Des jeunes talents s'exposent à l'ESPACE 361° d'Aix en Provence

Jusqu'au 28/02/2021, du mardi au samedi de 11h à 17h

Mis à jour le 19 février 2021

Contrairement aux musées et autres lieux culturels, les galeries, elles, sont bel et bien ouvertes. C'est une bonne nouvelle pour celles et ceux qui sont en manque de sorties culturelles. Profitez-en pour aller découvrir et rencontrer la jeune génération d'artistes en arts plastiques et visuels qui expose à l'Espace d'Art Contemporain 361°d'Aix-en-Provence. L'occasion pour ces 14 Jeunes Talents, sélectionnés ce mois-ci, de montrer leur créativité à travers leurs photographies, sculptures, peintures et dessins...

Depuis 2016, l'Espace 361° propose trois sessions (janvier, février et mars) aux jeunes artistes. Le but est qu'ils expérimentent, pendant un mois, les différentes étapes qu'implique une exposition dans une galerie ; des étapes importantes telles que l'accrochage, le vernissage, les mots pour décrire leur démarche artistique et la rencontre avec le public. Cette vitrine, en plein centre-ville aixois, est une véritable chance pour ces jeunes talents qui exposent 4 à 6 œuvres (en fonction du format) représentatives de leur univers. Trois œuvres sont récompensées sur chaque session et dans trois catégories : Qualité / Originalité / Recycl'Art.

Les conditions pour pouvoir être sélectionné.e.s

Les jeunes doivent avoir entre 15 et 30 ans, proposer des œuvres à exposer en 2D (dessins, peintures, BD, photographies, gravures, illustrations, urban art...) ou en 3D (sculptures, installations, animations 3D, film, design ...), être ou devenir membre de l'association et participer aux frais de fonctionnement de leur exposition qui s’élèvent à 65 euros. Alexia Rouyer, membre du comité de sélection, nous explique : «concernant nos critères, nous nous basons principalement sur la qualité plastique des œuvres que nous exposons, mais également sur la démarche à visée professionnalisante que le Jeune Talent entreprend par son inscription. Le but des expositions Jeunes Talents 15-30 ans est de les accompagner et les inviter à faire ce premier pas qui peut parfois en effrayer certains : celui de montrer son travail au grand public».

Les 14 artistes sélectionné.e.s pour la session de février 2021

Albanne Cannet (peinture expérimentale) vit sur Nantes, elle s'intéresse à l'Art et la Science et cherche constamment à travers ses œuvres à les entremêler et les unifier. Elle dira dans sa biographie : «mes expérimentations constantes m’emmènent vers de nouveaux médiums et de nouvelles méthodes de créations, que je cherche à mettre en lien les uns avec les autres». Caro R (peinture), CARORou OWL, deux noms qu'utilise cet artiste qui peut se définir comme un artiste de l'inconscient. Il s'exprimera en disant : «Puisque la seule réalité atteignable par l'Homme est subjective, je souhaite que ces toiles, nées d'une ouverture à mon
inconscient, laissent parler le vôtre»
. E.L. (dessin) s'intéresse à la souffrance et sa représentation. A la manière d'une catharsis, elle va créer pour se libérer. Elle écrira dans sa présentation, en parlant de la souffrance : «Chaque personne à sa façon de la supporter et d'en guérir, et pour ma part, l'art a été mon échappatoire. Durant ces périodes, j'y ai créé une série de dessins : Les Dots».

Dessin de E.L autour de la souffrance

Dessin de E.L autour de la souffrance

Alexa Nieto est l'artiste céramiste de cette sélection, s'inspirant d'un univers ésotérique, elle va rendre plus organique ses œuvres. Elle s'expliquera en écrivant que : «c’est l’ADN de mes créations ; la nature y tient une place centrale de même que la couleur». Pauline Jouan (portraits en papiers recyclés) nous vient de Bretagne. Soucieuse de son environnement, elle décide d'utiliser du papier qu'elle recycle, roule, assemble pour donner naissance à d'immenses portraits. Elle affirmera qu’«un regard, une posture, une expression, des rides, le champ des expressions du visage est sans limite, infini...». Ce qui inspire Anna Cardettini (photographie), c'est la lumière dans la nuit, la ville dans l'obscurité qui vit encore par ses lumières. Elle développera sur cela en expliquant : «La représentation de cette ville par ses lumières nous livre une contemplation d’écriture lumineuse. Elle trace les mouvements et la vie d’Aix-en-Provence». Inspirée par l'Océan et les paysages qu'elle a rencontré au cours de ses voyages, Foufe créée en toute liberté des œuvres picturales où se mêlent matière et jeux d'ombre. Elle écrira dans sa biographie : «Chaque tableau est un jeu, parfois avec un but défini et très souvent en suivant mon intuition, mes envies et mes émotions du moment».

Paulin Jouan lors de l'accrochage

Paulin Jouan lors de l'accrochage

Robin Amar est passionné par le dessin depuis son enfance, il s'est peu à peu tourné vers le dessin réaliste et réalise des portraits exprimant à merveille la beauté du vivant. Sophie Jaffro (dessin) questionne la manière dont le vivant oscille entre chaos et organisation, évoquant des formes qui s’inspirent de structures organiques. Arrivant tout droit de Guadeloupe, STAUFF (peinture) est un artiste dont le style est en mouvance permanente. D'un côté plus classique au design, en passant par des représentations plus traditionnelles, STAUFF ne se refuse rien tant qu'il peut exprimer sa passion pour la peinture. Shisha (peinture, dessin et sculpture) est d'une personnalité aussi pétillante que les couleurs de ses œuvres. Elle peint et sculpte des petits personnages qu'elle met en scène dans des situations parfois incongrues. Elle dira de ses bonhommes qu'ils sont «une espèce de société aux grosses têtes sans frontières, où tout se mélange, où nous nous mélangeons et ou l’art est la seule chose capable de mettre tout à plat, de rendre l’invisible visible». Florence Françoise Boyer rend hommage à la féminité à travers des photographies et installations mettant en scène des objets, des fruits, des fleurs. Elle suggère le corps d'une manière douce et délicate, c'est le dévoilé presque caché.

Oeuvre de Sophie Jaffro, l'une des 14 sélectionnés

Oeuvre de Sophie Jaffro, l'une des 14 sélectionnés

Les photographies de Morgane Delrive perturbent et intriguent. Mettant en scène des jeux de reflets, elle perd alors le spectateur dans une réalité qui devient presque abstraite. Elle dira que ces reflets «deviennent des miroirs de nos propres vies, et les mannequins nous renvoient à qui nous sommes». Ambre Macchia (dessin et illustration) s'intéresse à la thématique de l'ambivalence du non-genre ainsi qu'à la place de la femme dans notre société. Elle interroge tout cela à travers une série d'illustration de «scènes colorées, dont le sujet est souvent un pied-de-nez à la société dans laquelle humour et sexualité sont de mise», comme elle le décrit si bien.

Ces jeunes artistes sont à découvrir gratuitement au 2 rue de l'Annonciade à Aix-en-Provence.

Autres articles

En attendant la réouverture, visitez les jardins de Montmajour

En attendant la réouverture, visitez les jardins de Montmajour

L'abbaye arlésienne, en plein air

Du 8 au 19 mai, retrouvez l'Abbaye de Montmajour, en plein air ! Visitez les jardins en partant sur les traces des moines et profitez d'un magnifique panorama sur la campagne arlésienne.

L'œuvre déconfinée du Museon Arlaten

L'œuvre déconfinée du Museon Arlaten

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 11

Dernier épisode de l'oeuvre déconfinée ! Direction le Museon Arlaten qui raconte les us et coutumes de la grande Provence du 18e siècle à nos jours. Il nous présente un objet en bois sculpté par un berger...

La mythologie de la tarasque

La mythologie de la tarasque

Une légende de Provence à découvrir au Museon Arlaten - Musée de Provence

Dragon ? Monstre ? Mais qui est donc la tarasque que l'on célèbre chaque année à Tarascon ? On vous en dit plus sur cette mythologie de Provence

L’électro-pop vocale au musée Grobet Labadié !

L’électro-pop vocale au musée Grobet Labadié !

Museosonic#3 un concert inédit en ligne aujourd'hui à 17h

La Ville de Marseille et ses musées, en coopération avec Grand Bonheur et en association Transfuges, proposent au public une troisième session de Museosonic, dédiée à l’univers électro-pop vocale de Minimum Ensemble avec Martin Mey, au musée Grobet Labadié.

L'oeuvre déconfinée du Musée de la Camargue

L'oeuvre déconfinée du Musée de la Camargue

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 10

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce dixième épisode, on vous amène au Musée de la Camargue.

L'œuvre déconfinée du Mucem

L'œuvre déconfinée du Mucem

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 9

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce neuvième épisode, direction le MUCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Et si l’art entrait chez tous les Saint-Rémois ?

La bibliothèque de Saint-Rémy a mis en place l’Artothèque avec une collection d’œuvres d'art destinée au prêt. Un service gratuit pour les usagers de la bibliothèque et en faveur des artistes locaux.

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Une année formidable !

"L’art c’est un rapport au rêve et à l’émotion et avoir le temps de retrouver le rêve et l’émotion, c’est formidable" nous dit Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres (du Gymnase, des Bernardines, du Grand Théâtre de Provence et celui du Jeu de Paume). Contrairement à bon nombre de Directeurs de théâtre, pour qui cette année 2020-21 de crise sanitaire (et culturelle) a été une catastrophe ; Dominique Bluzet, lui, a trouvé cette année formidable. Il s’en explique dans cet entretien.

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 8

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce huitième épisode, direction le Musée Cantini en plein cœur de Marseille.

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

Du 13 mai au 13 juin 2021

Pendant un mois et sous forme festivalière, le Printemps de l’Art Contemporain 2021 rythme la vie culturelle de Marseille, Aix-en-Provence, Arles, La Ciotat, Martigues, Aubagne… Top départ le 13 mai 2021 !

Mars en Baroque, l'édition 2021

Mars en Baroque, l'édition 2021

Les nouvelles dates dévoilées

En 18 ans, le Festival Mars en Baroque est devenu un rendez-vous incontournable de la vie musicale et culturelle marseillaise. Ses dates sont dévoilées et la programmation ne va plus tarder !

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 7

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce septième épisode, rdv au MDAA, Musée Départemental d'Arles Antique dit « le Musée bleu », construit à Arles en 1995 sur la presqu'île où se trouvait l'ancien cirque romain.