Du ciné-roman au roman-photo, entre raretés néoréalistes et chefs-d’oeuvre intemporels

du 18 au 21 janvier 2018

Publié le 21 décembre 2017 Mis à jour le 29 juin 2018

Depuis les premières expérimentations du cinéma muet jusqu’aux outrances formelles de Dario Argento, entre raretés néoréalistes et chefs-d’oeuvre intemporels, entre coups de foudre et coups de couteaux; il s’agit de montrer les relations incestueuses qu’entretiennent, depuis plus d’un siècle, cinéma et roman-photo.

Conférence d’ouverture

Jeudi 18 janvier à 18h30, auditorium, entrée libre

Du ciné-roman au roman-photo
Par Geneviève Houssay (Mucem) et Philippe Bérard (programmateur)

En présence des artistes Arnaud Maguet et Christian Vialard pour la création musicale des deux épisodes du film Les Mystères de New York.

Tenebres © 1982 Sygma Cinematografica All rights reserved

Les Mysteres de N.Y © Lobster

Ciné-concert

Jeudi 18 janvier à 19h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

Les Mystères de New York (The Exploits of Elaine)
De Louis Gasnier et George B. Seitz (États-Unis, 1914, 40 min), muet

Création musicale : Arnaud Maguet et Christian Vialard

Épisode 1 : La Main qui étreint — Épisode 2 : Le Sommeil sans souvenir
Les Mystères de New York est le premier ciné-roman (ou roman-cinéma) français, adapté de films à épisodes américains, publié dans le quotidien Le Matin, et dont le succès a été foudroyant.

Cinéma

Jeudi 18 janvier à 21h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€ (3 films)

Les Vampires
De Louis Feuillade (France, 1915), muet
Épisode 1 : La Tête coupée (33 min)
Épisode 2 : La Bague qui tue (15 min)

Créée par la maison Gaumont comme une réplique à la maison Pathé qui venait d’annoncer la sortie de ses Mystères de New York, la série Les Vampires, réalisée par Louis Feuillade, joue sur la fascination du public d’alors pour les grands criminels et les domaines de l’étrange.

Le Mensonge amoureux (L’Amorosa menzogna)
De Michelangelo Antonioni (Italie, 1949, 10 min), documentaire

Antonioni suit le tournage d’un roman-photo intitulé L’Amorosa menzogna, avec Sergio Raimondi et Anna Vita (qui paraîtra dans le magazine Tipo). Seulement deux ans après la naissance du roman-photo, Antonioni analyse ici parfaitement ce phénomène de société. La même année, il écrit le scénario du Cheik blanc, que Fellini tournera en 1952.

La Jetée
De Chris Marker (France, 1962, 28 min)

Sur la jetée d’Orly, un enfant est frappé par le visage d’une femme qui regarde mourir un homme. Plus tard, après la Troisième Guerre mondiale qui a détruit Paris, les survivants se terrent dans les souterrains de Chaillot où des techniciens expérimentent le voyage dans le temps. Car c’est par le temps que passera le seul moyen de survivre dans ce nouveau monde. Seuls l’avenir et le passé peuvent sauver le présent.

Cheik blanc © Tamasa Distribution

La Jetee © Tamasa Distibution

Cinéma

Vendredi 19 janvier à 18h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€ (2 films)

Colloque de chiens
De Raoul Ruiz (France, 1977, 20 min)

Dans la banlieue parisienne, des chiens aboient et racontent l’histoire tragique et sanglante d’un enfant adoptif. Meurtres sordides, amours « contre nature », cadavres découpés, révélations fracassantes… Une histoire telle qu’on pouvait en lire dans Détective ou Nous Deux, tournée comme un roman-photo.

Le Cheik blanc (Lo Sceicco bianco)
De Federico Fellini (Italie, 1952, 1h23)

Premier film de Fellini (à partir d’un sujet écrit par Antonioni), Le Cheik blanc est une comédie grinçante démystifiant le monde à l’eau de rose des fotoromanzi, notamment à travers le traitement de son personnage principal, héros de papier ridicule et caricatural, formidablement interprété par Alberto Sordi.

Cinéma

Vendredi 19 janvier à 21h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

L’Oiseau au plumage de cristal (L’Uccello dalle piume di cristallo)
De Dario Argento (Italie / Allemagne, 1970, 1h38)

Premier film de Dario Argento, L’Oiseau au plumage de cristal contient déjà tout ce qui fera le style et le succès de son réalisateur : scènes de meurtre sanglantes, suspense maîtrisé, ambiance glauque, cadrages originaux… Le tout, sur une musique envoûtante d’Ennio Morricone. Un monument du giallo, genre cinématographique italien où se mêlent intrigues policières, scènes d’horreur et érotisme, qui connaîtra son apogée dans les années 1970.

Le chat © 1971 Seda Spettacoli SPA All rights reserved

Ténèbres

Cinéma

Samedi 20 janvier à 18h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

Le Chat à neuf queues (Il gatto a nove code)
De Dario Argento (Italie / France / Allemagne, 1971, 1h44)

Second giallo de Dario Argento, Le Chat à neuf queues est un thriller paranoïaque inspiré à la fois d’Hitchcock et des pires séries Z hollywoodiennes. Au-delà de son scénario tortueux, le film brille avant tout pour le maniérisme de sa mise en scène et pour son climat délétère, toujours plus oppressant au fil des morts qui s’enchaînent.

Cinéma

Samedi 20 janvier à 21h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

Ténèbres (Tenebre)
De Dario Argento (Italie, 1982, 1h41)

Après une incursion dans le fantastique avec Suspiria et Inferno, Dario Argento revient au giallo pur et dur avec Ténèbres : tueur à la main gantée, crimes en caméra subjective, scènes cauchemardesques et victimes plantureuses. À sa sortie, le film est censuré au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Riz amer © DR

Phenomena © 1984 DAC FILM All rights reserved

Cinéma

Dimanche 21 janvier à 11h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

Riz amer (Riso amaro)
De Giuseppe De Santis (Italie, 1949, 1h48)

Grand film néoréaliste pour son regard documentaire sur la condition des ouvrières saisonnières qui, depuis les rizières de la plaine du Pô, rêvent d’une vie facile à travers les images factices des fotoromanzi, Riz amer reprend aussi les codes du « film noir », alors très en vogue aux États-Unis, en mêlant intrigue policière et érotisme (à peine) voilé.

Cinéma

Dimanche 21 janvier à 15h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

L’Enfance nue
De Maurice Pialat (France, 1969, 1h23)

Premier long-métrage de Maurice Pialat, L’Enfance nue se distingue par la sécheresse de sa mise en scène, en regard de la charge émotive que transporte son sujet. Conçu au départ comme un documentaire, le film s’attache à décrire les mécanismes administratifs de l’adoption à travers le parcours du jeune François, enfant incontrôlable et « caractériel », dont la société ne sait plus que faire…

Cinéma

Dimanche 21 janvier à 17h, auditorium, tarifs séance 6€ / 4€

Phenomena
De Dario Argento (Italie, 1985, 1h45)

À la frontière du giallo et du conte de fées horrifique, Phenomena est un chef-d’oeuvre poétique et violent. Dario Argento compose ici un univers terrifiant peuplé d’hommes monstrueux et d’animaux bienveillants, que traverse en somnambule une frêle héroïne, à la manière d’un « Alice aux pays des horreurs »…

Pour aller plus loin

La vie en Roman-Photo au Mucem

La vie en Roman-Photo au Mucem

A travers plus de 300 objets (revues, photographies originales, maquettes, films…), l’exposition retrace une époque, ses rêves et ses peurs, et met en avant de petits chefs-d’oeuvre totalement inédits.

Un Mucem complétement foot !

Un Mucem complétement foot !

Le foot, un phénomène mondial qui touche toutes les classes de la société, d'Istanbul à Marseille, de Madrid à Alger... Nous sommes foot présente au MuCEM plus de 300 oeuvres pour poser notre regard sur la culture footballistique en Méditerranée. 

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Projections - Cinéma

Projections - Cinéma

Et si on se faisait une toile sous les étoiles de Provence ? Listes les salles de cinéma et projections en plein air dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Projections - Cinéma
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Le pavillon de Marie Ducaté

Le pavillon de Marie Ducaté

du 15 mars au 3 juin 2019

Carte blanche est donnée à Marie Ducaté et son univers coloré qui investit le jardin et les salons du musée du Pavillon de Vendôme.

Nouveau parcours archéologique en Méditerranée

Nouveau parcours archéologique en Méditerranée

à partir du 8 mars 2019

Le musée d’Archéologie méditerranéenne, installé dans le Centre de la Vieille Charité, offre au public, dès le 8 mars 2019, l’accès à l’un des plus remarquables ensembles architecturaux, ainsi qu’un tout nouveau parcours muséographique.

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

du 20 au 24 mars au Mucem et du 20 mars au 20 mai 2019 à Aix

Chefs cuisiniers, sommeliers, boulangers, pâtissiers, épiciers, pêcheurs, poissonniers, agriculteurs, vignerons, bouchers, maraîchers… Mille talents, mille visages de la gastronomie provençale sont immortalisés sous l’objectif de Pierre Maraval pour MPG2019.

L'Art Mange l'Art et De la table au tableau ou l'art culinaire en Provence

L'Art Mange l'Art et De la table au tableau ou l'art culinaire en Provence

du 21 mars au 13 octobre 2019

Dans le cadre de l'année de la Gastronomie 2019 - MPG 2019, le musée Regards de Provence dédie ses trois salles à deux expositions, "L'Art Mange l'Art" et "De la table au tableau", sur les thématique de l'art culinaire, l'art de vivre dans le Sud, l'art de la table, ..., réunissant des œuvres d'artistes du XIX° au XXI° siècles.

Les infinies variations de lumières de Harry Callahan

Les infinies variations de lumières de Harry Callahan

du 16 mars au 21 juillet 2019

Le musée Granet s'associe à la Maison Européenne de la Photographie pour présenter en près de 90 clichés, les travaux du grand photographe américain Harry Callahan.

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

du 1er mars au 26 juillet 2019

Un projet culinaire de Nadia Sammut composé d'une exposition de Jean-Michel Blasco et d'un final le 21 juillet 2019 pour la journée gastronomique, populaire et artistique qui sera l’un des temps fort des Fêtes Estivales de Martigues.

Tous les festivals de Cinéma du printemps !

Tous les festivals de Cinéma du printemps !

mars - avril 2019

En Provence, le mois de mars rime aussi avec festivals de cinéma ! Plongez vous dans les documentaires, premiers films, rétrospectives et profitez en pour rencontrer réalisateurs, compositeurs et acteurs ! Certains sont d'envergure internationale alors tous à vos agendas.

Que faire pour la journée internationale des droits des Femmes?

Que faire pour la journée internationale des droits des Femmes?

Le 8 mars 2019

Que savoir, que lire, que faire pour ne pas passer à côté de cette journée ?

Van Gogh, la nuit étoilée aux Carrières de Lumières

Van Gogh, la nuit étoilée aux Carrières de Lumières

du 1er mars 2019 au 5 janvier 2020

Les Carrières de Lumières exposent les oeuvres de Vincent Van Gogh qui peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux, aujourd’hui dispersés à travers le monde. Sur les 7000 m² des Carrières, cette nouvelle création visuelle et sonore retrace la vie intense de l’artiste fasciné par les teintes chaudes et colorées de la Provence.

Top des petites Expos

Top des petites Expos

MARS 2019

Découvrez en avril notre sélection de petites expos à ne pas rater. Nos coups de cœur, nos incontournables, nos pépites, de petites surfaces ou des lieux insolites.

Top des spectacles de Danse

Top des spectacles de Danse

MARS 2019

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles de danse à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.

Top des pièces de Théâtre

Top des pièces de Théâtre

MARS 2019

Découvrez chaque mois notre sélection de pièces de théâtre, de spectacles dans des lieux insolites à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.