuses venues d’Espagne, de France et d’Italie, d’un chanteur percussionniste franco-marocain et d’un percussionniste basque aux influences multiples. Chet Nuneta use d’un métissage choisi pour explorer la voix et ses possibles, les timbres, polyphonies et polyrythmies du monde.

Plus d’info : [www.suds-arles.com, chetnuneta.net](http://www.suds-arles.com, chetnuneta.net)

Claude Guerre, Emmanuelle Aymès & Henri Maquet - Le Poème du Rhône de Frédéric Mistral

Samedi 24 février 2018 à 17h > Eglise Saint-Joseph, Boulbon

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Le Poème du Rhône de Frédéric Mistral nous embarque dans une véritable épopée de Lyon jusqu’en Provence… Le souffle épique de Frédéric Mistral, remarquablement traduit et dit par Claude Guerre, l’excellente mise en musique d’Henri Maquet, et la langue provençale incarnée ici par Emmanuelle Aymès, font de cette lecture à deux voix, un voyage où le Rhône déploie toutes ses couleurs.

Entre fiction mythologique et rêverie politique, Le Poème du Rhône compose la fresque ethnographique d’un fleuve, coeur de la vie d’un peuple. Écrit en provençal, au crépuscule du XIX e siècle, il n’existait en version française que par celle, très datée, de Mistral lui-même. Editée en 2016 par Actes Sud , Claude Guerre en propose une traduction pleine d’allant, reconnue par tous.

Rassemblement de fanfares

Samedi 24 février 2018 à 21h > Bodega La Muleta

Entrée libre dans la limite des places disponibles
à l’initiative de La Muleta et de Fanfares y toros

La fanfare arlésienne Lady Maga & les Sax Toys réunit autour d'elle d’autres fanfares du Grand Est... le temps d’une soirée de clôture ultra-festive !

Pour aller plus loin

Le Chaland Arles Rhône 3, un trésor national

Le Chaland Arles Rhône 3, un trésor national

En 2004, une équipe d'archéologue sort une embarcation romaine dans un état impeccable. Six ans plus tard, le chaland est exposé dans un musée pour ce qui est encore aujourd'hui l'une des plus belles pièces remontés des eaux provençales.

MP2018, que l'amour soit avec vous !

MP2018, que l'amour soit avec vous !

Evénément majeur de la saison, MP 2018 Quel Amour ! va rythmer l'année culturelle en Provence. Avec un programme étendu sur 7 mois, l'amour est au rendez-vous cette année, et vous allez adorez !

Agenda

Arles

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles
Concert et Opéra en Provence

Concert et Opéra en Provence

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert et Opéra en Provence
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Fantasmes et idées reçues d'une Vie simple

Fantasmes et idées reçues d'une Vie simple

du 7 octobre 2017 au 2 avril 2018

En présentant de jeunes artistes en vis-à-vis de l’oeuvre de Vincent van Gogh, de l’art et du goût populaires, l’exposition « La Vie simple – Simplement la vie » met au jour les fantasmes et idées reçues d’un modèle de vie attrayant et romantisé.

Menu de Noël

Menu de Noël

proposé par la cheffe Laëtitia Visse

À quelques semaines de Noël, la jeune cheffe Laëtitia Visse nous livre son menu de fête mi-bistro, mi-gastro. Bon appétit !!!

Les Tops de Noël

Les Tops de Noël

Tradition, concert, spectacle, festival, marché de Noël, faites le plein d'idées !

Cette année, on a un grand besoin d'évasion, d'émerveillement. Nous vous avons sélectionné un festival à ne pas rater, un concert de Noël, une crèche à découvrir, des marchés pour acheter ses cadeaux ou des santons, et des soirées empreintes de traditions provençales.

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

Du jeudi 21 au dimanche 24 novembre 2019

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Les Chants de Noël en Provence

Les Chants de Noël en Provence

du 4 au 23 décembre 2019

Pour cette 27e édition, 68 concerts gratuits d'une qualité exceptionnelle sont programmés et entraîneront le public dans des voyages musicaux autour du Flamenco, des chants corses, d'un Noël cosaque et arménien, du gospel et de concerts exceptionnels comme celui de Natasha St Pier et Vladimir Cosma.

Estampes de grands maîtres du Japon à Aix-en-Provence

Estampes de grands maîtres du Japon à Aix-en-Provence

Du 8 novembre 2019 au 22 mars 2020

Cette année, ne ratez pas l' occasion unique d'admirer des estampes japonaises en France, à l'Hôtel de Caumont, à Aix-en-Provence. Le musée présente les coutumes et la culture japonaise de l’époque Edo, à travers plus de 150 estampes ukiyo-e et autres objets remarquables dévoilés au public français pour la toute première fois.

Le Jazz en Provence

Le Jazz en Provence

À l'occasion de Jazz sur la ville, l'événement musical incontournable de la fin de l'automne, découvrez l'histoire du Jazz en Provence. Le jazz est né il y a 100 ans. Il a rythmé et imprégné la Provence durablement grâce aux structures et festivals qui le font rayonner toute l'année.

Le sublime...Par hasard

Le sublime...Par hasard

Du 18 octobre au 23 février 2020

Les expositions à la Vieille Charité et à la Friche la Belle de Mai déroulent une typologie chronologique du hasard comme processus créatif à travers les plus importants courants et artistes de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours.

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Du 29 octobre 2019 au 24 mai 2020

Avec une des plus grande rétrospective consacrée à Jean Giono au Mucem, cette année ne néglige pas le fidèle Lucien Jacques qui sera à l’honneur au musée Regards de Provence, en face, ainsi que "sa" Provence. Une année qui mobilise tous les acteurs du cinéma, de la littérature, du spectacle vivant qui ont chacun « leur » Giono.

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

Du 10 au 13 octobre 2019

Venez découvrir les faces cachées du musée départemental Arles antique, celle de la numérisation 3D, celle des techniques innovantes de conservation-restauration, celle des nouvelles technologies mises au service des chercheurs.

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Du 5 octobre 2019 au 3 mai 2020

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre Henri Person. La Méditerranée fût une source inépuisable d’inspirations pour cet artiste, enthousiasmé par le pointillisme et la quiétude des eaux du port de Saint-Tropez.

Nicolas Pagnol, un territoire ancré dans ses traditions

Nicolas Pagnol, un territoire ancré dans ses traditions

Nicolas Pagnol gère depuis 2004 l’ oeuvre de son grand-père et en assure la restauration et la promotion pour les prochaines générations.