Jean-Pierre Moulères, albums de famille sur la Canebière #8

Série Photographe

Publié le 4 décembre 2018 Mis à jour le 4 décembre 2018

Jean-Pierre Moulères est l’initiateur du projet “En descendant La Canebière” qui a permis de collecter 800 photos auprès des Marseillais constituant un fonds photographique inédit qui raconte les petites et la grande histoires de la Canebière entre les années 30 et 60.

Tour à tour commissaire d’exposition, conseiller artistique, scénographe, Jean-Pierre Moulères ne se définit pas comme un artiste. C’est un artisan de projets dans lesquels les citoyens sont les acteurs principaux. Une démarche qu’il a toujours cultivée dans son travail et dans laquelle la photographie a pris de plus en plus de place au fil du temps. Comme en 2013, pour “Marseille-Provence, Capitale européenne de la Culture” avec l’initiative des “Chercheurs du Midi”, une grande collecte de photos de famille exposées au J1 à Marseille. Ou comme en 2015 pour les 20 ans du Musée départemental Arles Antique pour lequel il a réuni cette fois des photos prises dans les sites antiques de la Méditerranée. Au cours de ces projets, Jean-Pierre Moulères mesure à chaque fois combien ces petits bouts de papier parfois glissés dans un portefeuille ou rangés dans un album peuvent faire sens : “Ensemble, ces tirages créent un récit et forment une oeuvre”.

LA QUILLE DU MILITAIRE Le 28 janvier 1949-Raymond Molenat : “J’ai fait l’armée pendant l’année 1948. Pendant les 3 mois de classe, j’allais chaque jour à vélo de Mazargues où j’habitais, à la caserne d’Aubagne. Ensuite affecté à l’hôpital Michel Lévy, j’ai appris “sur le tas” le métier d’infirmier, brancardier, aide-soignant ! Très bons souvenirs mais descendre La Canebière avec son baluchon et la quille, c’est encore mieux !” coll. MOLENAT Raymond – DR

BALADE La Canebière, 1946 coll. GIACOMETTI Paulette – DR

AMOUREUX Yvette et Jean sur La Canebière 1950 coll. David Roland – DR

Le Marseille du siècle dernier

Dernièrement, il a fait naître un nouveau récit en appelant les Marseillais à rassembler leurs photographies prises sur la Canebière, entre les années 30 et 60. “En descendant la Canebière” a rencontré un vif succès. 800 photos collectées constituent désormais un riche fonds photographique.

On y voit des jeunes couples ou des familles déambuler, des marins
en escale, des militaires en permission, des travailleurs, des passants endimanchés. Bref, l’histoire de Marseille et de ses habitants. “Ces petites histoires racontent en réalité une grande histoire. Celle du prêt à porter, de l’architecture, de la société, du mode de vie”.

DÉFENSE PASSIVE Le 23 Mai 1943-Raymond Olivieri : “Cette photo me représente en compagnie de 3 copains en revenant d’un entrainement de la Défense passive en prévision d’intervention en cas de bombardement. Le 27 mai 1944 donna l’occasion à tous ces volontaires de participer au sauvetage des victimes” coll. OLIVIERI Raymond – DR-Studio : Ciné stop

RETOUR D’INDOCHINE BALADE 15 novembre 1956- Retour d’un Légionnaire avec sa femme et ses enfants d’Indochine coll. LUZY Manuela – DR

LES ZAZOUS Camille Caire et Marcel Zanini 12 Juillet 1943 coll. CAIRE Robert – DR

L'histoire des photographes de rue

Mais c’est aussi l’histoire de ceux que l’on appelait “photographes de rue, photographes ambulants ou photo stoppeurs”. Un métier apparu à une époque où l’appareil photo était réservé aux studios photo qui florissaient sur la Canebière : Paris Photo au 52, Mondial - Portrait au 75, Bébé-Photo dans le hall du Cinéac. Et tant d’autres qui dépêchaient des photographes pour immortaliser les passants dans un moment posé ou sur le vif. “À cette époque, la photo de vie n’existait pas, il y avait soit les photos en studio pour un événement familial soit celles des photographes ambulants. Ces derniers ont inventé une esthétique des passants, explique Jean-Pierre Moulères. Cette pratique très populaire a donné lieu à des fonds photographiques inexploités, riches en émotions et en informations.

Patrimoine familier

Jean-Pierre Moulères a révélé ce trésor, et à 60 ans, il ne compte pas s’arrêter là. L’histoire des photographes de rue, c’est certainement l’un de ses prochains projets. “Ces tirages parlent de nous”, clame t-il en défenseur de ce patrimoine qui constitue notre histoire et construit “nos petites mythologies familiales”. Amateur de la photo dite “vernaculaire”, celle du quotidien dégagée de la contrainte artistique, Jean-Pierre Moulères voudrait lui donner une place. Et se réjouit toujours autant de sortir de l’anonymat l’histoire de chacun, de la faire entrer dans un musée ou dans un lieu d’exposition, comme il l’espère pour la collection “En descendant La Canebière”.

Pascale Hulot

Pour aller plus loin

Camille Moirenc, le littoral dans l'objectif #7
Série Photographe

Camille Moirenc, le littoral dans l'objectif #7

C’est un homme d’air et d’eau. De bleu et de sable. De ville et de lagune. D’immensités et de détails. Camille Moirenc est avant tout un photographe, et pas de n’importe où : un photographe de notre Provence. Il prépare une grande exposition pour cet été à Marseille.

Guillaume Ruoppolo, l'ombre et la lumière #4
Série Photographe

Guillaume Ruoppolo, l'ombre et la lumière #4

Photographe sous-marin, Guillaume Ruoppolo est avant tout un homme de la mer, amoureux de la Grande Bleue, qui voue une véritable passion pour les fonds marins et leurs habitants. Il livre une vision intimiste et insolite du monde aquatique.

Serge Assier, l'obstination de la beauté #3
Série Photographe

Serge Assier, l'obstination de la beauté #3

Nous poursuivons notre découverte des photographes du territoire avec Serge Assier, dont le travail sur l’humain et sa collaboration avec les plus grands auteurs français en font un artiste incontournable.

Agenda

Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Les visites guidées en Provence

Les visites guidées en Provence

Pour découvrir des lieux, des villes, des musées sans se perdre, restez guidé !

Voir le guide Les visites guidées en Provence
Tout l'agenda culturel

Autres articles

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

du 22 au 25 août 2019

Idées sorties pour le week-end : Retrouvez chaque mercredi, notre sélection d'événements, nos bons plans et nos coups de cœur.

Les expositions de l'été en Provence

Les expositions de l'été en Provence

C’est l'été et nous avons enfin tout le temps de visiter musées et expositions. Voici, pour vous, une sélection des expositions incontournables en Provence. Sortez vos agendas !

Le temps de l'île, le temps d'un été

Le temps de l'île, le temps d'un été

du 17 juillet au 11 novembre 2019

L'exposition explore les effets des îles sur les imaginaires, les savoirs, la réalité géopolitique, les utopies d'hier et de demain. Cartes géographiques, relevés d'explorateurs, animaux naturalisés, mais aussi mosaïque romaine, peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations...

Où voir des films en plein air en Provence?

Où voir des films en plein air en Provence?

Ah l'été, son soleil, sa chaleur. Avec un temps pareil, pas question de s'enfermer dans une salle de ciné. Fort heureusement, des associations organisent des séances en plein air dans tous le département. L'occasion de découvrir des chefs d’œuvres du 7ème art comme des films méconnus.

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Où célébrer le 14 juillet en Provence ?

Du 12 au 14 juillet

Pour la Fête Nationale, la Provence se pare de ses plus belles couleurs et propose des animations jusqu'au bout de la nuit

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Les apéros de l'été : un mix entre musique et détente

Du juillet au septembre

Les beaux jours sont là et la chaleur aussi, on vous donne les meilleurs endroits pour se détendre autour d'un bon verre. Article à consulter sans modération !

Les festivals à faire cet été en Provence

Les festivals à faire cet été en Provence

Qui dit été dit festivals de musique. Et dans le département, on ne peut pas dire que c'est le choix qui manque. Jazz, électro, musique du monde, reggae, classique, hip-hop, ... il y en a pour tous les goûts.

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Top des Rooftops et lieux festifs à découvrir à Marseille cet été

Besoin de profiter du soleil ? Pas de panique ! Voici une liste de rooftops et lieux festifs à Marseille. Du spot pour prendre un verre en admirant le coucher du soleil à celui où faire la fête toute la nuit, il y en a pour tous les goûts !

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 18 mai au 2 juin 2019

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Castellane - Corniche Kennedy

Échappez aux trajectoires quotidiennes et laissez vous guider, d’une exposition à l’autre en partant de Castellane jusqu'à la mer. Ce parcours artistique propose la découverte d'expositions et un musée...et pourquoi pas un brunch au soleil?

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Réformés - Belle de Mai - Blancarde

En haut de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique propose une découverte conviviale d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs.

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours d'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

le vendredi 31 mai dans le cadre du PAC

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.