Le songe de Charles-Eric Petit

Mis à jour le 8 janvier 2019

Acteur, auteur et metteur en scène, Charles-Eric petit nous présente son dernier spectacle avec la compagnie L’Individu : Le songe d’une nuit d’été, d’après William Shakespeare.

Plus qu’une adaptation, le travail de la compagnie L’Individu autour ce cette pièce se décompose en cinq autres composantes : Perçu (variation autour du personnage de Puck créée aux Bancs Publics en janvier 2011) ; l’écriture de Journaux de création : une commande d’écriture de nouvelles à l’auteur-romancier Jérôme Lambert; les soirées Rencontre avec l’Individu et, plus récemment, Le(s) Visage(s) de Franck, ainsi que Le Quadrille amoché, qui s’inspire principalement des personnages du quadrille amoureux et des artisans du Songe d’une Nuit d’Eté.
Le Songe d’une Nuit d’Eté est indéniablement l’aboutissement de ce travail de réflexion et de recherche autour du texte de William Shakespeare, Charles-Eric Petit nous emmène en coulisse pour nous faire découvrir l’envers du décor…

Racontez nous l’histoire de ce projet, de ce spectacle.

Depuis 3 ans nous travaillons sur un projet qui s’appelle « Encore un songe », c’est le projet générique. L’idée était de prendre la pièce « Le songe d’une nuit d’été » comme œuvre de référence et de multiplier les regards dessus. Les regards d’écriture, de forme, il y a une première pièce qui s’appelle Le Quadrille amoché qui prend en compte dans l’histoire du Songe d’une nuit d’été, les artisans et le quadrille amoureux du Songe, ainsi que la biographie des individus eux-mêmes, c’est-à-dire les comédiens de la compagnie.
C’est l’écriture plurielle d’une œuvre mosaïque qui s’est terminée par cette réécriture et cette adaptation de la pièce. Les personnes qui auront pu assister aussi au Quadrille amoché ou aux différentes propositions, pourront retrouvées les personnages, des réminiscences et des motifs qui reviennent. C’est une œuvre composite et en mouvement.

Pourquoi avoir choisi Shakespeare et plus particulièrement Le Songe d’une nuit d’été ?

Quand nous avons terminé Notre Dallas, qui est le spectacle précédent, nous partions sur un nouveau projet d’écriture. On m’a conseillé de monter un classique, ce que je n’avais pas forcément envie de faire, mais on m’a surtout posé la question : « si tu devais monter un classique, quelle pièce choisirais-tu ? ». Je pensais au Parc de Botho Strauss qui est déjà une réécriture du Songe d’une nuit d’été. C’est à partir de là que je me suis replongé dans la pièce. Et c’est une pièce incroyable car elle permet à trois histoires de se tisser, de s’entremêler. On peut les décomposer, et c’est ce que nous avons fait.
Les travaux réalisés en amont de ce spectacle ne sont pas vraiment chacun une partie décomposée de la pièce, mais il s’agit plus d’une étude dramaturgique sur les différents éléments de la pièce.

Comment avez-vous organisé l’adaptation de la pièce ?

Plus qu’une adaptation, c’est une réécriture : le texte est différent. Mais la pièce est très fidèle à la dramaturgie de Shakespeare, on retrouve des situations et les personnages.
A l’origine les personnages sortaient d’un bois, dans mon adaptation, il y a un niveau de mise en abyme supplémentaire en faisant de cette forêt le théâtre lui-même. Il y a également un focus sur l’histoire du couple Oberon-Titania, notamment avec l’écriture d’un prologue et d’un épilogue qui n’existe pas dans la pièce de Shakespeare. Ici, ils sont comme les directeurs du théâtre où se déroule l’action, comme si le public arrivait chez eux.

Avez-vous eu peur des critiques liées à l’adaptation d’un auteur comme Shakespeare ?

Evidemment je pense que c’est un travail sur lequel on « m’attendait au tournant » si on peut dire. Mais il y a par exemple Jean-Louis Claret, un spécialiste shakespearien qui a lu la pièce et qui l’a trouvé extrêmement fidèle. Pour la réécriture de la pièce j’ai travaillé à partir de quatre traductions ainsi que le texte original. C’est un travail qui a duré deux ans.

Après le Songe, quels sont vos projets ?

Nous avons quatre représentations de prévues. Après on espère faire tourner ce spectacle et je pense que ça va se faire.
Ensuite ce qui est nouveau c’est que nous allons avoir des bureaux à la friche, et nous allons travailler avec plusieurs porteurs de projets dans l’équipe. C’est-à-dire que ce ne sera plus seulement moi. Ce sera toujours en dialogue, mais on fait évoluer la compagnie vers un système qui laisse la place au travail de tout un chacun. Il y a plusieurs axes : le rêve, la politique, l’Histoire…

Autres articles

La 4è Biennale Internationale des Arts du Cirque (BIAC) s'adapte et se transforme

La 4è Biennale Internationale des Arts du Cirque (BIAC) s'adapte et se transforme

Les "Rencontres professionnelles" sont maintenues

Sans public jusqu’à nouvel ordre, crise sanitaire oblige, la 4ème édition de la Biennale Internationale des Arts du Cirque, initialement prévue du 21 Janvier au 21 Février 2021 s'adapte.

    Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

    Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

    Un rendez-vous en ligne, vendredi 22 janvier 2021 à 19h

    En attendant sa réouverture et pour partager un peu de la magie de la musique, le Grand Théâtre de Provence vous invite gracieusement à écouter, confortablement installé.e.s chez vous, le concert de l'Orchestre Philarmonique du Pays d'Aix qui était prévu dans sa programmation.

    Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

    Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

    Jusqu'au 31 janvier dans les jardins du Mucem

    Vous rappelez-vous de cette ardoise magique rouge pour enfants sur laquelle on pouvait dessiner à l’aide de deux boutons blancs ? C’est le télécran! Au cours du premier confinement / déconfinement, Emmanuelle Germain, photographe marseillaise, a accompli une série de dessins sur cet objet enfantin. Une exposition extérieure à découvrir dans les jardins du Mucem

    Week-end «Folklore» au Mucem

    Week-end «Folklore» au Mucem

    Concerts, spectacles et rencontres en ligne

    Ringard, le folklore ? Pas tout à fait, quand on voit le nombre d’artistes et de danseurs qui se saisissent aujourd’hui des pratiques traditionnelles et populaires dans leurs spectacles.

    Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

    Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

    samedi 16 janvier 2021

    Le festival d'art numérique, Chroniques, qui établit un lien entre la création contemporaine et les nouvelles technologies se termine ce weekend. Au programme, tables rondes et conférences autour des imaginaires, entre l'éternité et le vivant.

    Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

    Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

    Jusqu’au 25 janvier 2021

    Derrière ses portes closes, le Musée Départemental Arles Antique reste en contact avec vous et organise depuis le 11 janvier 2021, un jeu-concours sur vos connaissances des collections du musée.

    Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

    Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

    Un podcast en 5 épisodes pour entendre la 27e édition autrement

    Faute d’avoir pu se tenir en novembre 2020, la 27e édition des Rencontres d’Averroès se matérialise à travers une série de cinq podcasts, imaginés comme des balades sonores sur la thématique « Cités à la dérive ? ».

      COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

      COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

      Inscrivez-vous gratuitement aux Jeudis Culture de My Provence

      Inédit ! Pour ses premiers "Jeudi Culture", My Provence s'associe à My Tour Live pour une visite immersive et interactive du Musée départemental Arles antique. Inscrivez-vous à la visite en direct et posez vos questions à un conservateur du musée. Le buste de César n'aura plus de secrets pour vous.

      Le Rocher Mistral : les premières images

      Le Rocher Mistral : les premières images

      Voyage au coeur de la Provence du XVIIè siècle

      Mi-décembre, nous avons reçu une invitation qui a retenue toute notre attention. La promesse : revenir aux origines des traditions de Provence et plonger en immersion au cœur de l’histoire d’un lieu emblématique de la région.
      Ni une, ni deux, nous avons pris la route, direction Le Rocher Mistral en avant-première !

      Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

      Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

      La fève de tous les possibles

      Parmi tous les contes et légendes qui bercent la Provence, il y a l’Histoire de Jeannet le Simplet, un garçon ordinaire au destin peu commun !

      Tous en sons ! L'édition 2020

      Tous en sons ! L'édition 2020

      Tous chez soi, en musique

      Le festival de musique jeunesse "Tous en Sons" offre jusqu'au 20 décembre 4 spectacles en live depuis Aix et Marseille ainsi qu'un replay pour le public et les scolaires.

        Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

        Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

        DIY Provençal

        Santons, décor, cueillette du houx… Chaque année, des centaines de Provençaux participent à des concours de crèche de Noël. Vous souhaitez vous lancer ? On vous donne des conseils pour perpétuer la tradition provençale et accueillir vos santons de Noël comme il se doit !