Le fleuron de la culture russe au 22e Festival russe du Toursky

du 10 au 25 mars

Publié le 10 mars 2017

Une 22e édition dédiée à Sergueï Artsybachev.
Un festival pour célébrer la force, l’imagination, l’innovation et le génie qui ont fait de la culture russe une des plus brillantes écoles de la grande tradition littéraire, théâtrale et poétique en apportant à la création contemporaine un souffle nouveau.

On ne ratera pas le Ballet Igor Moïsseïev, «fleuron de la culture russe » ou la comédie politique "Le dragon" interdite par Staline à sa sortie en 1944.

Mais le week-end inaugural donnera lieu avant cela à la prestation de la troupe russe déjantée composant La famille Semianyki. Un spectacle burlesque mettant aux prises des clowns à la poésie exaltée.

La partie musical du festival sera quant à elle assurée par l’un des plus grands pianistes au monde à l’heure actuelle, Lovro Pogorelich. Ce dernier interprétera entre autres la huitième sonate en Si bémol majeur de Prokofiev.

Les amateurs de cinéma découvriront une sélection élaborée par le fonds d’Etat des films de la Russie, Gosfilmofond. Parmi les projections, "Neuf jours d’une année" réalisé par l’élève d’Eisenstein, Mikhaïl Romm ou encore le film-fleuve de Mikhalkov « inédit en France ».

La famille Semianyki

Les 10 & 11 mars

Bienvenue chez les Semianyki, attachez vos ceintures !

La joyeuse bande totalement frappadingue, est de retour ! C’est un peu comme si l’on suivait une saga familiale, mais chez la famille Addams. Dans ce spectacle tendre et émouvant, les Semianyki portent un regard corrosif sur une famille russe complètement déjantée, entre un père alcoolique émouvant, une mère autoritaire et séductrice et une ribambelle d’affreux bambins aussi détestables qu’attachants. Entre amour et chaos, les Semianyki jouent à merveille sur des sensations simples, fortes, comme autrefois le cinéma muet, et le spectacle est hallucinant. Le rythme est effréné, les mésaventures quotidiennes, c’est plein d’imagination, d’humour et de folie poétique. Ils savent tout faire : danser, mimer, jongler et nous raconter des histoires impossibles : du grand art, du grand bonheur et un immense sourire.

Récital de piano par Lovro Pogorelich

le 14 mars à 20h30

Un géant du piano pour un concert inoubliable !

Ecouter Pogorelich c’est se confronter à une science du clavier et à une maîtrise sonore rares. C’est aussi la perspective d’être toujours surpris.
Lovro Pogorelich donne des concerts à travers le monde et est l’invité des plus grands orchestres. Il fonde son propre festival de piano : le PagArtFestival. Ses visions des Tableaux d’une exposition, de Moussorgsky et de l’Ultime sonate de guerre, de Prokofiev n’appartiennent qu’à lui. Elles sont le fruit d’une interprétation longuement nourrie par la littérature et la philosophie.
Jouer en un soir ces deux pièces monumentales constitue un pari fou, tant cet Himalaya pianistique donne des sueurs froides aux plus aguerris des virtuoses. Lovro Pogorelich offre à ses œuvres un son orchestral et coloré, fruit d’un jeu vif et puissant.

Le Dragon

Les 17 & 18 mars à 20h30

Un conte fantastique à voir en famille !

Lancelot, chevalier sans reproche, décide de débarrasser un village du dragon qui l’opprime depuis des siècles et de sauver ainsi la belle Elsa. Malgré la désapprobation de la population, il provoque le monstre en duel et le tue. Lancelot pense alors avoir libéré la cité. Mais le village tombe sous la coupe d’un bourgmestre, avide de pouvoir qui saisit l’occasion d’instaurer une nouvelle tyrannie sur les habitants.
À la fois comédie burlesque, poétique, politique et aventure philosophique, Le dragon, à la lumière d’une Russie de 1944 écrasée par le souvenir du tsarisme, la menace nazie et la dictature stalinienne, est un extraordinaire appel au courage et à la vigilance. La pièce fût interdite par Staline à sa sortie. Ludique, drôle, tragique, cette œuvre majeure du répertoire est une pièce humaniste qui nous convie à une réflexion profonde sur la responsabilité citoyenne dans les différents combats à mener pour la liberté.
Sur scène, on passe de la raison à la folie, du rire aux larmes. Sergueï Artsybachev signe ici l’un de ses meilleurs spectacles.

Les journées cinéma

du 21 au 23 mars à 18h et 20h30

Cette année, le cinéma russe est gratuit pour tous!
Et tous les films sont sous-tités en français.

Mardi 21
18h - Neuf jours d’une année, de Mikhaïl Romm • Film émotion • 1961 • 111 mn • Noir et blanc
Un des meilleurs films de Mikhaïl Romm, l’Antonioni russe. Dimitri et Ilya, deux jeunes physiciens sont amis et amoureux de la même femme, Leila. Après avoir épousé Leila, Dimitri est exposé à des radiations et tombe gravement malade. Un bouleversant écho aux problématiques liées à la création de la bombe atomique.

20h30 - Coup de soleil, de Nikita Mikhalkov • Film passion • 2014 • 175 mn
L’histoire d’une passion amoureuse éphémère entre un officier russe et une inconnue lors d’un voyage sur la Volga pendant la Russie impériale. Après une nuit d’amour, les deux amants se quittent sans se donner les moyens de se retrouver. Sélectionné aux Oscars en 2016 comme Meilleur Film Etranger. Magistral !

Mercredi 22
18h - L’Equipage, d’Alexandre Mitta • Film catastrophe • 1979 • 143 mn
Un carton au box office. 71 millions de spectateurs à sa sortie. Les russes adorent ! Premier film catastrophe soviétique à grand spectacle, L’Equipage combine les péripéties d’un difficile voyage aérien en tupolev et des aventures sentimentales. Epoustouflant !

20h30 - Francofonia, d’Alexandre Sokourov • Film épopée • 2015 • 90 mn • Présence exceptionnelle d’Alexandre Sokourov lors de la projection.
Fascinant de beauté, d’esprit, d’humanité et de sensualité ! Deux hommes férus de culture, Jacques Jaujard et le Comte Franz Wolff-Metternich mettent à l’abri les œuvres d’art très convoitées du Louvre hors de Paris sous l’occupation nazie. Une histoire vraie, incroyable et passionnante, magnifiquement interprétée.

Jeudi 23
18h - Verticale, de Stanislav Govoroukhine • Film culte • 1966 • 73 mn
Un vrai chef-d’œuvre ! Verticale relate l’histoire d’un groupe d’alpinistes qui s’attaque à l’un des sommets inexplorés du Caucase : le PicOp-Tau. Lors d’un cyclone, les alpinistes doivent leur salut à leur courage et leur expérience. Une interprétation légendaire de Vladimir Vyssotski, époux de Marina Vlady.

20h30 - La fin d’une magnifique époque, de Stanislav Govoroukhine • Film humour • 2015 • 95 mn L’histoire d’une époque où on créait malgré les interdictions, où on faisait l’amour alors que le sexe n’existait pas et où on se battait pour être entendu. Une époque crainte dont on attendait la fin. Une époque magnifique, miroir de la vie culturelle riche de l’Union Soviétique à l’époque du dégel. On rit aux éclats !

Ballet Igor Moïsseïev

Les 24 & 25 mars

Eblouissant ! De Moscou à Marseille, attention, une légende débarque au Toursky !

70 danseurs en scène, 30 musiciens dans l’orchestre, 450 costumes chatoyants, 14 pièces de danse flamboyantes, 50 ans de tournées dans le monde entier... Quelques chiffres pour dire toute la superbe du ballet Igor Moïsseïev, la plus fameuse troupe de danse folklorique au monde, ambassadrice officielle de la culture russe et ensemble académique d’État de danses populaires.

Au programme, la technique d’Igor Moïsseïev, considéré comme le plus grand chorégraphe de danse traditionnelle du XXe siècle: fougue et excellence des danseurs, virtuosité des chorégraphies, ajustement des costumes. Et des années d’entraînement et de travail acharné. Pourtant, nulle trace d’effort dans ce ballet où se succèdent danses russes, kalmoukes, moldaves, adjares, tziganes, argentines, gopaks ou jotas aragonaises. « J’ai essayé d’exprimer le caractère d’un peuple, à travers ses danses et sa musique », disait Moïsseïev, qui a signé tout un atlas de danses acrobatiques et joyeuses. On est tout entier happés par l’émotion, tant la compagnie est éblouissante et la démonstration survoltée. Tout est en charme et en prouesse, avec des moments tantôt émouvants, tantôt humoristiques, toujours d’une qualité technique époustouflante. Assurément un moment fort de cette Saison.

Les cabarets russes

du 10 au 25 mars

Après chaque spectacle, les cabarets russes prolongent la fête en musique à l’espace Léo Ferré. Au menu, chansons, danses, spécialités russes et vodka.

Les places sont limitées, les réservations indispensables auprès de notre service billetterie au 04 91 02 54 54

Les cabarets seront animés par la troupe Koliada les vendredi 10 et samedi 11 mars après les représentations de la Famille Semianyki, le mardi 14 mars à la suite du Récital de Lovro Pogorelich et du Ballet Igor Moïsseïev, les vendredi 24 et samedi 25 mars.

Retrouvez également la troupe du Théâtre sur la Pokrovka après les représentations du Dragon, les vendredi 17 et samedi 18 mars.

Université populaire : Russie, l'art de la provocation en politique

le 24 mars à 19h

Avec Gérard Conio, professeur émérite de l’Université Nancy 2 et Richard Martin.

La révolution russe a été précédée et préparée par des attentats terroristes qui ont déstabilisé la société russe dans les dernières décennies du XIXe siècle. A l’occasion de la sortie de son livre Théologie de la provocation, Gérard Conio nous expliquera ce qui, selon lui, dans la Russie prérévolutionnaire est à la source de l’idéologie totalitaire. Avec comme point de mire la provocation, moteur des changements qui ont jalonné l’histoire moderne, de la révolution d’octobre jusqu’à nos jours.

Infos pratiques

Théâtre Toursky - 16, passage Léo Ferré - 13003 Marseille
https://www.toursky.fr
Réservations par téléphone > 04 91 02 54 54
Métro station National / Bus n° 89 arrêt Auphan-Vaillant
Parkings gardés rue Auphan > 4€

Dernière minute, à partir du 1er mars
La famille Semianyki > 21€ au lieu de 34€
Récital de piano, de Lovro Pogorelich > 13€ au lieu de 30€
Le dragon > 13€ au lieu de 30€
La famille Semianyki + Le Récital > 30€ au lieu de 64€
Le Récital + Le dragon > 20€ au lieu de 60€

Cette année, le cinéma russe est gratuit. Réservations auprès de la billetterie.

Pour aller plus loin

Agenda

Festivals

Festivals

Cinéma à Gardanne, Jazz à Marseille ou festival de théâtre à Salon-de-Provence : les festivals des Bouches-du-Rhône battent leur plein toute l'année.

Voir le guide Festivals
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Théâtre

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Grand Corps Malade sous le charme de Marseille

Grand Corps Malade sous le charme de Marseille

Pour changer le regard du public sur le handicap

Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, slameur, poète, auteur, interprète, cinéaste est sous les feux de la rampe avec son dernier album “Plan B”, le parrain de l’association “Sourire à la vie” se mobilise pour l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Arelate, l'Arles antique en famille

Arelate, l'Arles antique en famille

Du 18 au 26 août 2018

Le festival «Arelate, journées romaines» animera fin août l’antique cité d’Arles et cherchera à rassembler à nouveau un large public autour de ce patrimoine historique unique.

Une journée d'été aux Baux de Provence

Une journée d'été aux Baux de Provence

Les Baux-de-Provence, un de nos plus beaux villages, terrain de jeux pour les peintres amateurs comme les grands-maîtres, sont le théâtre d’un ingénieux parcours culturel chaque été.

Plan B ou le Mucem à l’heure d’été

Plan B ou le Mucem à l’heure d’été

Du 1er au 31 août 2018

Plan B, ce sont des soirées en plein air au fort Saint-Jean : spectacles et performances les mercredis (musique, cirque, danse, banquet), concerts et DJ sets électro les jeudis, cinéma sous les étoiles les vendredis, et lectures surprenantes les samedis.

TOP de la culture provençale

TOP de la culture provençale

AOÛT 2018

Découvrez chaque mois notre sélection des rendez-vous culturels incontournables de la culture provençale en Provence, fêtes traditionnelles, festivals folkloriques, avec l'accent !

TOP spectacles pour Enfants

TOP spectacles pour Enfants

AOÛT 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles ou propositions pour enfants, à passer en famille et à ne pas rater ! Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de sorties originales.

Le TOP des Tops

Le TOP des Tops

AOÛT 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts, de pièces de théâtre, de fêtes traditionnelles, de spectacles de danse ou pour enfants et de petites expos à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables, nos pépites et des idées de soirées originales.

Le TOP des petites Expos

Le TOP des petites Expos

AOÛT 2018

Découvrez en avril notre sélection de petites expos à ne pas rater. Nos coups de cœur, nos incontournables, nos pépites, de petites surfaces ou des lieux insolites.

Le TOP des pièces de Théâtre

Le TOP des pièces de Théâtre

AOÛT 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de pièces de théâtre, de spectacles dans des lieux insolites à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.

Le TOP des petits Concerts

Le TOP des petits Concerts

AOÛT 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts à ne pas rater. Pas de têtes d'affiche actuelles, de festivals (ou seulement les soirées gratuites) mais nos coups de coeur, nos incontournables, nos artistes émergents préférés et des idées de soirée originales.

Les 20 ans de Regards de Provence

Les 20 ans de Regards de Provence

du 9 juin 2018 au 17 février 2019

A l'occasion des 20 ans de la Fondation Regards de Provence, le Musée Regards de Provence consacre ses cimaises autour d’œuvres emblématiques de la collection éponyme correspondant à 20 expositions phares qui ont jalonné leurs 20 ans.

Communautés invisibles de Berdaguer et Péjus

Communautés invisibles de Berdaguer et Péjus

du 29 juin au 21 octobre 2018

Première exposition d’envergure à Marseille pour Christophe Berdaguer et Marie Péjus, qui se saisissent ici des potentialités offertes par l’architecture de la Friche la Belle de Mai pour mettre en jeu de nouvelles productions.