La richesse musicale d'Ahamada Smis

Mis à jour le 8 janvier 2019

Entre les Comores et Marseille, Ahamada Smis trace un trait d’union musical atypique.
Inspiré de la culture Hip-Hop, Rap, mais aussi des musiques traditionnelles comoriennes, il sort un nouvel album «Origines», pour lequel il a parcouru les îles de l’océan indien.
Après «Etre», Ahamada Smis nous emporte à la source de sa musique avec ce nouvel opus.

Comment la musique s’est imposée à vous ? Quel est le point de départ ?

J’ai vécu aux Comores jusqu’à l’âge de 10 ans, çà fait 30 ans que je vis à Marseille, et la musique traditionnelle des Comores a bercée mon enfance. J’ai écouté différentes musique d’Afrique notamment la rumba congolaise. Et quand je suis arrivée en France j’ai découvert d’autres musiques très diverses, la pop, le jazz et surtout la culture Hip-Hop au début des années 90. Pour moi c’était plus qu’une musique, c’était une culture. Dans laquelle on retrouve le graff, le DJing, la danse, le style vestimentaire et le rap. C’est aussi la première musique dans laquelle on nous donne la parole. Moi je viens d’une culture orale, où la parole a une très grande importance. C’est pour cela que je me suis retrouvé naturellement en train d’écrire en française. Voilà comment j’ai commencé à faire du Hip-Hop.
J’ai ensuite arrêté la musique pendant six ans, parce que la musique au départ c’était un hobby. J’ai appris un métier qui m’a permis de mettre de l’argent de côté pour ouvrir ma structure et reprendre la musique pour en faire mon métier enfin.

Parlez nous du projet « Origines ».

J'ai réalisé le projet Origines en itinérance. Je suis allé puiser à la source des musiques traditionnelles des Comores.
J’ai évolué dans la culture Hip-Hop, j’ai samplé du Jazz, de la soul, mais à un moment donné je me suis dit que pour être meilleur dans ma musique il fallait que j’aille chercher dans la richesse de la musique de ma culture. C’est comme çà qu’est né le projet « Origines ».

Qu’est-ce qui vous a motivé pour mettre ce projet en place ?

Culturellement, j’ai voulu mettre une lumière sur la communauté Comorienne qui est très présente à Marseille. Nous représentons 10% de la population Marseillaise, mais en même temps nous sommes invisibles. Invisibles car nous nous pensons pauvres, nous ne nous rendons pas compte que notre richesse c’est la musique.
J’ai vraiment eu envie d’aller à la source de cette culture et de cette musique, avec un studio mobile nous avons fait des résidences de créations sur l’archipel des Comores, à La Réunion, à Zanzibar, à Dar es Salaam. L’idée c’était d’aller voir d’où vient la musique Comorienne.

J’ai travaillé avec une trentaine de musiciens. On avait 10 jours : en 10 jours on devait créer, enregistrer et faire un concert. Après j’ai fait venir deux artistes de l’océan indien pour jouer des instruments traditionnels.
Sur scène il y a Mohamed Issa Matona qui vient de Zanzibar et qui m’accompagne au oud et au violon, et Soubi qui vient des Comores et qui joue du gaboussi et du dzenzé. A tout çà je rajoute de la basse et de la batterie, et avec mon phrasé rapé, slamé, on arrive à un style Afro-beat comorien.

Propos recueillis par Mireille Jauffret.

L’album « Origines » sortira le 12 novembre 2013.

Autres articles

La 4è Biennale Internationale des Arts du Cirque (BIAC) s'adapte et se transforme

La 4è Biennale Internationale des Arts du Cirque (BIAC) s'adapte et se transforme

Les "Rencontres professionnelles" sont maintenues

Sans public jusqu’à nouvel ordre, crise sanitaire oblige, la 4ème édition de la Biennale Internationale des Arts du Cirque, initialement prévue du 21 Janvier au 21 Février 2021 s'adapte.

    Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

    Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

    Un rendez-vous en ligne, vendredi 22 janvier 2021 à 19h

    En attendant sa réouverture et pour partager un peu de la magie de la musique, le Grand Théâtre de Provence vous invite gracieusement à écouter, confortablement installé.e.s chez vous, le concert de l'Orchestre Philarmonique du Pays d'Aix qui était prévu dans sa programmation.

    Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

    Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

    Jusqu'au 31 janvier dans les jardins du Mucem

    Vous rappelez-vous de cette ardoise magique rouge pour enfants sur laquelle on pouvait dessiner à l’aide de deux boutons blancs ? C’est le télécran! Au cours du premier confinement / déconfinement, Emmanuelle Germain, photographe marseillaise, a accompli une série de dessins sur cet objet enfantin. Une exposition extérieure à découvrir dans les jardins du Mucem

    Week-end «Folklore» au Mucem

    Week-end «Folklore» au Mucem

    Concerts, spectacles et rencontres en ligne

    Ringard, le folklore ? Pas tout à fait, quand on voit le nombre d’artistes et de danseurs qui se saisissent aujourd’hui des pratiques traditionnelles et populaires dans leurs spectacles.

    Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

    Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

    samedi 16 janvier 2021

    Le festival d'art numérique, Chroniques, qui établit un lien entre la création contemporaine et les nouvelles technologies se termine ce weekend. Au programme, tables rondes et conférences autour des imaginaires, entre l'éternité et le vivant.

    Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

    Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

    Jusqu’au 25 janvier 2021

    Derrière ses portes closes, le Musée Départemental Arles Antique reste en contact avec vous et organise depuis le 11 janvier 2021, un jeu-concours sur vos connaissances des collections du musée.

    Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

    Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

    Un podcast en 5 épisodes pour entendre la 27e édition autrement

    Faute d’avoir pu se tenir en novembre 2020, la 27e édition des Rencontres d’Averroès se matérialise à travers une série de cinq podcasts, imaginés comme des balades sonores sur la thématique « Cités à la dérive ? ».

      COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

      COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

      Inscrivez-vous gratuitement aux Jeudis Culture de My Provence

      Inédit ! Pour ses premiers "Jeudi Culture", My Provence s'associe à My Tour Live pour une visite immersive et interactive du Musée départemental Arles antique. Inscrivez-vous à la visite en direct et posez vos questions à un conservateur du musée. Le buste de César n'aura plus de secrets pour vous.

      Le Rocher Mistral : les premières images

      Le Rocher Mistral : les premières images

      Voyage au coeur de la Provence du XVIIè siècle

      Mi-décembre, nous avons reçu une invitation qui a retenue toute notre attention. La promesse : revenir aux origines des traditions de Provence et plonger en immersion au cœur de l’histoire d’un lieu emblématique de la région.
      Ni une, ni deux, nous avons pris la route, direction Le Rocher Mistral en avant-première !

      Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

      Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

      La fève de tous les possibles

      Parmi tous les contes et légendes qui bercent la Provence, il y a l’Histoire de Jeannet le Simplet, un garçon ordinaire au destin peu commun !

      Tous en sons ! L'édition 2020

      Tous en sons ! L'édition 2020

      Tous chez soi, en musique

      Le festival de musique jeunesse "Tous en Sons" offre jusqu'au 20 décembre 4 spectacles en live depuis Aix et Marseille ainsi qu'un replay pour le public et les scolaires.

        Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

        Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

        DIY Provençal

        Santons, décor, cueillette du houx… Chaque année, des centaines de Provençaux participent à des concours de crèche de Noël. Vous souhaitez vous lancer ? On vous donne des conseils pour perpétuer la tradition provençale et accueillir vos santons de Noël comme il se doit !