Edmonde Franchi ou l’univers d’une comédienne aussi originale qu’attachante

Publié le 27 décembre 2016 Mis à jour le 8 janvier 2019

Par Anaïs Farrugia

Rencontre en 4 temps avec Edmonde Franchi, comédienne, écrivain, metteur en scène et chanteuse, qui sera en Octobre sur les planches du Toursky. Cette originale marseillaise de 60 ans a plusieurs cordes à son arc. C’est avec le sourire aux lèvres et sa bonne humeur habituelle, qu’elle nous fait découvrir son nouveau spectacle Sérénade en mer, qu’elle a écrit et mis en scène.

Gilda (Edmonde Franchi) et Roberto (Diego Bordonaro) sont compagnons de scène et animent des soirées sur un bateau de croisière. Les deux personnages sont très différents, elle est exubérante, joviale, lui est renfrogné, de mauvaise humeur. Mais ils sont complices, et entre eux l’interaction se produit naturellement. Ce spectacle mêle à la fois musique, chant et texte dans une ambiance très fantaisiste. Les costumes sont de couleurs « flashy » tout autant que les éclairages. « Je suis une adepte du théâtre fantaisiste. J’admire les comédiens qui transgressent les codes, qui créent des spectacles incongrus, atypiques. Le spectacle burlesque se perd et ça me chagrine beaucoup. J’ai voulu recréer une ambiance de cabaret dans Sérénade en mer »

La plupart des spectacles d’Edmonde Franchi sont drôles et ludiques à la fois. Dans sa dernière création, un message se profile derrière l’humour. « Gilda raconte sa rencontre avec un africain dont elle est tombée amoureuse. Cet amour lui a permis de se réaliser et l’a rendu plus forte. Elle-même est italienne d’origine et comprend le déracinement qu’a vécu son compagnon. » explique-t-elle. L’amour entre deux personnes issues de cultures différentes est un thème qu’Edmonde a déjà exploré (La caresse du crocodile). Avec cette pièce, elle dévoile un peu sa vie, entre autobiographie et sublimation. « Cet homme originaire d’Afrique n’existe pas ! » reprend-elle les yeux rieurs « mais il est vrai que je me suis un peu inspirée de ma propre histoire »

Edmonde est une comédienne engagée et elle aborde des thèmes actuels qui lui tiennent à cœur comme l’immigration, le racisme, le métissage … mais jamais de manière frontale, toujours avec humour. « On est tous des enfants d’immigrés ! On a tous au fond de notre cœur une blessure ignorée, transmise dans le silence. Dans mes pièces j’aime parler en toute simplicité de choses profondes. » dit-elle avec sincérité. Dans Carmen Seitas, elle traite de la condition des femmes ouvrières, dans** De toute beauté**, de l’injustice qu’ont subie les retraités expulsés de leurs logements lors de la rénovation de la rue de la République. Ses écrits ne sont pas un engagement politique, mais sont la preuve de sa grande sensibilité et de son coté éminemment humain. Cette femme déborde d’amour et explore aussi bien des thèmes sociaux, actuels, que des thèmes plus intimes. La confrontation avec l’étranger, les perceptions qu’ont deux personnes issues d’univers différents ou encore la condition de la femme modeste, sont des sujets qui l’intéressent particulièrement.

Le théâtre n’était en revanche pas une vocation. Edmonde a d’abord été enseignante, formatrice puis assistante sociale dans les quartiers de Marseille dits « sensibles ». « J’ai eu une éducation très stricte. Jeune, j’ai évolué dans un milieu austère. Les personnes qui m’entouraient avaient des aprioris sur tout et tout le monde. Très tôt j’ai eu envie de m’intéresser et d’aider ceux qui sont dans le besoin » témoigne-t-elle. Mais un jour, une rencontre impromptue a changé sa vie : après avoir assisté à une représentation théâtrale, elle rencontre un des comédiens de la troupe, professeur de théâtre. Elle s’inscrit à ses cours et c’est à ce moment-là qu’Edmonde s’est réellement épanouie. Alors propulsée dans une formidable aventure, elle enchaîne les représentations et les collaborations. Elle commence à écrire ses propres pièces dans les années 90 ce qui lui valut un grand succès. Elle se produit dans des théâtres comme le Toursky, l’Odéon mais aussi en appartement, dans des centres sociaux ou encore dans de petits café théâtres de 60 places. La télévision et le cinéma lui ont aussi ouverts leurs portes et après quelques rôles, Edmonde réalise que sa vraie passion est de jouer sur scène devant un public. « Le théâtre est mon échappatoire ! Quand je joue, le public et moi sommes embarqués dans le même univers. Je ressens lorsque les spectateurs retiennent leur souffle, je les entends pleurer ou rire parfois. Il y a un réel échange, une complicité entre nous. Ce dont on est privé face à une caméra. Nous les comédiens, sommes des artisans de la vie, avant même d’être des artistes » dit elle avec émotio

Agenda

Théâtre

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre
Spectacles

Spectacles

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les Instants tunisiens ou 29 jours de révolution

Les Instants tunisiens ou 29 jours de révolution

du 20 mars au 30 septembre 2019

L’exposition du Mucem retrace les vingt-neuf jours de la révolution tunisienne, fin 2010, depuis l’étincelle de Sidi Bouzid jusqu’à la chute du président Ben Ali.

Êtes vous prêt pour la grande lessive?

Êtes vous prêt pour la grande lessive?

le jeudi 28 mars 2019

C'est en fait la plus importante manifestation d’art participatif au monde : à ce jour ! La Grande Lessive est une installation artistique éphémère faite par tous tout autour de la Terre, suspendues à l’aide de pinces à linge.

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Envie de découvrir le Département autrement ? My Provence Culture vous propose une sélection de balades urbaines à faire en famille ou entre amis. Entre les nombreuses randonnées proposées sur le territoire et les visites originales à travers les quartiers de nos villes, il y en a pour tous les goûts.

Le pavillon de Marie Ducaté

Le pavillon de Marie Ducaté

du 15 mars au 3 juin 2019

Carte blanche est donnée à Marie Ducaté et son univers coloré qui investit le jardin et les salons du musée du Pavillon de Vendôme.

Nouveau parcours archéologique en Méditerranée

Nouveau parcours archéologique en Méditerranée

à partir du 8 mars 2019

Le musée d’Archéologie méditerranéenne, installé dans le Centre de la Vieille Charité, offre au public, dès le 8 mars 2019, l’accès à l’un des plus remarquables ensembles architecturaux, ainsi qu’un tout nouveau parcours muséographique.

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

du 20 au 24 mars au Mucem et du 20 mars au 20 mai 2019 à Aix

Chefs cuisiniers, sommeliers, boulangers, pâtissiers, épiciers, pêcheurs, poissonniers, agriculteurs, vignerons, bouchers, maraîchers… Mille talents, mille visages de la gastronomie provençale sont immortalisés sous l’objectif de Pierre Maraval pour MPG2019.

L'Art Mange l'Art et De la table au tableau ou l'art culinaire en Provence

L'Art Mange l'Art et De la table au tableau ou l'art culinaire en Provence

du 21 mars au 13 octobre 2019

Dans le cadre de l'année de la Gastronomie 2019 - MPG 2019, le musée Regards de Provence dédie ses trois salles à deux expositions, "L'Art Mange l'Art" et "De la table au tableau", sur les thématique de l'art culinaire, l'art de vivre dans le Sud, l'art de la table, ..., réunissant des œuvres d'artistes du XIX° au XXI° siècles.

Les infinies variations de lumières de Harry Callahan

Les infinies variations de lumières de Harry Callahan

du 16 mars au 21 juillet 2019

Le musée Granet s'associe à la Maison Européenne de la Photographie pour présenter en près de 90 clichés, les travaux du grand photographe américain Harry Callahan.

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

du 1er mars au 26 juillet 2019

Un projet culinaire de Nadia Sammut composé d'une exposition de Jean-Michel Blasco et d'un final le 21 juillet 2019 pour la journée gastronomique, populaire et artistique qui sera l’un des temps fort des Fêtes Estivales de Martigues.

Tous les festivals de Cinéma du printemps !

Tous les festivals de Cinéma du printemps !

mars - avril 2019

En Provence, le mois de mars rime aussi avec festivals de cinéma ! Plongez vous dans les documentaires, premiers films, rétrospectives et profitez en pour rencontrer réalisateurs, compositeurs et acteurs ! Certains sont d'envergure internationale alors tous à vos agendas.

Que faire pour la journée internationale des droits des Femmes?

Que faire pour la journée internationale des droits des Femmes?

Le 8 mars 2019

Que savoir, que lire, que faire pour ne pas passer à côté de cette journée ?

Van Gogh, la nuit étoilée aux Carrières de Lumières

Van Gogh, la nuit étoilée aux Carrières de Lumières

du 1er mars 2019 au 5 janvier 2020

Les Carrières de Lumières exposent les oeuvres de Vincent Van Gogh qui peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux, aujourd’hui dispersés à travers le monde. Sur les 7000 m² des Carrières, cette nouvelle création visuelle et sonore retrace la vie intense de l’artiste fasciné par les teintes chaudes et colorées de la Provence.