Le songe de Charles-Eric Petit

Publié le 27 décembre 2016 Mis à jour le 8 janvier 2019

Acteur, auteur et metteur en scène, Charles-Eric petit nous présente son dernier spectacle avec la compagnie L’Individu : Le songe d’une nuit d’été, d’après William Shakespeare.

Plus qu’une adaptation, le travail de la compagnie L’Individu autour ce cette pièce se décompose en cinq autres composantes : Perçu (variation autour du personnage de Puck créée aux Bancs Publics en janvier 2011) ; l’écriture de Journaux de création : une commande d’écriture de nouvelles à l’auteur-romancier Jérôme Lambert; les soirées Rencontre avec l’Individu et, plus récemment, Le(s) Visage(s) de Franck, ainsi que Le Quadrille amoché, qui s’inspire principalement des personnages du quadrille amoureux et des artisans du Songe d’une Nuit d’Eté.
Le Songe d’une Nuit d’Eté est indéniablement l’aboutissement de ce travail de réflexion et de recherche autour du texte de William Shakespeare, Charles-Eric Petit nous emmène en coulisse pour nous faire découvrir l’envers du décor…

Racontez nous l’histoire de ce projet, de ce spectacle.

Depuis 3 ans nous travaillons sur un projet qui s’appelle « Encore un songe », c’est le projet générique. L’idée était de prendre la pièce « Le songe d’une nuit d’été » comme œuvre de référence et de multiplier les regards dessus. Les regards d’écriture, de forme, il y a une première pièce qui s’appelle Le Quadrille amoché qui prend en compte dans l’histoire du Songe d’une nuit d’été, les artisans et le quadrille amoureux du Songe, ainsi que la biographie des individus eux-mêmes, c’est-à-dire les comédiens de la compagnie.
C’est l’écriture plurielle d’une œuvre mosaïque qui s’est terminée par cette réécriture et cette adaptation de la pièce. Les personnes qui auront pu assister aussi au Quadrille amoché ou aux différentes propositions, pourront retrouvées les personnages, des réminiscences et des motifs qui reviennent. C’est une œuvre composite et en mouvement.

Pourquoi avoir choisi Shakespeare et plus particulièrement Le Songe d’une nuit d’été ?

Quand nous avons terminé Notre Dallas, qui est le spectacle précédent, nous partions sur un nouveau projet d’écriture. On m’a conseillé de monter un classique, ce que je n’avais pas forcément envie de faire, mais on m’a surtout posé la question : « si tu devais monter un classique, quelle pièce choisirais-tu ? ». Je pensais au Parc de Botho Strauss qui est déjà une réécriture du Songe d’une nuit d’été. C’est à partir de là que je me suis replongé dans la pièce. Et c’est une pièce incroyable car elle permet à trois histoires de se tisser, de s’entremêler. On peut les décomposer, et c’est ce que nous avons fait.
Les travaux réalisés en amont de ce spectacle ne sont pas vraiment chacun une partie décomposée de la pièce, mais il s’agit plus d’une étude dramaturgique sur les différents éléments de la pièce.

Comment avez-vous organisé l’adaptation de la pièce ?

Plus qu’une adaptation, c’est une réécriture : le texte est différent. Mais la pièce est très fidèle à la dramaturgie de Shakespeare, on retrouve des situations et les personnages.
A l’origine les personnages sortaient d’un bois, dans mon adaptation, il y a un niveau de mise en abyme supplémentaire en faisant de cette forêt le théâtre lui-même. Il y a également un focus sur l’histoire du couple Oberon-Titania, notamment avec l’écriture d’un prologue et d’un épilogue qui n’existe pas dans la pièce de Shakespeare. Ici, ils sont comme les directeurs du théâtre où se déroule l’action, comme si le public arrivait chez eux.

Avez-vous eu peur des critiques liées à l’adaptation d’un auteur comme Shakespeare ?

Evidemment je pense que c’est un travail sur lequel on « m’attendait au tournant » si on peut dire. Mais il y a par exemple Jean-Louis Claret, un spécialiste shakespearien qui a lu la pièce et qui l’a trouvé extrêmement fidèle. Pour la réécriture de la pièce j’ai travaillé à partir de quatre traductions ainsi que le texte original. C’est un travail qui a duré deux ans.

Après le Songe, quels sont vos projets ?

Nous avons quatre représentations de prévues. Après on espère faire tourner ce spectacle et je pense que ça va se faire.
Ensuite ce qui est nouveau c’est que nous allons avoir des bureaux à la friche, et nous allons travailler avec plusieurs porteurs de projets dans l’équipe. C’est-à-dire que ce ne sera plus seulement moi. Ce sera toujours en dialogue, mais on fait évoluer la compagnie vers un système qui laisse la place au travail de tout un chacun. Il y a plusieurs axes : le rêve, la politique, l’Histoire…

Autres articles

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 18 mai au 2 juin 2019

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Échappez aux trajectoires quotidiennes et laissez vous guider, d’une exposition à l’autre en partant de Castellane jusqu'à la mer. Ce parcours artistique propose la découverte d'expositions et un musée...et pourquoi pas un brunch au soleil?

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

En haut de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique propose une découverte conviviale d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

le vendredi 31 mai dans le cadre du PAC

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.

Marsatac, on the road again !

Marsatac, on the road again !

du 14 au 16 juin 2019

Au Parc Chanot, Marsatac distille une programmation qui va laisser de la gomme sur l'asphalte brûlant sur son parking géant et le dimanche sur la plage, sous le soleil exactement !

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Saint Victor - Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Saint Victor - Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Le jeudi 30 mai dans le cadre du PAC

Le centre ville commerçant de Marseille et le Cours Julien bouillonnent d’énergies créatives et expérimentales. Ce vaste parcours artistique se déploie dans une myriade de petites galeries privées et associatives de grande qualité.

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 26 mai 2019

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit?

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

Du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2019

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Le Forom des Langues du Monde de Papet J

Le Forom des Langues du Monde de Papet J

le 18 mai 2019

Foire aux langues installée en plein air où des promoteurs des langues parlées à Marseille illustrent leur patrimoine avec des initiations, des chansons et des discussions.

La Nuit des Musées : demandez le programme !

La Nuit des Musées : demandez le programme !

le 18 mai 2019

Concerts, danse, activités, animations : la Nuit des Musées débarque le 18 mai prochain. Découvrez toute la programmation dans les Bouches-du-Rhône.

Top des Reconstitutions Historiques en Provence

Top des Reconstitutions Historiques en Provence

En 2019

Reproduire l’histoire en costumes, le plus fidèlement possible : une passion partagée par des milliers de Français, qui y trouvent une parenthèse loin, très loin de leur quotidien et qui ravie les spectateurs, petits et grands.. Si vous voulez vivre ces moments "grandeur nature" en Provence, voici les rendez-vous à ne pas manquer !

Êtes vous Sm'art ?

Êtes vous Sm'art ?

16 au 20 mai 2019

Vivre avec des artistes des instants rares et se laisser séduire par des oeuvres uniques, tels sont les objectifs de ce salon d'art contemporain.