Le Nord-Pinus, histoire d'un iconique hôtel arlésien

Depuis 1850

Mis à jour le 18 février 2021
Par Virginie Ovessian
Par Virginie Ovessian

Photographe indépendante et fondatrice du compte @in_the_mood_for_arles, Virginie Ovessian exerce essentiellement dans les domaines culinaires, architecturaux et décoratifs. En 2019, elle publie l’ouvrage « Arles, petit guide de vie quotidienne » aux éditions Actes Sud.

Récemment acquis par les Maisons d’Arles, le Grand Hôtel Nord-Pinus est une institution arlésienne depuis plus de 100 ans. Rencontre avec Céline de Labrousse, directrice des opérations hôtellerie, qui nous replonge dans l’histoire mythique de cet hôtel qui n’a de cesse de fasciner les habitants et les voyageurs du monde entier.

La place du Forum fait partie de ces lieux de vie qui traversent les décennies et les époques sans jamais altérer leurs essences. Posez votre regard sur la façade éblouissante du Grand Hôtel Nord Pinus, et vous vous sentirez emporter à travers des siècles d’histoire. Les deux colonnes en granit du frontispice, côté rue du Palais, sont un vestige d’un temple romain construit au Ier siècle après J.-C. Deux mètres au-dessus, vous êtes éblouis à la nuit tombée par les néons bleus de l’enseigne très 50’s. Cette accumulation de détails architecturaux, anciens ou modernes, donnent l’impression que les couches d’histoire s’accumulent sans jamais se superposer ni s'effacer.

L'hôtel qui fait battre le cœur d’Arles depuis plus de 100 ans

Relais de diligence au 17e siècle, il a fallu attendre l’arrivée d’un “estrangié” comme on dit en provençal, c'est-à-dire de Monsieur Pinus, pour que l’édifice devienne l'hôtel que nous connaissons. Nous sommes en 1850. L'hôtel attire un grand nombre de commis-voyageurs mais ne connaîtra vraiment son moment de gloire que dans les années 40, lorsque un couple bohème, Germaine Gilbert et Jean Bessières alias Nello le rachètent. Enfants de la balle, anciens trapéziste, chanteuse de cabaret; ils y insufflent une énergie folle, décalée, rock’n’roll. Des soirées magiques où se croisent Paul Klee, Mistinguett, Sacha Guitry aux après-midi torrides post-corridas; toute la vie arlésienne et mondaine défile dans l’hôtel. Les plus grands toreros ont fait du Nord-Pinus leur seconde maison, dont le célèbre Dominguin qui dédicacera sa dernière corrida à Germaine en lançant solennellement un “c’est pour vous!”. C’est ainsi que dès les années 50, le Grand-Hôtel Nord-Pinus devient une légende arlésienne vivante.

Majestueux, l'escalier central du Nord-Pinus

Majestueux, l'escalier central du Nord-Pinus ©VirginieOvessianPhotographe

Fenêtre incurvée donnant sur la place du Forum et le mythique Café La Nuit

Fenêtre incurvée donnant sur la place du Forum et le mythique Café La Nuit ©VirginieOvessianPhotographe

Lorsqu’Anne Igou reprend l’hôtel en 1989, Nello est décédé. Elle promet à Germaine, terrée dans sa solitude dans ces murs à l’image de sa tristesse, de conserver l’âme du lieu et de respecter le “genius loci” qui fait de cet hôtel un endroit unique au monde. La touche poétique et créative d’Anne, sa façon de créer un décor authentique et unique attire plus encore. Anne accroche aux murs de grands tirages de Peter Beard nous renvoyant à une Afrique onirique ou des clichés sublimes signés Peter Lindbergh contrastant avec l’ambiance espagnole du bar. Tapis chinés, suspensions féériques, détails voluptueux des têtes de lit en fer forgé, mobilier décalé... l'hôtel devient le lieu de villégiature privilégié ou une seconde maison pour des décennies de musiciens, chanteurs aficionados de corridas, artistes, designers, stars du milieu de la mode, du cinéma et de la photographie. Excepté au mois de février quand le mistral glacé venant du nord souffle sur la place et que les bars ont replié leur terrasse; l'hôtel ne désemplit presque jamais. Il affiche même complet chaque année pendant les Rencontres de la photographie au mois de juillet.

Emblématique d'Arles, le Grand Hôtel Nord Pinus depuis la rue du Palais ©VirginieOvessianPhotographe

Vivant, vibrant et effervescent, le Nord-Pinus toujours en mouvement

L’hôtel traverse trois décennies et voit se succéder des stars et des célébrités du monde entier : de Picasso à Kate Moss, Charlotte Rampling à Cocteau, Boris Vian, Fernandel, Jim Harrison, etc. Les Maisons d’Arles à l’origine des transformations de l'hôtel Arlatan, du restaurant de la Chassagnette et de l’hôtel du Cloître ont acquis le Grand Hôtel Nord Pinus en 2019, et œuvre à ce que son esprit mythique soit conservé. “Notre désir, c’est avant tout d’en faire un lieu de vie qui fasse vibrer les arlésiens, les clients fidèles, les touristes de passage ou les voyageurs du monde entier” nous explique Céline.
Elle nous parle avec enthousiasme de son travail sur la décoration. Quelle joie de voir de nouveaux objets s’emparer des lieux, quelques éléments remis au goût du jour, des sets de draps somptueux, des rideaux aux tissus chaleureux qui apportent une nouvelle douceur enveloppante aux chambres. “L’hôtel tient son charme à l'accumulation d’objets chinés ici et là : de jolies meubles trouvés à l’Isle-sur-la-Sorgue aux tissus contemporains, des luminaires du Maroc mélangés aux chandeliers de scène de théâtre… L'hôtel est toujours en mouvement tel un organisme vivant”, poursuit Céline.

Cocteau, Picasso, toreros... La vie du Nord Pinus sur les murs du bar de l'hôtel

Cocteau, Picasso, toreros... La vie du Nord Pinus sur les murs du bar de l'hôtel ©VirginieOvessianPhotographe

L'hôtel est toujours en mouvement tel un organisme vivant

L'inspirante chambre 10

Nous grimpons les étages en direction de la célèbre chambre 10 qui inspira tant d’artistes, puis la 32 afin d’admirer de nouvelles photos accrochées sur ces murs aux milles histoires. Le dédale des couloirs tapis d’une moelleuse moquette, l’accumulation de coins et de recoins nous font tourner la tête. Aucune chambre ne se ressemble et pourtant tout se marie à merveille. Certaines donnent directement sur la place, d’autres ont une vue imprenable sur les toits arlésiens. “Ici, tout est lié à l’émotion” dit Céline en descendant les marches du somptueux escalier central. L’hôtel est également un lieu d’exposition permanent. Actuellement, nous pouvons y admirer des photographes tels que Jack Pierson, Martin Parr, Camille Vivier faisant rejouer à une mannequin la pause mythique de Charlotte Rampling assise sur la table de la fameuse chambre 10 et immortalisée par Helmut Newton. La photo est étourdissante de beauté.

La fameuse Chambre 10

La fameuse Chambre 10 ©VirginieOvessianPhotographe

Conseil lecture

C’est en farfouillant dans les centaines de livres de la Librairie du Palais, adossé à l’hôtel, qu’une merveille est apparue. “Germaine et le Nord-Pinus” de Christian Ramade et Joëlle Gardes. Un livre aux photographies poignantes qui témoigne des derniers instants de vie de Germaine, loin des années folles, vivant seule et recluse dans ce lieu où la musique s’est tue à la mort de celui qu’elle avait tant dans la peau, son Nello.

Autres articles

Visiter la Provence autrement : les enquêtes d’Intrigue dans la ville

Visiter la Provence autrement : les enquêtes d’Intrigue dans la ville

Une intrigue façon “escape game” grandeur nature

Intrigue dans la ville, le kit façon « escape game » grandeur nature, permettent de découvrir 3 villes et villages des Bouches-du-Rhône à travers une série d’énigmes grand public. Prêts à jouer ?

Que faire à Martigues en 24h ?

Que faire à Martigues en 24h ?

Entre activités et festivités, une journée pour visiter Martigues

Jonquières, L’Île et Ferrières ; ça vous parle ? Peut-être que vous connaissez mieux la ville sous son surnom de « Venise provençale » ? Oui, c’est bien de Martigues que l’on parle !

Trois jardins insolites à visiter lors des “Rendez-vous aux jardins” 2021

Trois jardins insolites à visiter lors des “Rendez-vous aux jardins” 2021

En juin, rendez-vous aux jardins !

Du vendredi 4 au dimanche 6 juin, une vingtaine de jardins des Bouches-du-Rhône s’ouvriront au public dans le cadre de ce rendez-vous incontournable du printemps. L'occasion de découvrir les plus beaux jardins de Provence lors de visites et d'ateliers ouverts à tous !

    Des vacances en famille à La Ciotat

    Des vacances en famille à La Ciotat

    Comment allier vacances et écotourisme avec les enfants ?

    Activités pour sensibiliser à l'environnement, boutiques artisanales et hébergement de rêve, grâce à l’Office de Tourisme de La Ciotat, on a déniché les meilleurs spots pour une escapade authentique avec toute la famille. En avant !

    Menez l'enquête en famille : notre top des Escape Games en plein air

    Menez l'enquête en famille : notre top des Escape Games en plein air

    Pour tous les petits Sherlock en herbe

    Envie de mystères et d'aventures en famille ou entre amis ? Découvrez notre sélection d'Escape Games pour visiter la Provence en famille

    Les hébergements Clef Verte pour un séjour responsable en Provence

    Les hébergements Clef Verte pour un séjour responsable en Provence

    Quand se mettre au vert prend ici tout son sens

    Vous avez envie de passer des vacances écoresponsables en Provence mais vous ne savez pas comment dénicher des adresses fidèles à vos engagements ? On vous donne une piste avec Clef Verte, pour se mettre au vert dans tous les sens du terme !

    Top des marchés aux fleurs à Marseille

    Top des marchés aux fleurs à Marseille

    La fleur au panier

    Et si acheter ses fleurs au marché devenait aussi naturel que d’y acheter ses fruits, légumes, fromages et viande. Avec 1 marché aux fleurs par jour à Marseille, découvrez le plus proche de chez vous et l’occasion de visiter un nouveau quartier de la cité phocéenne.

    3 marchés à faire à Aubagne

    3 marchés à faire à Aubagne

    Faire ses commissions et acheter ses santons

    De passage à Aubagne, ne manquez pas ses marchés typiques de la Provence. Des paysans aux artisans, découvrez-y les talents de la ville de Pagnol.

    Visiter les Bouches-du-Rhône sans voiture

    Visiter les Bouches-du-Rhône sans voiture

    Se déplacer en Provence en mobilité douce

    Parcourir les Bouches-du-Rhône sans utiliser sa voiture ? Quel pied ! Ralentissez le rythme, empruntez un bus, visitez les plus beaux sites de notre Provence en mode écolo.

    Les secrets de l'herboristerie du Père Blaize

    Les secrets de l'herboristerie du Père Blaize

    La médecine des plantes

    Cachée dans les rues sinueuses du quartier animé de Noailles, se trouve l’herboristerie du Père Blaize, une officine qui, depuis plus de 2 siècles, prend soin de la santé des Marseillais grâce aux vertus des plantes.

    La Camargue à l’état brut

    La Camargue à l’état brut

    Rencontre avec Laure Vadon du Mas Saint Germain, activiste d'un tourisme écoresponsable en Provence

    La Camargue est une destination touristique idéale pour des vacances au vert. Mais où dormir ? Le Mas Saint-Germain, en plein cœur du parc régional de Camargue, est une invitation à ré-apprendre les joies simples de la vie camarguaise entre culture de riz bio, balade à cheval autour de l'étang et nuit en gîte ou chambre d'hôtes. Découvrez une des plus belles adresses d'écotourisme de la région, à vivre en famille ou solo, à pied ou à cheval.

    Cinq adresses où passer la St Valentin en Provence

    Cinq adresses où passer la St Valentin en Provence

    Nuitée romantique et dîner servi en chambre pour un dépaysement total

    Un week-end en amoureux sous le soleil de la Provence, dans un cadre idyllique et romantique Cette année, faites une pause et célébrez la St Valentin à l’hôtel. Et pour changer du traditionnel repas au restaurant, cette année, le dîner sera servi en chambre.