Dalí l'énigme sans fin et Gaudí aux Carrières de Lumières

du 6 mars 2020 au 3 janvier 2021

Publié le 28 février 2020 Mis à jour le 28 février 2020

En 2020, les Carrières de Lumières s’illuminent des oeuvres célèbres et singulières de Salvador Dalí. La nouvelle exposition immersive « Dalí, l’énigme sans fin » revient sur plus de 60 années créatrices du maître catalan qui a parcouru et inventé plusieurs styles artistiques.

À travers un parcours thématique, le visiteur se promène dans des paysages surréalistes et métaphysiques et se retrouve au coeur des oeuvres surprenantes de l’artiste à l’imagination débordante. Exposées à travers le monde (Théâtre-musée Dalí à Figueres, Dalí Museum en Floride, Musée Reina Sofía à Madrid, MoMA à New-York…) ces oeuvres, aux multiples niveaux de lecture, illuminent les Baux-de-Provence. Déployées et animées sur le sol et les murs jusqu’à 16 mètres de haut, elles laissent apparaître les détails des coups de pinceau, des traits et des jeux de matières.

Salvador Dalí Galatée aux sphères 1952 huile sur toile 65 x 54 cm Fondation Gala-Salvador Dalí © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí, ADAGP 2019

Peintures, dessins, photographies, installations, films et images d’archives rappellent la personnalité unique du peintre à la moustache célèbre mais également ses obsessions pour l’étrange et le surnaturel ainsi que sa fascination pour sa femme Gala, sa véritable muse et collaboratrice.

Des chefs-d’oeuvre emblématiques, de La Persistance de la Mémoire au Visage de Mae West comme un appartement surréaliste en passant par Léda Atomique et La tentation de Saint Antoine, révèlent le talent de Dalí, créateur de nouveaux langages et de toiles uniques, inspirées des grands maîtres de la peinture tels que Vélasquez, Raphaël, Michel- Ange, Vermeer ou Millet.

La nouvelle création de Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi revient sur les différentes facettes de l’artiste : de ses recherches initiales impressionnistes et cubistes à ses oeuvres mystiques aux thématiques religieuses en passant par sa période surréaliste et ses rapports à la scène, à la photographie et au cinéma.

Salvador Dalí Vestiges ataviques après la pluie 1934 Huile sur toile 65 x 54 cm Perls Gallery, New York Photo : © Bridgeman Images, © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí, ADAGP 2019

Plus de 30 ans après sa mort, Dalí et sa « méthode paranoïaque-critique » ne cesse de résonner aujourd’hui : le visiteur découvre, sous un angle nouveau, les effets optiques et évocations oniriques du peintre qu’il met au profit de la création artistique. « Dalí, l’énigme sans fin », pendant une quarantaine de minutes, révèle les miroirs de la pensée du peintre dans une atmosphère presque hypnotique.

L’ensemble de l’exposition numérique est rythmé par les musiques de Pink Floyd. Expérimentant sans cesse et rejetant tout mécanisme rationnel, ces deux icônes de la peinture et de la musique partagent un imaginaire visuel étonnant où visions obsessionnelles et virtuosité technique se mêlent. Les couleurs profondes, les forme étirées et volumineuses des toiles de Dalí se dessinent sur les murs au son de titres issus d’albums mythiques tels que The Dark Side of the Moon et The Wall pour immerger le visiteur dans un univers planant, paisible ou troublant.

Cette rétrospective, associée à la musique du groupe légendaire des années 1960, propose un voyage hors du temps qui réveille l’inconscient où l’oeuvre de Dalí reste un mystère et une énigme sans fin.

Salvador Dalí Découverte de l’Amérique par Christophe Colomb 1958 huile sur toile 410,21 x 310,1 cm The Dali Museum, St. Petersburg (Floride) © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí, ADAGP 2019

Salvador Dalí La tentation de Saint-Antoine 1946 Huile sur toile 89,5 x 119,5 cm Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles Photo © Akg-images, © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí ADAGP 2019

Un programme court sur Gaudí, architecte de l’imaginaire

Le studio Cutback présente une création, spécialement conçue pour les Carrières de Lumières. « Gaudí, architecte de l’imaginaire » revient sur Antonio Gaudí, source d’inspiration pour Dalí. Ses oeuvres du début du XXe siècle, d’abord qualifiées de fantasques et provocantes, sont défendues par Dalí. Le peintre publie l’article « De la beauté terrifiante et comestible de l’architecture modern style » en 1933 qui marque un regain d’intérêt pour l’Art Nouveau.

Cette exposition immersive d’une dizaine de minutes rend hommage à ce génie de l’architecture à travers ses bâtiments aujourd’hui classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Elle propose un voyage, entre rêve et réalité, du Parc Güell à la Casa Batlló en passant par la Casa Milà et la Sagrada Família.

Par un jeu de matières et de lumières, les Carrières de Lumières prennent les formes de voûtes hyperboliques, de piliers obliques, de façades ondulées et s’ornent de motifs organiques et de mosaïques de verre et céramique. Le visiteur suit la lumière catalane d’une journée, reflet d’une illumination spirituelle pour l’artiste qui réussit à donner une forme artistique à l’abstrait.

Le matin se lève sur le parc Güell, éclairant le visiteur au milieu des moulures, colonnes ou chapiteaux mais surtout de la texture des rochers, de la lumière du soleil, du parfum des plantes, de la couleur des fleurs, du chant des oiseaux. Au rythme des courbes musicales de Gershwin, une ville imaginaire, architecture sans architecture, se recompose autour du visiteur. Celui-ci est alors entraîné dans la danse folle des trencadis, mosaïque libre et colorées.

Les visiteurs se promènent alors dans la Casa Batlló. Grands mouvements tournants, spirales, formes Art déco flottent dans l’espace. En fin d’après-midi, le visiteur sort de la Casa Batlló pour en contempler sa façade joyeuse et colorée. Mais, le double visage de cette maison, aussi appelée « la casa del ossos », se révèle peu à peu : os, tibias énormes, orbites géantes et formes menaçantes prennent place dans les Carrières.

Cet imaginaire terrible amène à une contemplation vespérale du portail de la Passion de la Sagrada Família dont Gaudi disait : « peut-être trouvera-ton extravagante cette façade mais je voudrais qu’elle réussisse à faire peur (…) afin de faire comprendre la cruauté du Sacrifice ». Le visiteur entre alors dans la basilique et découvre les quatre tours-clochers grandioses. C’est alors une plongée onirique dans les reflets du soir de la basilique, entre jeux d’éclairages, de reflets, de la lumière diffuse des vitraux : l’oeuvre majeure de l’architecte catalan est baignée d’un feu intense. Enfin, le soleil – sous la forme d’une rosace aux mille éclats- se couche dans les Carrières de Lumières.

Entre spirales, couleurs éclatantes, bâtisses colossales et vertigineuses, « Gaudí, architecte de l’imaginaire » met en relief la création sans limite et l’audace de l’architecte catalan.

Infos pratiques

Les Carrières de Lumières
Route de Maillane 13520 Les Baux-de-Provence
Le site

HORAIRES
Ouvert tous les jours Janvier, novembre et décembre : 10h-18h
Mars : 9h30-18h
Avril, mai, juin, septembre et octobre : 9h30-19h
Juillet et août : 9h-19h30

TARIFS
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 11 €

Pour aller plus loin

Carrières de Lumières

Carrières de Lumières

Au cour des Alpilles les monumentales Carrières de Lumières accueillent des spectacles multimédia uniques au monde. Chaque année un grand spectacle inédit est proposé présentant les plus grands noms de l'Histoire de l'Art. Ces spectacles sont projetés sur les immenses parois de 14 mètres de haut, les piliers et les sols de la carrière et vous transporte en musique dans les mondes colorés. Une nouvelle mise en lumière des Carrières vous fait découvrir le caractère unique et insolite du lieu et révèle sa beauté minérale.
Un équipement Multimédia unique en France : Les Carrières de Lumières bénéficient d'un nouvel équipement et de procédés à la pointe de la technologie : la plus grosse installation multimédia fixe en France avec 70 vidéoprojecteurs et 70 serveurs pour projeter des images sur plus de 6000m2 de surface. Le spectateur se retrouve totalement immergé dans l'image projetée sur toutes les surfaces de la pierre. Le nombre de vidéoprojecteurs a été doublé afin de couvrir deux fois plus de murs. Quant au sol, il est intégralement recouvert et devient un immense tapis d'images.

Les expos à ne pas rater en 2020

Les expos à ne pas rater en 2020

De grands artistes seront à l'honneur, cette année encore, dans toute la Provence. La programmation des expositions 2020 est pour le moins alléchante ! Tous à vos agendas!

Les intégrales des Carrières de Lumières

Les intégrales des Carrières de Lumières

Lors de ces soirées uniques, venez découvrir ou revivre l'émotion des expositions antérieures. Une sélection inédite portée par les grands maîtres de la peinture : Michel-Ange, Léonard de Vinci, Raphaël : les géants de la Renaissance (2015), Klimt et Vienne un siècle d'or et de couleurs (2014) et Van Gogh, la nuit étoilée (2019).
Durée 2 heures avec entracte
Accès dès 19 heures.

Château des Baux

Château des Baux

Dominant le village et perché sur la partie haute du rocher, le site du Château des Baux s'étend sur plus de 5 hectares : c'est l'un des endroits les plus extraordinaires de France, protégé au titre des Monuments Historiques. Vous découvrirez les principaux vestiges du passé tumultueux du Château. Le visiteur découvre en 24 illustrations le Château tel qu'il était au Moyen-âge. Comme dans un grand livre d'Histoire, les illustrations redonnent vie au différents corps de bâtiment. 27 panneaux expliquant l'histoire et la géographie locales rythment le parcours de la visite. Des tables panoramiques complètent cette signalétique et permettent de distinguer les hauts lieux de la Provence et de la Camargue, ce paysage exceptionnel qui s'étend au pied du château. Des audio-guides retraçant l'histoire du château vous content le passé de la Provence et vous entraînent pour un voyage au temps des chevaliers, des seigneurs rebelles, des guerres et tournois et des demoiselles esseulées. Ils font résonner, sous les voûtes du château, les musiques médiévales, les voix des guerriers, les rires des banquets... Disponibles en dix langues (F, GB, D, I, NL, E, J, R, C, P) et remis gratuitement à chaque visiteur qui peut ainsi suivre le parcours à son rythme, selon ses envies et en toute autonomie. Son donjon constitue le vestige le plus représentatif de cette architecture militaire. Ancré dans le roc depuis la fin du XIIème siècle, il semble être l'ultime rempart de cette forteresse imprenable. Des vestiges décoratifs parent les hauts murs: des culots sculptés et ornés montrent Saint Michel terrassant le dragon et le griffon. Le socle du donjon supporte une stèle votive gallo-romaine les mystérieux reliefs des Trémaïe (ou des Trois Maries) où les fidèles croient apercevoir les effigies de la Vierge, de Marie Jacobé et de Marie Salomé.

Agenda

Baux de Provence

Baux de Provence

Vaisseau de pierre

Classé plus beau village de France, les Baux-de-Provence sont un étape incontournable de votre séjour en Provence. Attention, paysages à couper le souffle !

Voir le guide Baux de Provence
Expositions en Provence

Expositions en Provence

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions en Provence
Le musée Yves Brayer règne sur les Baux-de-Provence

Le musée Yves Brayer règne sur les Baux-de-Provence

Ouvert en 1991, le musée Yves Brayer rassemble une centaine d'huiles, d'aquarelles et de dessins qui donnent un panorama général de l'œuvre de l'artiste.

Voir le guide Le musée Yves Brayer règne sur les Baux-de-Provence
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Nocturnes musicales au musée

Nocturnes musicales au musée

L'été marseillais dans les musées de Marseille

Chaque vendredi de l'été, visitez les musées de la ville de Marseille en nocturne et profitez de concerts gratuits avec le Marseille Jazz des Cinq Continents.

2 pass journée pour le prix d'1 à Manifesta 13 Marseille

2 pass journée pour le prix d'1 à Manifesta 13 Marseille

Entre le 29 août et le 9 octobre 2020

La biennale d'art contemporain dévoile son programme à 80% et ouvre une nouvelle billetterie avec une offre d'1 pass journée acheté, 1 offert.

La gazette décalée de Wipplay aux Rencontres d'Arles

La gazette décalée de Wipplay aux Rencontres d'Arles

Le Journal du Arles est arrivé, édition très spéciale !

Le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence lance #LASCÈNENUMÉRIQUE

Le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence lance #LASCÈNENUMÉRIQUE

Du 06 au 15 juillet 2020

L’édition 2020 du Festival d’art Lyrique d’Aix se passe sur #LASCÈNENUMÉRIQUE

    La Belle & Toile de la Friche est de retour

    La Belle & Toile de la Friche est de retour

    Et si on se faisait une toile à la belle étoile ?

    Quoi de mieux de regarder un film à la belle étoile ? Bonne nouvelle le cinéma en plein air de le Friche Belle de mai reprend tous les dimanches de l'été à partir du 5 juillet 2020.

    Les Escales du Cargo et Les SUDS, à ARLES s'associent pour un concert unique "Protest songs"

    Les Escales du Cargo et Les SUDS, à ARLES s'associent pour un concert unique "Protest songs"

    Date unique en France !

    Les chanteuses L, Jeanne Added, Camélia Jordana, et Sandra Nkaké envahissent le Théâtre Antique d'Arles, le mercredi 8 juillet 2020 pour chanter et raconter des histoires de luttes contre l'oppression, la discrimination et la ségrégation.

    Le musée inconnu ou La boîte de Pandore

    Le musée inconnu ou La boîte de Pandore

    Visite d'un cabinet de curiosités

    Le musée Réattu propose en 2020 une nouvelle présentation de ses collections permanentes sous la forme de cabinets de curiosités qui révèlent des pans parfois méconnus de l'histoire d'Arles.

    Arles Eté 2020, les galeries photo font leur festival

    Arles Eté 2020, les galeries photo font leur festival

    Du 26 juin au 5 septembre

    Pour nous consoler de l'absence des Rencontres d'Arles, 60 galeries photographiques s'unissent pour proposer un festival hors normes.

      Ce qui vous attend pour la réouverture du Mucem

      Ce qui vous attend pour la réouverture du Mucem

      Lundi 29 juin !

      Lundi 29 juin 2020, à l'occasion de sa réouverture au public, le Mucem vous donne RDV pour un live exclusif

        Marseille Jazz des cinq continents vous donne rendez-vous tout l'été

        Marseille Jazz des cinq continents vous donne rendez-vous tout l'été

        Ça va groover cet été

        Marseille Jazz des cinq continents s'invite à la Villa Gaby, à la Caza Delauze et au Mucem cet été

        Friche Belle-de-Mai, une réouverture progressive

        Friche Belle-de-Mai, une réouverture progressive

        Le retour du lieu alternatif à Marseille

        La Friche de la Belle-de-Mai à Marseille réouvre progressivement. Découvrez le calendrie

          Le Festival international de Cinéma Marseille aura lieu en juillet

          Le Festival international de Cinéma Marseille aura lieu en juillet

          Le FIDMarseille ouvrira la saison estivale des festivals de cinéma

          Fin juillet 2020, le festival FIDMarseille projettera une sélection de films dans les salles marseillaises