Le Camp des Milles : Pour ne jamais oublier

Publié le 4 août 2017 Mis à jour le 9 avril 2019

Il est un lieu en France encore debout qui incarne, hélas on ne peut mieux, l’engrenage mortel des intolérances durant la dernière guerre : l’ancienne tuilerie des Milles, près d’Aix-en-Provence. À peine la guerre déclarée, en septembre 1939, l’Etat y regroupe les “sujets ennemis” résidant sur le territoire… Sans tenir compte du fait que ces Allemands sont pratiquement tous des antifascistes réfugiés en France.

Parmi ces internés, beaucoup d’artistes et d’intellectuels notoires, qui continueront à créer à l’intérieur même du camp, laissant de nombreux dessins ou peintures sur les murs. Après l’armistice de juin 40, le bâtiment devient, sous le régime de Vichy, un camp de transit rassemblant plus de 3 000 “indésirables” en attente de visas pour l’étranger. Trente-huit nationalités s’y côtoient dans des conditions déplorables, des anciens des Brigades Internationales aux Juifs expulsés du Wurtenberg et du Palatinat. La phase la plus tragique se situe entre août et septembre 1942: plus de 2 000 Juifs de la région raflés par les autorités de Vichy, femmes et enfants inclus (le plus jeune avait un an), sont regroupés aux Milles en vue de leur déportation vers Auschwitz.

Un lieu intact

Seul grand camp français d’internement et de déportation intact et accessible au public, le camp des Milles a été restauré et doté d’une muséographie discrète. Il devient aujourd'hui, avec le soutien du Conseil général, un lieu de mémoire vivant résolument tourné vers l’enseignement de la fraternité et du respect de l’autre.

La fonction pédagogique à l’usage des jeunes générations y occupera ainsi une place essentielle, nécessaire pour lutter contre l’engrenage des discriminations, de l’antisémitisme, du raciste et de la xénophobie, “chacun d’entre nous, et les nouvelles générations en particulier, doivent prendre conscience de cette “expérience du pire” afin d’en tirer des enseignements pour aujourd’hui et pour demain” précise Alain Chouraqui, porteur du projet.

Le Site-Mémorial comprend trois volets dédiés à la connaissance, à l’émotion et à la réflexion, que le visiteur découvre en trois temps, confortés par plusieurs dispositifs majeurs :

Le parcours débute par une présentation de l'histoire du Camp des Milles, de son contexte local, national, européen et mondial. Des bornes audiovisuelles reconstituent les destins individuels d'internés, célèbres ou inconnus ; d'autres présentent le récit de témoins de cette époque. Le but ici étant d'imprégner le visiteur du lieu et de tout ce qu'il s'est passé entre ses murs.

Dans la Tuilerie, le visiteur doit avoir le sentiment d'évoluer dans ce qui fut un camp d'internement abrité par une usine. Vous pourrez aussi visiter différentes salles consacrées aux contextes géographiques dans lesquels cette histoire s'inscrit

L'exposition portera ensuite essentiellement sur l'histoire des lieux et de ses acteurs : internés, déportés, autorités, Justes parmi les Nations, gardiens, organisations humanitaires.

De nombreux témoignages d'époques refont suface

Pour la première fois en France, les lieux ayant servis à l'internement et à la déportation sont ouverts au public. À l'intérieur du bâtiment principal de la Tuilerie, une scénographie très discrète laissera s'exprimer la force évocatrice des lieux préservés en l'état, et un vaste espace extérieur assurera l'unité et la cohérence des différents éléments historiques et pédagogiques du site.

Après avoir pris conscience du contexte et de la situation, la visite de ses salles est une véritable expérience sensorielle qui ne laisse personne indifférent. Nous sommes ici au cœur de la machine Nazi et la conservation des lieux permet de le sentir.

Enfin, le cœur du camp est le recensement des nombreux témoignages des résidents du camp. Parmi eux, on retrouve des déportés ou des administrateurs du camp. Extraits, Ce qui était particulièrement douloureux à voir c’était le spectacle des petits enfants. Car des ordres stricts furent donnés en dernière heure tels qu’au-dessus de 2 ans, tous devaient obligatoirement partir avec leurs parents... Des enfants tout petits, trébuchant de fatigue dans la nuit et dans le froid, pleurant de faim... de pauvres petits bonshommes de 5 ou 6 ans essayant de porter vaillamment un baluchon à leur taille, puis tombant de sommeil et roulant par terre, eux et leurs paquets - tout grelottant sous la rosée de nuit ; de jeunes pères et mères pleurant silencieusement et longuement dans la constatation de leur impuissance devant la souffrance de leurs enfants ; puis l’ordre de départ fut donné pour quitter la cour et partir au train

Pasteur Henri Manen
Aumônier du Camp - “Juste parmi les Nations”, devant le convoi du 2 septembre 1942

Le Camp des Milles est un témoignage de la cruauté de l'époque et met en garde sur les erreurs à ne pas commettre deux fois.

Fabien Cassar

Infos pratiques

Ouvert tous les jours de 10h à 19h (fermeture de la billetterie 18h) sauf : les 31/12, 01/01, 01/05, 24/12 et 25/12.

Tarifs
Plein : 9,50€
Réduit: 7,50€

Site-Mémorial du Camp des Milles
40, chemin de la Badesse
13547 Aix-en-Provence

Pour aller plus loin

Le Musée Granet, Gloire à l'Art

Le Musée Granet, Gloire à l'Art

Embelli et agrandi, le musée Granet a fait peau neuve en 2013. Sa vocation est désormais de s’ouvrir à toutes formes d’expression des arts plastiques, depuis les sculptures celto-ligures jusqu’à l’art contemporain.

L'Hôtel de Caumont, un lieu de grande classe

L'Hôtel de Caumont, un lieu de grande classe

Restauré en 2015, l’Hôtel Caumont loge désormais des œuvres d’arts en lieu et place des hauts dignitaires qui venaient visiter le quartier Mazarin. L’édifice du XVIIe siècle accueille les tableaux des peintres les plus célèbres dans un édifice qui est déjà en soi une œuvre d’art.

Agenda

Aix-en-Provence

Aix-en-Provence

Vous partez en séjour du côté d'Aix en Provence ? Consultez l'agenda culturel pour trouver des idées de sorties et les événements à ne pas manquer à Aix !

Voir le guide Aix-en-Provence
Expositions en Provence

Expositions en Provence

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions en Provence
Tout l'agenda culturel

Autres articles

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

du 22 au 25 août 2019

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Les expositions de l'été en Provence

Les expositions de l'été en Provence

C’est l'été et nous avons enfin tout le temps de visiter musées et expositions. Voici, pour vous, une sélection des expositions incontournables en Provence. Sortez vos agendas !

Le temps de l'île, le temps d'un été

Le temps de l'île, le temps d'un été

du 17 juillet au 11 novembre 2019

L'exposition explore les effets des îles sur les imaginaires, les savoirs, la réalité géopolitique, les utopies d'hier et de demain. Cartes géographiques, relevés d'explorateurs, animaux naturalisés, mais aussi mosaïque romaine, peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations...

Où voir des films en plein air en Provence?

Où voir des films en plein air en Provence?

Ah l'été, son soleil, sa chaleur. Avec un temps pareil, pas question de s'enfermer dans une salle de ciné. Fort heureusement, des associations organisent des séances en plein air dans tous le département. L'occasion de découvrir des chefs d’œuvres du 7ème art comme des films méconnus.

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Du 12 au 14 juillet

Pour la Fête Nationale, la Provence se pare de ses plus belles couleurs et propose des animations jusqu'au bout de la nuit

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Du juillet au septembre

Les beaux jours sont là et la chaleur aussi, on vous donne les meilleurs endroits pour se détendre autour d'un bon verre. Article à consulter sans modération !

Les festivals à faire cet été en Provence

Les festivals à faire cet été en Provence

Qui dit été dit festivals de musique. Et dans le département, on ne peut pas dire que c'est le choix qui manque. Jazz, électro, musique du monde, reggae, classique, hip-hop, ... il y en a pour tous les goûts.

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Besoin de profiter du soleil ? Pas de panique ! Voici une liste de rooftops et lieux festifs à Marseille. Du spot pour prendre un verre en admirant le coucher du soleil à celui où faire la fête toute la nuit, il y en a pour tous les goûts !

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 18 mai au 2 juin 2019

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Échappez aux trajectoires quotidiennes et laissez vous guider, d’une exposition à l’autre en partant de Castellane jusqu'à la mer. Ce parcours artistique propose la découverte d'expositions et un musée...et pourquoi pas un brunch au soleil?

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

En haut de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique propose une découverte conviviale d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

le vendredi 31 mai dans le cadre du PAC

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.