Dans la cuisine de Micka...

Recette des "aubergines à la parmesane"

Publié le 18 juin 2018 Mis à jour le 30 août 2018

Aujourd’hui on t’emmène dans la cuisine de Micka, de son nom de scène « Muge Knight », qui va nous préparer ses fameuses aubergines à la Parmesane !
Rappeur Marseillais, connu pour sa chanson « Mon vier maintenant », en plus d’être passionné de musique, il adore bien manger et concocter des plats succulents ! Sa spécialité ce sont les aubergines à la Parmesane « mais à la Marseillaise » : contrairement à la recette italienne originale, il rajoute de la viande et le résultat est fabuleux ! Un régal !
Et si tu es végétarien ou allergique au bœuf tu peux ne pas les mettre c’est quand même bon hein…

recette des aubergines à la marseillaise

Pour la petite histoire, et que tu t’endormes plus intelligent : les « parmigiana di melanzane » ne proviennent pas, comme on pourrait le croire avec leur nom, de la région de Parmigiano et n’ont non plus aucun rapport avec le Parmesan (on utilise de base du Pecorino) ! On ne sait pas trop d’où vient cette appellation, mais de ce qui se dit, ça pourrait venir du mot « palmigiana », qui veut dire volet (en référence aux tranches d’aubergines) et comme les Siciliens ne prononcent pas trop le son «L», cela aurait donné avec la déformation : «parmigiana».

On ne saura jamais si c’est vrai, mais en tous cas on se régale avec cette recette et on va vous donner la version du Muge qui est juste excellente !

Aubergines à la parmesanne

Aubergines à la parmesane ou à la marseillaise ?

Ingrédients

  • 3 aubergines
  • 4 gousses d’ail
  • 2 oignons
  • 2 sucres
  • Huile d’olive
  • Huile de tournesol
  • 400g de bœuf haché (de la bonne de chez le boucher bien sûr)
  • 1 bouteille de pulpe de tomate
  • 5 cuillères à café de concentré de tomate
  • de la chapelure
  • 3 blanc d’oeufs
  • crème fraîche
  • Parmesan

Voici la recette des "Aubergines à la parmesanne"

ETAPE 1
On commence par écraser l’ail avec une fourchette (pour garder plus de saveur), on coupe les oignons et on fait revenir le tout dans de l’huile d’olive.

ETAPE 2
On coupe 3 aubergines en fines lamelles dans le sens de la longueur (environs 5 mm d’épaisseur).

ETAPE 3
On fait revenir le bœuf haché avec l’ail et les oignons, puis on rajoute la boite de pulpe de tomate, le concentré de tomate et les 2 morceaux de sucre. On mélange et on laisse mijoter à feu doux.

ETAPE 4
Pendant ce temps là on s'occupe de faire frire les aubergines. On fait bien chauffer de l’huile de tournesol dans une casserole, on met les blancs d’œufs dans un grand bol, on trempe les lamelles d’aubergines dedans et on les fait frire au fur et à mesure dans l’huile. Grace à la technique du blanc d’œuf, les aubergines absorbent moins de gras ! (bon même si ce n’est pas un plat healthy hein bien sur…).

ETAPE 5
On fait préchauffer le four à 200°c.

ETAPE 6
Dans un plat à gratin on met au fond un peu de sauce tomate avec le bœuf haché, puis un étage d’aubergines et ainsi de suite. Sur la couche de sauce tomate-viande du milieu on rajoute 3 cuillères de crème fraîche, pour donner encore plus d’onctuosité au plat: "la régalade on vous dit !".
Sur le dessus on finit par de la sauce tomate, on râpe du parmesan (nous on adore, on en met plein) et de la chapelure : ça va bien gratiner et c’est ça qui donnera encore plus un bon goût !

ETAPE 7
On met le plat au four, et c’est parti pour 30 minutes à 200 degrés.

portrait de muge

Dans la cuisine de Micka, dit le Muge, qui vous présente ses "lasagnes à la parmesane"

"Et puis les Aubergines à la Parmesane, avec le temps, c’est presque devenu un plat provençal finalement…"

Pendant que ça cuit tu bois un verre de rosé de Provence parce que tu l’as bien mérité et que la chaleur de la cuisine ça donne soif…

Et 30 minutes plus tard tu sors le plat du four, tu attends un peu que ça refroidisse pour que ça soit un peu plus compact et que ça se tienne… Tu accompagnes les aubergines à la parmesane avec une bonne salade à l’ail et tu peux te régalllllerrr !
Et c’est comme les lasagne ou le gratin : c’est encore meilleur le lendemain !

Merci le Muge pour ta délicieuse recette, tes secrets de grand-mères et toutes tes blagues, on reviendra ;)
Et si vous voulez suivre son actualité, c’est par ici.

Par Anaïs et Pedro
Par Anaïs et Pedro

On est Anaïs et Pedro, on aime plein de choses comme les USA, le Japon, les pizzas, Motörhead, la cuisine Vietnamienne et le karaoké… Sur notre blog on parle des endroits qu'on aime sur Marseille et ailleurs, de nos voyages, et on organise aussi des soirées très drôles de temps en temps.

Anaïs et Pedro

Autres articles

Le Pays d'Aix, territoire de culture et de gastronomie

Le Pays d'Aix, territoire de culture et de gastronomie

Saison 1 - Le Printemps

En 2019, le Département innove en élargissant le dispositif “Capitale provençale de la Culture” à l’échelle d’un territoire et en le conjuguant à MPG2019. Il consacre ainsi le Pays d’Aix “Territoire de la Culture et de la Gastronomie 2019”.

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

Mille talents, mille visages...Mille créateurs de goûts

du 20 au 24 mars au Mucem et du 20 mars au 20 mai 2019 à Aix

Chefs cuisiniers, sommeliers, boulangers, pâtissiers, épiciers, pêcheurs, poissonniers, agriculteurs, vignerons, bouchers, maraîchers… Mille talents, mille visages de la gastronomie provençale sont immortalisés sous l’objectif de Pierre Maraval pour MPG2019.

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

Le goût de Martigues aux multiples saveurs

du 1er mars au 26 juillet 2019

Un projet culinaire de Nadia Sammut composé d'une exposition de Jean-Michel Blasco et d'un final le 21 juillet 2019 pour la journée gastronomique, populaire et artistique qui sera l’un des temps fort des Fêtes Estivales de Martigues.

Tout le monde à table!

Tout le monde à table!

Avec Goût de France et MPG2019

Du 21 au 24 mars 2019, tout le monde à table ! Profitez d'offres exclusives et vivez des expériences inoubliables dans 100 restaurants des Bouches-du-Rhône!

Les spécialités sucrées traditionnelles de Provence

Les spécialités sucrées traditionnelles de Provence

Attention, article spécial gourmand

Quel plaisir et quelle expérience de goûter aux spécialités locales fabriquées en Provence. Mais les connaissez-vous toutes?

Gérald Passedat, parrain de l'année de la gastronomie

Gérald Passedat, parrain de l'année de la gastronomie

L’année qui s'ouvre sera celle de Marseille Provence Gastronomie 2019, placé sous le parrainage du chef triplement étoilé Gérald
Passedat. Sa cuisine est un manifeste pour l’éducation du goût, une vision, un cap à tenir.

Green food à Marseille : nos adresses vegan et végétarienne

Green food à Marseille : nos adresses vegan et végétarienne

2019, sera green ou ne sera pas !

Et si « manger bon et sain » devenez notre bonne résolution à tous ! Découvrez ci-dessous nos lieux pour manger bien, bon, local et sans viande.

MPG 2019

MPG 2019

Une année de la gastronomie en Provence

MPG2019 est un événement inédit qui commence ce mercredi 20 mars et qui se déploiera sur l’ensemble du territoire des Bouches-du-Rhône pour célébrer l’art populaire de la gastronomie en Provence.

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Les pieds paquets n'auront plus de secret !

Aujourd’hui on va dans la cuisine de Mireille, qui va partager avec nous sa recette familiale de pieds paquets !

La figue

La figue

Francis, au pied de son arbre, vivait heureux

La figue de Provence invite à la damnation quand elle est cueillie mûre à point sur l’arbre, on peut aussi en parsemer un plateau et la laisser sécher 3 jours au soleil pour en manger tout l’hiver. Juste frais, ouvert et posé sur la pâte à tarte, en confiture bien sûr, ce fruit en mode sucré est un délice.

Le coing

Le coing

Petites histoires sur un fruit bonne pâte

Il est jaune comme un soleil et chaleureux comme un feu de cheminée en hiver… Le coing n’est pas très beau mais a su se faire aimer des Provençaux.

La tomate

La tomate

En sauce ou en salade, pour rougir de plaisir

Ne pas avoir le bac n’empêche pas de réussir sa vie. Et c’est pareil pour la tomate qui a raté son arrivée en Occident mais est devenue, après bien des péripéties, la star des menus Provençaux. Au plus elle est charnue, joufflue voire fessue, au plus elle a la cote.