Les expos à ne pas rater en 2019

Hasard, modernité, écologie et gastronomie : des expos dans l'air du temps

Publié le 25 janvier 2019 Mis à jour le 11 mars 2019

De grands artistes seront à l'honneur, cette année encore, dans toute la Provence. Dubuffet et Giono, Van Gogh, les chefs d’œuvre du Guggenheim présentés pour la première fois en France, Fabienne Verdier et Man Ray entre autres.
Deux parcours dédiés à un artiste, Sophie Calle et Erwin Wurm, vous amèneront d'un musée marseillais à l'autre.
Et MPG 2019, l'année de la gastronomie en Provence nous promet de belles échappées artistiques avec des expositions qui célèbreront l’art populaire de la cuisine provençale. La programmation des expositions 2019 est pour le moins alléchante ! Tous à vos agendas!

Sophie Calle dans 5 musées de Marseille

du 25 janvier au 22 avril 2019

Les histoires de Sophie Calle sont inclassables. Elle suit des inconnus dans la rue, les photographie, raconte leurs trajets, ou bien elle met en scène sa propre vie, chine des objets et animaux naturalisés… Associant » image et narration « , ses installations, photographies, vidéos, et films donnent naissance à une mythologie personnelle où la vie et l’oeuvre ne font plus qu’un. Un effet de ce jeu de cache-cache est de ne jamais savoir où s’arrête la réalité et où commence la fiction.

Compagnon dangereux et délicat à la fois, le hasard semble même décider de son sort, de ses rencontres et de son parcours artistique à part entière. Pourtant Sophie Calle ne laisse rien traîner au hasard. Tout est finement écrit, savamment orchestré, créant à chaque fois un univers intensément littéraire qui ne laisse personne indemne ou indifférent. Avec humour et franchise elle combat sans relâche nos peurs de l’ennui, de l’absence et de l’abandon en nous accompagnant vers des territoires intimes et secrets.

A Marseille elle sème des indices dont elle crypte les mystères. Elle nous propose un parcours sans début ni fin, une sorte de jeu de pistes en cinq actes, en cinq musées : le Musée des Beaux-Arts, le Muséum d'Histoire naturelle, le Château Borély, le Musée Grobet-Labadié et le Centre de la Vieille Charité.

Van Gogh, la nuit étoilée aux Carrières de Lumières

Dès le 1er mars 2019

Sur les 7000 m² des Carrières, une création visuelle et sonore retrace la vie intense de l’artiste tourmenté qui peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux, aujourd’hui dispersés à travers le monde.
L’immense production de Van Gogh, qui évolue radicalement au fil des ans, des Mangeurs de pommes de terre (1885) à la Nuit étoilée (1889) en passant par Les Tournesols (1888) et La Chambre à coucher (1889), est projetée sur la pierre gigantesque des Carrières.
Les nuages, soleils et portraits, au style si singulier, s’animent sur des murs de plus 15 mètres de haut et évoquent le monde intérieur à la fois démesuré, chaotique et poétique de l’artiste.
À travers un parcours thématique sur les différentes étapes de sa vie, de ses séjours à Arles, Paris ou encore Saint-Rémy-de-Provence, le visiteur voyage au coeur des oeuvres de ses débuts et de sa maturité, de ses paysages ensoleillés et de ses nocturnes, à ses portraits et natures mortes.

En savoir plus

christophe-fort-popeye

alussi-ludovic-le-poulpe

L’Art mange l’Art & De la table au tableau au musée Regards de Provence

du 5 mars au 13 octobre 2019

Dans le cadre de l'année de la Gastronomie 2019, coordonnée par le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme, le musée Regards de Provence dédie ses trois salles à deux expositions sur les thématique de l'art culinaire, l'art de vivre dans le Sud, l'art de la table, ..., réunissant des œuvres d'artistes du XIX° au XXI° siècles, qui raviront tous les gourmets, gastronomes, becs fins et autres fines bouches par la multiplicité de visions artistiques modernes et contemporaines.

L’exposition « L’Art mange l’Art » est consacrée aux délices gastronomiques d’artistes contemporains - photographes, peintres, dessinateurs, sculpteurs, vidéastes - qui invitent à redécouvrir, à travers leur regard intime, leur prisme, leur vision, les plaisirs simples des aliments, de leur authenticité, de la cuisine, de la table, de la cérémonie du repas, de la créativité des arts de la table.
Elle donne à réfléchir sur la société de consommation, l’industrie alimentaire. Chaque approche artistique, souvent hors des sentiers battus et teintée parfois de dérision et de provocation, interprète l’aliment, la nature, le terroir, la récolte, la transformation fascinante de la matière première en repas, la convivialité, l’échange, le partage, la mise en scène d’un repas.
du 21 mars au 13 octobre 2019

L’exposition « De la table aux tableaux » est dédiée à des œuvres majeures de la collection de la Fondation Regards de Provence et de collections muséales du territoire d’artistes des XIX et XX° siècles portant une attention particulière sur l’art de la représentation de la nourriture, des fruits, des aliments sucrés, salés, des poissons et viandes et des objets de la vie quotidienne. Les traditions provençales, les marchés, les fermes, les métiers de la pêche, la nourriture du bord de mer, la tradition du vrai repas, la cuisine, l’art de la table, sont transcrits dans les évocations de ces artistes provençaux ou ayant séjourné dans le Sud.
du 5 mars au 22 septembre 2019

En savoir plus

pierre maraval

1000 créateurs de goûts au Mucem

du 20 au 24 mars 2019

Toujours dans le cadre de l'année de la Gastronomie 2019 et pour son lancement, 1000 portraits de femmes et d’hommes engagés dans la gastronomie locale, photographiés par Pierre Maraval et exposés au Mucem. A voir absolument et vite… cela ne dure que 4 jours ! Ephémère et grandiose.

En savoir plus

Mucem

Jean Dubuffet, Le Déchiffreur, 178 x 214 cm Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne-Métropole Droits photographiques © Cyrille Cauvet / Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole Droits d'auteur © Adagp, Paris, 2018

Jean Dubuffet, un barbare en Europe au Mucem

du 24 avril au 2 septembre 2019

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle.
Cette exposition qui présente plus de 300 oeuvres et objets issus des plus grandes collections françaises et européennes, donne à voir comment Jean Dubuffet entremêle dans son oeuvre ses activités de peinture et d’écriture avec les recherches qu’il a consacrées à ce qu’il nomme l’Art Brut. Elle présente sa production artistique dans toute sa diversité, en s’attachant notamment à montrer les objets et documents issus des prospections qu’il a mises en oeuvre en visitant musées d’ethnographie ou d’art populaire, mais aussi diverses collections dédiées à « l’art des fous ».

En savoir plus

Vincent van Gogh, Montagnes à Saint-Rémy, juillet 1889, huile sur toile, 72,8 x 92 cm, Solomon R. Guggenheim Museum, New York, Thannhauser Collection

Francis Picabia, Portrait de Mistinguett, vers 1908-1911, huile sur toile, 60 x 49,2 cm, Solomon R. Guggenheim Museum, New York - © Adagp, Paris, 2018

Chefs-d'oeuvre du Guggenheim à l'Hôtel de Caumont

Du 1er mai au 29 septembre 2019

Pour la première fois, près de cinquante oeuvres majeures de la prestigieuse collection de Justin K.Thannhauser sont présentées en Europe dans une exposition itinérante commencée au Guggenheim de Bilbao : peintures et sculptures des maîtres de l’impressionnisme et du postimpressionnisme, ainsi que des grandes figures de l’art moderne, de Manet à Picasso en passant par Degas, Gauguin, Cézanne, Van Gogh, Braque et Matisse.
Ce legs a enrichi considérablement le corpus d’oeuvres de Cézanne du musée new-yorkais, qui ne possédait auparavant qu'un seul tableau de l’artiste (l'Homme aux bras croisés, vers 1889). L'ensemble des oeuvres de Cézanne ayant appartenu aux Thannhauser est réuni à l'Hôtel de Caumont, dont les Carrières de Bibémus, qui revient pour la première fois à Aix-en-Provence où il a été peint vers 1894-1895.
L'exposition regroupe d'autres oeuvres emblématiques : des toiles majeures de Picasso telle que Le Moulin de la Galette (1900), prêt exceptionnel du Guggenheim, ainsi que des chefs-d’oeuvre de Van Gogh et de Manet qui viennent de retrouver tout leur éclat, grâce à une campagne de restauration récente, mise en oeuvre à l’occasion de cette exposition.

En savoir plus

ERWIN WURM

ERWIN WURM

Erwin Wurm dans 4 musées de Marseille

de mai au 22 septembre 2019

Erwin Wurm, artiste d'origine autrichienne est fameux pour ses personnages, maisons et surtout véhicules obèses, ses objets déformés, surdimensionnés, ses saucisses anthropomorphes et autres sculptures qui perturbent notre appréhension du monde réel sur un mode surréaliste voir dadaïste, à la fois familier et étranger, comme une sorte de miroir d'un monde déboussolé qu'il aborde avec une profonde empathie et beaucoup d'humour.
Les oeuvres choisies dialoguent avec les caractères spécifiques à chacun des musées qui les accueillent.
L'architecture de la Chapelle de la Vieille Charité, la peinture et la sculpture classique au Musée des Beaux Arts, la modernité surréalisante au Musée Cantini, le design futuriste au Musée Borély.
Cette exposi*on est traversée de pensées fondamentales sur l'écologique et la condition humaine. La métaphore de l'obésité est à l'image du dérèglement du désir ou de sa disparition dans sa propre consommation. Un humour corrosif s'en dégage qui dialogue avec l'année de la gastronomie.

Fabienne Verdier, Sedes Sapientiae I d’après “La vierge au chanoine Van Der Paele” de Jan Van Eyck(1436), 2011

Fabienne Verdier, Hommage aux variations sans thème de Yehudi Menhuin Méditations en cobalt, 1997

Fabienne Verdier, sur les traces de Cézanne au Musée Granet

Du 21 juin au 13 octobre 2019

C’est au musée Granet d’Aix-en-Provence qu’aura lieu la première grande exposition consacrée à l’œuvre de Fabienne Verdier dans un musée français. Après de nombreuses expositions en Europe et en Asie, le public aura l’occasion de découvrir une œuvre qui n’a cessé de se renouveler depuis son voyage initiatique en Chine, qu’elle a partagé dans son best-seller Passagère du silence.
Artiste majeure de l’art contemporain, elle chemine hors des sentiers battus, offrant tout au long de sa carrière une œuvre empreinte de sensibilité et de force, de contradictions et d’unité.
L’exposition comprendra près de 50 tableaux de très grand format. L’œuvre de l’artiste sera déclinée de ses débuts à son travail actuel : apprentissage de la calligraphie en Chine, dialogue entre musique et peinture, et présentation des œuvres réalisées en 2018 dans son atelier nomade. Celui-ci a été conçu pour pouvoir peindre directement sur les grands lieux cézanniens, face à la montagne Sainte-Victoire et à son sommet, à l’aide de son énorme pinceau gorgé de 60 litres d’encre...

L'exposition s'accompagnera de plusieurs événements sur le territoire aixois. La galerie Zola à la Cité du livre présentera Sound Traces, installation vidéo immersive, restitution du travail pictural de l'artiste en lien avec la musique, réalisé lors d'une résidence au Festival d’Aix-en-Provence en 2017. Le pavillon de Vendôme évoquera le processus créatif de l'artiste en présentant le film Walking painting, les dessins préparatoires autour de la Sainte-Victoire, ainsi que l'atelier nomade de Fabienne Verdier et le pinceau géant. Plus largement, diverses manifestations (concerts, conférences, ateliers,…) rendront hommage à la diversité de son œuvre.

En savoir plus

musée histoire marseille

On n’a rien inventé ! au Musée d’Histoire de Marseille

du 15 Juin au 29 septembre 2019

Dans le cadre de « Marseille-Provence 2019, année de la gastronomie en Provence », Le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône propose des manifestations dans tout le département mettant à l’honneur les produits du terroir, les acteurs du monde agricole (vignerons, meuniers, oléiculteurs, éleveurs) et de la mer (pêcheurs) ainsi que les restaurateurs.

Cette exposition hors les murs du Musée Départemental Arles Antique propose de mettre en valeur les producteurs et produits gastronomiques provençaux en les ancrant dans le passé antique. Ou comment découvrir Produits, commerces et gastronomie dans l’Antiquité romaine.

En savoir plus

Revue Aperture, 1961, Joseph Sterling (1936- 2010), série The Teen-Ager, 1959-60.

Ray K. Metzker

We were five au Musée Réattu

du 1er juillet au 29 septembre 2019

Le projet d'exposition a pour point de départ la publication en 1961 par la revue Aperture, à l'initiative de Minor White et Aaron Siskind, du travail de 5 photographes formés à l'Institute of Design de Chicago fondé par Laszlo Moholy Nagy sur le modèle du Bauhaus (Ken Josephson, Joseph Sterling, Charles Swedlund, Ray K. Metzker, Joseph Jachna rejoints ultérieurement par Yasuhiro Ishimoto).
Tous ces photographes devenus professeurs influenceront durablement l'enseignement de la photographie aux Etats-Unis.

En savoir plus

Vieille-Charité-marseille

Par hasard au Centre de la Vieille Charité

du 18 Octobre 2019 au 23 février 2020

De la tache à la ligne pure, de l'automatisme au mathématisme, l'exposition déroule une typologie chronologique du hasard comme processus créatif à travers les plus importants courants et artistes de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours : Victor Hugo, Edgar Degas, Marcel Duchamp, Man Ray, Max Ernst, Jackson Pollock, César, Niki de St Phalle, Wassily Kandinsky, Jean Arp, Kurt Schwi4ers, Brassaï, Salvador Dali, Oscar Dominguez, Jean DubuRet, Jacques de la Villeglé, François Dufrêne, Arman, Yves Klein, Gerhard Richter, Ellsworth Kelly, François Morellet, Aurélie Nemours, Calder, Michel Blazy, Robert Filiou, Jesus-Rafael Soto…

Comme par hasard ! En parallèle le Préau des Accoules, musée des enfants, propose une histoire du jeu de l’Anquité à nos jours, à travers les collecons des Musées de Marseille.

En savoir plus

Peggy Guggenheim dans une robe de Paul Poiret

Man Ray for Harper's Bazaar, 1937

Man Ray et la mode au château Borély

du 8 novembre 2019 au 8 mars 2020

L’exposition présentera un aspect méconnu du travail de Man Ray, artiste majeur qui renouvelle la photographie de mode alors strictement documentaire. Introduit auprès des artistes dadaïstes puis surréalistes, très vite il devient photographe pour Paul Poiret, Elsa Schiaparelli, Coco Chanel, travaillant également pour Harper’s Bazaar mais aussi Vanity Fair, Vogue.
L’exposition permettra d’aborder les va et vient permanents qui existent entre « l’art pour l’art » et les productions assujetties à une commande et présentera entre 160 et 180 tirages vintage de Man Ray, presque autant de revues ( Vogue, Baazar etc.) et entre 30 et 50 modèles et accessoires de mode.
Photographe majeur associé au sujet de la mode participera à la visibilité renouvelée du musée des arts décoratifs et de la mode au château Borély. Les collections de mode du musée Borély feront écho aux photographies présentées en lien avec l’esprit Man Ray.

En savoir plus

Jean_Giono_par_Denise_Bellon_Manosque_1941 © AKG_Images_Denise_Bellon

Giono au Mucem

Du 30 octobre 2019 au 17 février 2020

À la veille des commémorations du cinquantenaire de la disparition de Jean Giono (octobre 2020), le Mucem propose, à travers près de 300 oeuvres et documents, une rétrospective qui, loin de l’image simplifiée de l’écrivain provençal, suit le trajet de son oeuvre écrite et filmée en lui rendant sa noirceur, son nerf et son universalité. Giono, poète revenu des charniers de la Première Guerre mondiale, s’est en effet autant attaché à décrire la profondeur du Mal qu’à en trouver les antidotes : création, travail, pacifisme, amitié des peintres, refuge dans la nature, évasion dans l’imaginaire.

Pour donner chair à l’un des artistes les plus prolifiques du XXe siècle, la quasi-totalité de ses manuscrits, ici exposée pour la première fois, entrera en dialogue avec de très nombreuses oeuvres et documents. Quatre artistes contemporains lui rendront hommage. Ouvre logiquement l’exposition avec une installation immersive de Jean-Jacques Lebel. Vient ensuite une Provence incarnée loin des clichés folkloriques, à travers les oeuvres de la plasticienne Thu Van Tran et du cinéaste Alessandro Comodin. Enfin, la plasticienne Clémentine Mélois revisite la bibliothèque de Giono, ce lieu de liberté et de respiration, au coeur de sa vie comme de l’exposition.

En savoir plus

Pour aller plus loin

MPG 2019
Une année de la gastronomie en Provence

MPG 2019

MPG2019 est un événement inédit qui se déploiera sur l’ensemble du territoire des Bouches-du-Rhône pour célébrer l’art populaire de la gastronomie de mars à décembre 2019.

13 musées à découvrir dans le département !

13 musées à découvrir dans le département !

Le département des Bouches-du-Rhône n’est pas avare en proposition culturelle. My Provence Culture vous propose un petit guide des 13 musées immanquables lors de votre séjour dans le département.

La Provence des artistes, sur la route des peintres et du cinéma

La Provence des artistes, sur la route des peintres et du cinéma

La Provence est une terre d’artistes. Ses lumières et ses paysages ont inspiré Paul Cézanne à Aix-en-Provence, Van Gogh à Arles et à Saint-Rémy-de-Provence, les frères Lumière à La Ciotat et Pagnol à Aubagne. Des lieux aujourd’hui marqués par l’empreinte des peintres : l’atelier de Cézanne ou les carrières de Bibemus qui l’ont tant inspiré. A Arles, Van Gogh a peint près de 300 œuvres en 15 mois : c’est sa période la plus productive ! De musées en décors cultes, ce circuit de 4 jours vous mène à travers la Provence des beaux-arts et du cinéma.

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
MUSÉES

MUSÉES

Voir
BONS PLANS

BONS PLANS

Voir
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Alors on danse ?

Alors on danse ?

du 23 janvier au 20 mai 2019

Dans une scénographie qui invite au mouvement, le visiteur est libre d’aller et venir, s’asseoir, s’étirer, s’allonger, s’adosser, pour découvrir films, pièces sonores et extraits de textes dans la dernière exposition du Mucem.

Menu de Noël

Menu de Noël

proposé par la cheffe Laëtitia Visse

À quelques semaines de Noël, la jeune cheffe Laëtitia Visse nous livre son menu de fête mi-bistro, mi-gastro. Bon appétit !!!

Les Tops de Noël

Les Tops de Noël

Tradition, concert, spectacle, festival, marché de Noël, faites le plein d'idées !

Cette année, on a un grand besoin d'évasion, d'émerveillement. Nous vous avons sélectionné un festival à ne pas rater, un concert de Noël, une crèche à découvrir, des marchés pour acheter ses cadeaux ou des santons, et des soirées empreintes de traditions provençales.

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

Du jeudi 21 au dimanche 24 novembre 2019

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Les Chants de Noël en Provence

Les Chants de Noël en Provence

du 4 au 23 décembre 2019

Pour cette 27e édition, 68 concerts gratuits d'une qualité exceptionnelle sont programmés et entraîneront le public dans des voyages musicaux autour du Flamenco, des chants corses, d'un Noël cosaque et arménien, du gospel et de concerts exceptionnels comme celui de Natasha St Pier et Vladimir Cosma.

Estampes de grands maîtres du Japon à Aix-en-Provence

Estampes de grands maîtres du Japon à Aix-en-Provence

Du 8 novembre 2019 au 22 mars 2020

Cette année, ne ratez pas l' occasion unique d'admirer des estampes japonaises en France, à l'Hôtel de Caumont, à Aix-en-Provence. Le musée présente les coutumes et la culture japonaise de l’époque Edo, à travers plus de 150 estampes ukiyo-e et autres objets remarquables dévoilés au public français pour la toute première fois.

Le Jazz en Provence

Le Jazz en Provence

À l'occasion de Jazz sur la ville, l'événement musical incontournable de la fin de l'automne, découvrez l'histoire du Jazz en Provence. Le jazz est né il y a 100 ans. Il a rythmé et imprégné la Provence durablement grâce aux structures et festivals qui le font rayonner toute l'année.

Le sublime...Par hasard

Le sublime...Par hasard

Du 18 octobre au 23 février 2020

Les expositions à la Vieille Charité et à la Friche la Belle de Mai déroulent une typologie chronologique du hasard comme processus créatif à travers les plus importants courants et artistes de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours.

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Du 29 octobre 2019 au 24 mai 2020

Avec une des plus grande rétrospective consacrée à Jean Giono au Mucem, cette année ne néglige pas le fidèle Lucien Jacques qui sera à l’honneur au musée Regards de Provence, en face, ainsi que "sa" Provence. Une année qui mobilise tous les acteurs du cinéma, de la littérature, du spectacle vivant qui ont chacun « leur » Giono.

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

Du 10 au 13 octobre 2019

Venez découvrir les faces cachées du musée départemental Arles antique, celle de la numérisation 3D, celle des techniques innovantes de conservation-restauration, celle des nouvelles technologies mises au service des chercheurs.

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Du 5 octobre 2019 au 3 mai 2020

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre Henri Person. La Méditerranée fût une source inépuisable d’inspirations pour cet artiste, enthousiasmé par le pointillisme et la quiétude des eaux du port de Saint-Tropez.