Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Du 29 octobre 2019 au 24 mai 2020

Publié le 22 octobre 2019 Mis à jour le 28 octobre 2019

Expositions autour de Jean Giono en Provence

Rétrospectives, conférences, expositions, lectures, peintures, films : impossible de passer à côté de l'année GIONO en Provence

L’année Giono en Provence s’ouvre fin octobre au Mucem à Marseille avec l'exposition GIONO et se poursuivra dans la Région Sud, avant de connaître une conclusion à Paris, avec un grand colloque à la Bibliothèque nationale de France.

Cette année Giono en Provence ne néglige pas le fidèle Lucien Jacques qui sera mis à l’honneur au Musée Regards de Provence à travers l'exposition Lucien Jacques, le sourcier de Giono et l'exposition la Provence de Giono. Une année qui mobilise tous les acteurs du cinéma, de la littérature, du spectacle vivant qui ont chacun « leur » Giono. Et vous, quel est le vôtre ?

Denise Bellon, Portrait de Jean Giono à son bureau, 1941. Association des Amis de Jean Gion

Jean Giono

André Zucca, reportage photographique sur Jean Giono publié dans Signal, 13 juin 1943. Association des Amis de Jean Giono © André Zucca / BHVP / Roger-Viollet ; cliché © David Giancatarina

L'exposition Giono au Mucem

Du 30 octobre 2019 au 17 février 2020

Dans le cadre de l’Année Giono, le Mucem présente une grande rétrospective consacrée à Jean Giono (1895-1970). Loin de l’image simplifiée de l’écrivain provençal, l'exposition Giono suit le trajet de l’oeuvre écrite et filmée en lui rendant toute sa noirceur, son nerf et son universalité. Poète revenu des charniers de la Première Guerre mondiale, Jean Giono s’est en effet autant attaché à décrire la profondeur du Mal qu’à en trouver les antidotes : création, travail, pacifisme, amitié des peintres, refuge dans la nature, évasion dans l’imaginaire.

Pour donner chair à l’un des artistes les plus prolifiques du XXe siècle, la quasi totalité des manuscrits de Jean Giono, exposée pour la première fois, entre en dialogue avec près de 300 œuvres et documents. Archives familiales et administratives (dont celles de ses deux emprisonnements), correspondances, reportages photographiques, éditions originales, entretiens filmés, ainsi que tous les carnets de travail de l’écrivain, le manuscrit des dernières semaines de son Journal de l’Occupation, les films réalisés par lui ou qu’il a produits et scénarisés, les adaptations cinématographiques de son oeuvre par Marcel Pagnol et Jean-Paul Rappeneau, les peintures naïves du mystérieux Charles-Frédéric Brun qui lui inspira Le Déserteur, et les tableaux de ses amis peintres, au premier rang desquels Bernard Buffet.

Lorsqu’il s’agit d’un écrivain aussi complexe et aussi populaire que Giono, l’attente porte à peu près sur tous les aspects de sa vie. On est avide de renseignements et d’anecdotes. On veut des détails sur l’enfance, la vie amoureuse, les opinions politiques. On aime connaître le bureau, le papier et la pipe. L'exposition Giono du MuCEM y répond !

Lucien Jacques par Ambrogiani

Jean Giono et Lucien Jacques © Association des Amis de Jean Giono

Jacques Lucien un quartier de Marseille © Association des Amis de Jean Giono

Exposition sur Lucien Jacques, le sourcier de Giono au Musée Regards de Provence

Du 29 octobre 2019 au 16 février 2020

On a souvent lu et vu Lucien Jacques (1891-1961) souvent évoqué Jean Giono à travers leur amitié singulière. L'exposition Lucien Jacques, le sourcier de Giono ne peut échapper totalement à ce regard, elle entend pourtant montrer une autonomie de l’oeuvre de Lucien Jacques. Il ne s’agit pas d’une rétrospective, mais d'une proposition de thèmes permettant de rendre justice à la force et au talent de Lucien Jacques et à son oeuvre foisonnante.

Graveur, peintre, poète, tisseur à ses heures perdues et prolifique éditeur, sont autant d’étiquettes employées pour décrire l’activité de Lucien Jacques. Si ce fervent pacifiste est souvent associé à travers les textes de Giono dont il a publié à partir des années 1920, cette exposition permet de rendre compte de la densité de production de cet amoureux des lettres. De son activité d’aquarelliste encensée par Jacques Prévert, à sa position de directeur de revues, en passant par ses écrits poétiques et gravures sur bois, Lucien Jacques est en effet l’auteur d’une oeuvre protéiforme, enrichie de l’emploi continu de diverses techniques. Lettres inédites de sa correspondance avec Giono, dessins, photographies et documents d’archives constituent la trame de cette exposition, à l’image de cette personnalité volatile et persévérante tout à la fois.

Pour citer un extrait d’une des préfaces que Giono rédigea sur l’oeuvre de son ami : « Il y a une harmonie silencieuse couchée dans les formes, les soulevant ici en collines et là les recourbant en plaines, et elle se continue dans mon cœur, dans mon âme, lui imposant son rythme, soulevant et recourbant toute la passion de ma vie à la mesure de cette passion de la terre. Quand je regarde le visage du monde, une sorte d’émail remplit toute l’ouverture de mes yeux. »

Dellepiane - syndicat de provence

a moutte lou gousta

Visiter l'exposition La Provence de Giono au Musée Regards de Provence

Du 29 octobre 2019 au 24 mai 2020

Un grand nombre des ouvrages de Giono ont pour cadre le monde paysan provençal. Selon lui, la nature y est belle, mais aussi cruelle, destructrice et purificatrice : l'Homme en fait partie, mais elle n'est pas l'Homme.

L'exposition La Provence de Giono, dont l’ensemble des œuvres est issu de la collection de la Fondation Regards de Provence, réunit près de 70 toiles des XIXème et XXème siècles. Elle propose un voyage dans le temps à travers la campagne provençale et met en lumière le pays natal de Giono par la beauté et le réalisme des œuvres des peintres de l’Ecole des Paysagistes de Marseille.

C’est autour de ce thème de la ruralité que se regroupent peintres et poètes et il convient de souligner à ce sujet les liens qui s'établissent si fréquemment entre les artistes peintres et écrivains. C’est ainsi qu’Emile Loubon et Frédéric Mistral ont été bien souvent rapprochés ; ils illustrent tous deux ce que l’on appelle « la Renaissance Provençale » ; ils contribuèrent chacun à révéler la Provence en la représentant sous ses traits les plus caractéristiques qui ne sont d’ailleurs pas les plus flatteurs, car Loubon peint des paysages arides qui ne pouvaient que surprendre le public parisien qui lui reproche sa palette «grise». Avec l’écart d'une génération, Loubon et Mistral oeuvrent pour la même cause, ils aiment et défendent le même pays, mais leurs tempéraments sont fort opposés.

Les écrivains décrivent volontiers les hommes tandis que les peintres mettent l’accent sur les paysages ; les écrivains recherchent les détails, les termes précis du terroir, les peintres – préfèrent brosser les grandes lignes et les vastes horizons du paysage.

Marseille, les Bouches du Rhône, le Var, le Vaucluse, leurs paysages, leurs villages emblématiques et les campagnes avoisinantes sont autant de lieux qui fascinent par leur particularité, leur lumière, leurs coloris et par la joie, la sympathie et l’accent des provençaux qui les animent. Au milieu du XIXème siècle, les artistes commencent à peindre sur le motif donnant une autre vision de la nature et des scènes de la vie quotidienne.

Montenard la sainte victoire

Autour des expositions

Jean Giono est l’incarnation de la figure de l’écrivain au XXe siècle. Ses romans et récits, leurs adaptations au cinéma, son appartenance à l’Académie Goncourt ont fait de lui l’auteur patrimonial par excellence. Souvent portraituré en patriarche de la littérature française, lu et admiré, édité en Pléiade à peine un an après sa mort et enseigné du collège à l’Université, il est aujourd’hui assigné à une postérité sans heurts, précipité de grandeur stylistique et de douceur provençale.

Entre cette image d’Épinal et l’oeuvre de Giono, il y a pourtant un fossé gigantesque. C’est ce que montre les expositions présentées au Mucem et au Musée Regards de Provence qui, battant en brèche les a priori qui collent à l’écrivain, rendent à la figure et à l’oeuvre de Giono toute sa chair et sa part d’obscurité.

À cette occasion, ces musées organisent plusieurs moments de programmation autour de Jean Giono tout au long de la durée de l’exposition.

Portes ouvertes « Giono »

Mardi 29 octobre 2019 de 16h à 21h au Mucem

Découvrez gratuitement et en avant-première, la nouvelle exposition « Giono ».
À la veille des commémorations du cinquantenaire de la disparition de Jean Giono, le Mucem propose, à travers près de 300 oeuvres et documents, une rétrospective qui, loin de l’image simplifiée de l’écrivain provençal, suit le trajet de son oeuvre écrite et filmée en lui rendant sa noirceur, son nerf et son universalité.

Buffet payant proposé sur place par des producteurs régionaux

Crime et mise à mort : ce que Giono nous dit
Crime et mise à mort : ce que Giono nous dit

Pour sa saison XI, la Semaine de la Pop Philosophie explore la thématique « Philosophie, sociologie et esthétique du crime » : rendez-vous au Mucem pour aborder notamment le…

J'assiste à la conférence
Giono ou le voyageur immobile
Giono ou le voyageur immobile

En écho à l'exposition "Giono", le Mucem et la comédienne et réalisatrice Bénédicte Sire proposent une balade dans les rues de Marseille, sur les pas de Jean Giono. Une…

Balade urbaine à Marseille

Artistes et écrivains pendant la Seconde Guerre mondiale

Lundi 18 novembre au Mucem

Le Mucem invite des historiens à débattre de la question du rôle des artistes et écrivains français et européens pendant la Seconde Guerre mondiale, à la lumière de leurs archives, de leurs actions, et de leurs prises de position.

19h, auditorium, entrée libre

Giono entre les lignes

Du 6 au 8 décembre 2019 au Mucem

Manuscrit Le Hussard sur le toit 1951 © David Giancatarina
Manuscrit Le Hussard sur le toit 1951 © David Giancatarina

Le Mucem propose d’explorer encore plus en profondeur le parcours, la personnalité et les écrits de Jean Giono, à travers trois grandes soirées mêlant tables rondes, lectures par des comédiens et spectacle.

Chaque soirée s’intéressera à une thématique particulière, permettant d’aborder l’oeuvre de Giono à partir d’un angle de lecture spécifique : le pacifisme, la Provence et la nature ambivalente, le corps, le désir. Il sera enfin possible de réentendre la parole et la voix de l’écrivain lors d’un grand entretien avec Jean Giono lui-même… rejoué par un comédien !

19h (vendredi), 16h (samedi, dimanche), auditorium,
entrée libre (sauf le spectacle payant, 6 €, 4 €)

Jean Giono, artisan d’images

Du 16 au 19 janvier 2020 au Mucem

Une programmation rythmée par des projections de films de Jean Giono, qu’ils soient réalisés par lui-même ou adaptés de ses écrits, d’Un roi sans divertissement de Jean Giono (1963) à Regain, de Marcel Pagnol (1937), en passant par l’incontournable Le Hussard sur le toit, de Jean-Paul Rappeneau (1995).

Horaires (à venir), auditorium,
6 € / 4 €

Giono : paysages

6 et 7 février 2020 au Mucem

Le colloque « Giono : paysages » reviendra sur le traitement romanesque du paysage et sur l’importance que l’écrivain donne aux « visages de la terre » dans son oeuvre.

Horaires (à venir), auditorium,
journées ouvertes à tout public et gratuites

Soirée Giono
Soirée Giono

En écho à l’exposition consacrée par le Mucem pour les cinquante ans de la disparition de Jean Giono, La Criée consacre une soirée à l’artiste emblématique…

Je réserve ma soirée avec Giono

Infos pratiques pour visiter les expositions autour de Giono

Du MuCEM au Musée Regards de Provence

Mucem
1 Espl. J4, 13002 Marseille 04 84 35 13 13

Musée Regards de Provence
Face à l'esplanade J4 13002 Marseille
04 96 17 40 40

Horaires d'ouverture :
Musée Regards de Provence : Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h
Mucem : Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h (jusqu’au 3 novembre 2019) puis de 11h à 18h (du 4 novembre 2019 au 17 février 2020)

Tarifs spéciaux :
Billet couplé Mucem + Regards de Provence : Lucien Jacques. Le sourcier de Giono & Giono
Tarif unique : 11€
Billet 3 expos du Musée Regards de Provence (Lucien Jacques. Le sourcier de Giono & La Provence de Giono & Henri Person. Naviguer en couleurs) + Mémoire de la station sanitaire + Mucem (Giono) : Tarif unique : 15€

Musée Regards de Provence

Musée Regards de Provence

Pour compléter sur les tarifs

Prix des entrées au MuCEM et au Musée Regardes de Provence

Mucem : Expos permanentes et temporaires 9,5€ - 5€ (valable pour la journée) / Billet famille 14 €
Tarif réduit pour les personnes munies d’un billet plein tarif musée Regards de Provence, FRAC (datés de la semaine) et musée Granet.
Gratuité des expos entre autres, pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi
L’accès aux espaces extérieurs et jardins du Mucem est libre et gratuit dans les horaires d’ouverture du site.
L’accès aux expositions est gratuit pour tous, le premier dimanche de chaque mois.

Musée Regards de Provence : Billet expositions temporaires : Plein Tarif : 6,50€. Tarifs réduits: 5,50€ - 4,70€ - 2,00€ / Billet couplé expositions temporaires & scénographie permanente : Plein Tarif : 8,50€. Tarifs réduits 7,50€, 6,50€
Gratuit : Enfants jusqu’à 12 ans

Pour aller plus loin

Le Musée Regards de Provence

Le Musée Regards de Provence

La création du Musée Regards de Provence constitue le plus important équipement culturel privé parmi les grands chantiers qui s’érigent pour Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture en 2013.

Le MuCEM, un musée des civilisations pour le XXIe siècle

Le MuCEM, un musée des civilisations pour le XXIe siècle

Flottant entre le ciel et l’eau, à l’entrée du Vieux-Port de Marseille, un musée national ouvre ses portes. Avec le Fort Saint-Jean relié par une passerelle au bâtiment contemporain créé par Rudy Ricciotti sur le môle J4, le Mucem est, par sa situation même, un grand projet pour la Méditerranée.

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée
Du 5 octobre 2019 au 3 mai 2020

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre Henri Person. La Méditerranée fût une source inépuisable d’inspirations pour cet artiste, enthousiasmé par le pointillisme et la quiétude des eaux du port de Saint-Tropez.

Agenda

Expositions en Provence

Expositions en Provence

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions en Provence
13 musées à découvrir dans le département !

13 musées à découvrir dans le département !

Le département des Bouches-du-Rhône n’est pas avare en proposition culturelle. My Provence Culture vous propose un petit guide des 13 musées immanquables lors de votre séjour dans le département.

Voir le guide 13 musées à découvrir dans le département !
Bons plans : visiter des expositions gratuitement

Bons plans : visiter des expositions gratuitement

Aller au musée sans dépenser d'argent, c'est possible. Pléthore d’endroits ouvrent de temps à autres leurs portes sans demander de ticket d'entrée. Découvrez quand !

Voir le guide Bons plans : visiter des expositions gratuitement
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les expos à ne pas rater en 2020

Les expos à ne pas rater en 2020

De grands artistes seront à l'honneur, cette année encore, dans toute la Provence. La programmation des expositions 2020 est pour le moins alléchante ! Tous à vos agendas!

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

Du jeudi 23 au dimanche 26 janvier 2020

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Voyage, Voyages, sources d'inspiration artistique

Voyage, Voyages, sources d'inspiration artistique

du 22 janvier au 4 mai 2020

Avec Henri Matisse, Marcel Duchamp, Andy Warhol, Richard Baquié… Un voyage à la découverte de nouveaux mondes artistiques !

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 26 janvier 2020

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit? Chaque dernier dimanche du mois, le centre-ville de Marseille se transforme et propose aux marseillais un rendez-vous festif incontournable.

Les musées à découvrir en Provence !

Les musées à découvrir en Provence !

Le département des Bouches-du-Rhône n’est pas avare en proposition culturelle. My Provence Culture vous propose un petit guide des musées immanquables lors de votre séjour dans le département.

Un mois de cirque grâce à l'entre-deux Biennales et Les Élancées

Un mois de cirque grâce à l'entre-deux Biennales et Les Élancées

du 16 janvier au 16 février 2020

Cette parenthèse entre deux « Biennale Internationale des Arts du Cirque » met en lumière le cirque, Art miroir de son temps, au carrefour des arts vivants avec des spectacles exigeants et accessibles à tous.

Visitez le Mémorial des Déportations

Visitez le Mémorial des Déportations

Nouveau musée ouvert depuis le 20 décembre 2019

25 ans après son ouverture le Mémorial des camps de la mort, devient le Mémorial des déportations et propose un parcours renouvelé au sein d’une exposition dont les contenus s’enrichiront dans les prochaines années.

Visite du site archéologique de Saint-Blaise

Visite du site archéologique de Saint-Blaise

Voyage dans le temps sur les traces de Gyptis et Protis

C'est lors d'une balade sur le nouveau sentier "Entre mer et étangs" que nous avons visité l'une des plus anciennes cités de Provence : le site de Saint-Blaise à Martigues.

Ce que vous réserve MPG en 2020...

Ce que vous réserve MPG en 2020...

Marseille Provence Gastronomie remet le couvert

Après un succès de 1102 évènements dans 105 communes avec MPG2019, l'année de la gastronomie en Provence remet le couvert. My Provence vous dévoile ce que vous réserve Marseille Provence Gastronomie en 2020

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

Les samedis 18 & 25 et les dimanches 19 & 26 janvier 2020

Avec ses personnages aussi pittoresques que cocasses, cette pièce écrite en 1844 par Antoine MAUREL, revisite les grands moments de la Nativité en Provence, du réveil des bergers à leur arrivée à l’étable devant l’enfant Jésus.

Expo Marseille : Les points de fuite d'Olivier Ratsi

Expo Marseille : Les points de fuite d'Olivier Ratsi

Du 18 décembre 2019 au 22 mars 2020

Vanishing Points est un road movie mental : un univers parallèle proposé par Olivier Ratsi qui propose à chacun une expérience plastique et ludique.

PASS’ez un joyeux Noël en Provence !

PASS’ez un joyeux Noël en Provence !

Découvrez les arts de la table (de Noël) avec le Pass My Provence

Le « Temps de Noël » dure 40 jours. Il commence le 4 décembre, jour de la sainte Barbe, durant lequel il ne faut pas oublier de planter le blé de l’espérance qui garantira la prospérité du foyer et se termine le 2 février, jour de la Chandeleur, où les crêpes voltigent dans la demeure.