L'Hôtel de Caumont, un lieu de grande classe

Publié le 4 août 2017 Mis à jour le 2 juillet 2018

Dégradé par le temps et les âges, l’Hôtel de Caumont connaît depuis 2015 une deuxième vie. Restauré comme s’il venait d’être construit, l’édifice du XVIIe siècle a vécu des épreuves agitées avant de devenir l’un des lieux culturels les plus visités de Provence. Avec deux expositions temporaires par an, le musée mise sur la qualité de ses œuvres et non la quantité.

Avant de s’appeler Hôtel de Caumont, la bâtisse du quartier Mazarin prit le nom de ses anciens propriétaires. Tantôt nommé Hôtel Bruny de la Tour d’Aigues ou encore Hôtel de Réaville, il doit son architecture à Robert de Cotte, Premier architecte des Bâtiments du Roi. Destiné à accueillir les nobles dans la cité provençale, Il passa d’une famille à l’autre par le jeu des ventes et des alliances, avant d’être touché par la Révolution.

Une vie tumultueuse

Après la révolution, ce symbole de pouvoir fut durement touché. Il fut abandonné pendant près de 20 ans par la famille Caumont qui le transforma en appartement dans la seconde moitié du XIXe siècle. Durant un siècle, l’hôtel fut cantonné à son rôle éponyme, devenant une demeure incontournable pour tous notables visitant la ville provençale. Arrive ensuite la Seconde Guerre mondiale, où le sud de la France abritait de nombreux résistants. L’Hôtel de Caumont fut l’une des places fortes des opposants au régime de Vichy.

Ce n’est qu’en 1964 que la ville d’Aix en Provence met la main sur l’hôtel avec la farouche intention de refaire vivre ce lieu. Il devient alors le conservatoire de musique municipal : un sort certes des plus honorables, mais qui précipitera encore les dégradations. Aix-en-Provence ayant décidé d’édifier un conservatoire moderne et digne enfin de ce nom, mais ne pouvant assumer la restauration coûteuse de l’hôtel de Caumont, décide de vendre ce dernier en 2010 à une société vouée à l’exploitation de bâtiments ou de sites historiques, "Culturespaces".

Un voyage dans le temps

L’hôtel de Caumont n’est pas un musée, c’est un espace de vie et de repos dans lequel des œuvres sont exposées. Les salles d’exposition sont à l’étage de la bâtisse laissant tout le RDC et le jardin à l’air libre où le passage de chaque porte est une nouvelle aventure historique. La reconstitution des salons et espaces verts d’époques nous feraient croire que nous sommes venus visites le lieu et non l’exposition. Là est la force de Caumont, peut importe l’artiste exposé, la venue au musée est déjà réussie par la visite du lieu

Ici, aménagées dans l’esprit des cabinets de curiosités de l’Ancien Régime, deux belles salles qui font fonction de librairie et d’espace de ventes d’objets choisis pour leur caractère raffiné. Là, une enfilade de salons devenus restaurant et salon de thé, lesquels, au cœur d’Aix-en-Provence, composent un havre de quiétude et de raffinement qui ouvrent sur les jardins de l’hôtel. On les a meublés avec du mobilier de style Louis XV ou Louis XVI recouvert d’étoffes fleuries qui se marie parfaitement avec les cheminées anciennes, les consoles rocailles ou les riches ornements en stuc restaurés avec art.

Côté collections, le musée a déjà accueilli les travaux de Turner, Sisley et une exposition dédiée à Marylin Monroe. Le nouveau lieu culturel s’est forgé en très peu de temps une solide réputation. Ce qui lui promet des jours heureux et des saisons à venir pleine de visiteurs.

Fabien Cassar

Infos pratiques

3, rue Joseph Cabassol 13100 Aix-en-Provence
Tél: 04 42 20 70 01

L'Hôtel de Caumont est ouvert tous les jours.
Du 1er mai au 30 septembre : 10h-19h - Nocturne le vendredi jusqu'à 21h30 pendant l'exposition // du 1er octobre au 30 avril : 10h-18h.
Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture.

Plein tarif : 14 €
Tarif réduit: 10 €

Pour aller plus loin

Le Musée Granet, Gloire à l'Art

Le Musée Granet, Gloire à l'Art

Embelli et agrandi, le musée Granet a fait peau neuve en 2013. Sa vocation est désormais de s’ouvrir à toutes formes d’expression des arts plastiques, depuis les sculptures celto-ligures jusqu’à l’art contemporain.

Sisley l'impressionniste du paysage

Sisley l'impressionniste du paysage

Une soixantaine d’oeuvres, dont certaines ont rarement été présentées au public, sont réunies pour cette exposition qui parcourt les différentes étapes de l’oeuvre de Sisley à travers les lieux de prédilection du peintre.

Le quartier Mazarin
Site

Le quartier Mazarin

Aix en Provence

Ce quartier en damier fut conçu au XVIIe siècle par l'archevêque Mazarin, frère du Cardinal. Véritable lotissement de luxe pour les parlementaires et grands bourgeois de l'époque, il s'organise autour de deux axes principaux : la rue Cardinale et la rue du 4 septembre. La rue Cardinale : son nom rappelle encore l'archevêque Mazarin, qui reçut la pourpre cardinalice. C'est une des plus jolies rues d'Aix, grâce à ses magnifiques hôtels particuliers. Elle traverse la place de la fontaine des quatre dauphins qui date de 1667 et qui est sculptée par Jean-Claude Rambot. Sa vasque circulaire est en pierre de la Sainte Beaume. Avec ses quatre dauphins et leurs nageoires dressées sur un lit de vague qui soutiennent l'obélisque coiffé d'une pomme de pin, elle offre un témoignage de l'art baroque qu'affectionnait la noblesse aixoise. Par la rue Cardinale, on accède à l'église Saint Jean de Malte et au musée Granet. L'église Saint-Jean de Malte était située à travers champs avant la construction du quartier Mazarin, c'était l'église de la Commanderie de Saint-Jean de Jérusalem (futur ordre de Malte), établie à Aix au milieu du XIIe siècle. Elle est conçue dans le style gothique provençal et possède au-dessus de sa nef un clocher du XVIe siècle haut de 67 mètres surmonté d'une flèche, et dont les proportions effilés donnent, au soleil couchant, une évocation de minaret. Attenant à l'église, se trouve le musée Granet, musée des Beaux Arts de la ville. Le 2e axe de ce quartier est la rue du quatre septembre. Ce fut la première rue ouverte lors de l'agrandissement de la ville. Mazarin lui donna le nom de son église métropolitaine : rue Saint-Sauveur, mais le public lui donna celui de la rue des Quatre Dauphins, du nom de la place qu'elle traverse. Dans la rue, le musée Arbaud, du nom de son créateur. Homme érudit, il légua en 1910 à la ville d'Aix une des plus importantes collections de faïences provençales, de nombreux manuscrits et tableaux. Il accueille une bibliothèque régionale (le musée est fermé pour une durée indéterminée). Dans le quartier... la rue Joseph Cabassol avec l'hôtel de Caumont bâti de 1715 à 1742 sous la direction de Georges Vallon pour le marquis de Cabanes, président à la Cour de Comptes. Il est devenu le Centre d'art du même nom. Le quartier est traversé par la rue d'Italie - la plus ancienne rue d'Aix, puisqu'elle correspond au tracé de la voie aurélienne, à son entrée dans la colonie romaine.

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Aix-en-Provence

Aix-en-Provence

Vous partez en séjour du côté d'Aix en Provence ? Consultez l'agenda culturel pour trouver des idées de sorties et les événements à ne pas manquer à Aix !

Voir le guide Aix-en-Provence
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Du juillet au septembre

Les beaux jours sont là et la chaleur aussi, on vous donne les meilleurs endroits pour se détendre autour d'un bon verre. Article à consulter sans modération !

Retour vers le futur aux Rencontres de la photographie d'Arles

Retour vers le futur aux Rencontres de la photographie d'Arles

2 juillet au 23 septembre 2018

Cette année, vous êtes conviez à une expérience spatio‐temporelle, à un voyage à travers les époques, sidéral et sidérant. Car la photographie est souvent le médium le mieux placé pour saisir toutes ces secousses, qui nous rappellent que le monde change, parfois juste sous nos yeux.


Camille Moirenc, le littoral dans l'objectif #7

Camille Moirenc, le littoral dans l'objectif #7

Série Photographe

C’est un homme d’air et d’eau. De bleu et de sable. De ville et de lagune. D’immensités et de détails. Camille Moirenc est avant tout un photographe, et pas de n’importe où : un photographe de notre Provence. Il prépare une grande exposition pour cet été à Marseille.

Mille et une Nuits de récits sur le sentier du GR2013

Mille et une Nuits de récits sur le sentier du GR2013

SAISON 3 du 1 juillet au 2 septembre 2018

Une expédition poétique pour aller voir la nuit tomber sur le sentier. La promesse de mille et une nuits de récits dans des lieux insolites sur le chemin de randonnée, pour raconter nos liens avec le territoire par le Bureau des Guides du GR2013.

L'exposition gigantesque 438 notre littoral

L'exposition gigantesque 438 notre littoral

7 juillet au 30 septembre

C'est l'expo évènement de l'été 2018 en Provence de Camille Moirenc. 438 mètres de photos sur le J4 à Marseille pour s'immerger dans les 438 kilomètres du littoral des Bouches-du-Rhône.

Festivals et concerts gratuits cet été en Provence

Festivals et concerts gratuits cet été en Provence

Vous avez des week-ends surbookés tellement il y a d'événements culturels ? Mais un porte-monnaie pas vraiment extensible...On vous aide à ne pas devoir choisir ! Découvrez notre sélection de festivals et concerts gratuits cet été en Provence!

Où voir des films en plein air en Provence?

Où voir des films en plein air en Provence?

Ah l'été, son soleil, sa chaleur. Avec un temps pareil, pas question de s'enfermer dans une salle de ciné. Fort heureusement, des associations organisent des séances en plein air dans tous le département. L'occasion de découvrir des chefs d’œuvres du 7ème art comme des films méconnus.

La Provence territoire du Jazz avec le festival Marseille Jazz des Cinq Continents

La Provence territoire du Jazz avec le festival Marseille Jazz des Cinq Continents

le festival 18 au 27 juillet / Les rdv du 19 juin au 4 août 2018

Du jazz et encore plus de jazz pour cette 19ème édition !
 Le Marseille Jazz des cinq continents retrouve ses quartiers marseillais avec 9 soirs de concerts mais aussi 40 rendez-vous dans le département pour d’autres beaux moments.

La Canebière est à vous ! À nous de jouer!

La Canebière est à vous ! À nous de jouer!

dimanche 24 juin 2018

L’avenue emblématique de Marseille est une nouvelle fois à la fête ! « À nous de jouer ! » revient avec de l’inédit, de l’improvisation, de la poésie, du rêve... pour entraîner le public dans un mouvement de surprises et un tourbillon d’émotions.

Fête de la Musique : découvrez notre sélection dans le département

Fête de la Musique : découvrez notre sélection dans le département

21 juin 2018

Vous ne savez pas quoi faire pour la Fête de la Musique ? Vous êtes partagés entre aller voir Kimberose à Miramas, Sergent Garcia à Port-de-Bouc ou King Krab à Septèmes ? Pas de panique, on vous a préparé une petite sélection des événements majeurs à faire dans le département.

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

15 au 17 juin 2018

Que vous soyez passionnés d'histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants, les journées de l'archéologie sont l'occasion de découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique dans des lieux exceptionnellement ouverts au public.

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

16 & 17 juin 2018

Le temps d'un week-end, des jardins aixois de prestige ouvrent gratuitement leurs portes au public à l’occasion des Flâneries de l'Art Contemporain. A l'intérieur, expositions, lectures et concerts pour découvrir artistes connus et nouveaux talents.