Les Rencontres du Cinéma Sud Américain de Marseille

du 23 au 31 mars 2018

Publié le 13 mars 2018

20 ans qui ont libéré des rêves et des réalités

L'exclamation "Jallalla" comme marqueur des 20es Rencontres n'est pas anodine, à une époque où l'anglais occupe une place prépondérante dans la communication et où la question des peuples originaires en Amérique latine souligne l'injustice de la "civilisation moderne".
"Jallalla" en langue aymara signifie que nous nous efforcerons de concrétiser nos rêves en y travaillant intensément et avec la joie d'être certain de triompher. Cette langue, et nous pouvons faire le parallèle avec les Rencontres du cinéma, est totalement étrangère aux grands intérêts économiques et à leur pouvoir monopolisateur au sein de l'industrie et de la distribution cinématographique.
Tout un programme !

La "joie" est présente par la dynamique visionnaire des 20 ans de travail. "Joie" pour sentir le plaisir d'être utile, de diffuser et de faire vibrer, de faire découvrir des rêves mais aussi des réalités....

"L’effort associatif" ce travail intense comme pilier de la construction de 20 années de Rencontres unie à une intention déterminée de soutenir la Mémoire, la Solidarité et la Liberté comme instruments de participation citoyenne active des spectateurs de toute âge.

Le cinéma comme bien public peut être un moteur de progrès social. OUI !
Mais quel cinéma ? Celui des super héros ? Celui de la violence meurtrière à grand renfort d’armes et d'effets spéciaux ? Celui qui banalise la mort ? NON !

Ces trois axes emblématiques les relient profondément à la France, à son histoire de libération et refus de l’obscurantisme et du fascisme.

Par ailleurs, les Rencontres du Cinéma sud-américain tentent de consolider les rapports culturels et artistiques générant des actions communes au sein de l’Europe et entre les deux continents dans cette période politique où les séparatismes régionaux sont forts.

LOS NADIE

SINFONÍA PARA ANA

Il y a 20 ans, l’​Amérique latine ét​ait​ ​encore ​sous l’ombre des Dictatures​. Il fallait aider à sa reconstruction démocratique. Considéré que l’art, en particulier le cinéma qui est un art complet mêlant l’art de la narration, de l’image, de la musique et de l’organisation temporelle, était un vecteur essentiel de cette reconstruction.

Aujourd’hui, ​les films programmés suivent encore cette vocation initiale face aux courants anti-démocratiques en Amérique latine et partout dans le monde. Le film d’ouverture Cabros de mierda, Sinfonia para Ana, ou Otra Historia del mundo, rappellent ce passé dictatorial en faisant appel à l’émotion, ou à l’humour. La Grieta de Jara, derrière le suspense du thriller, laisse entrevoir un arrière fond lié à l’histoire récente argentine. Ley primera s’ancre dans la réalité des peuples Tobas du Nord-Est argentin.

LA T INVISIBLE
LA T INVISIBLE

Les deux documentaires Vuelo nocturno et Los Corroboradores nous font voir des côtés inattendus de l’Amérique latine. Le chapitre « hommage » avec les documentaires Galpon de Màscaras et Un Asunto de Tierras et Gringos in Mañanaland abordent des sujets historiques, philosophiques, et d’actualité. La fiction Rosarigasinos nous rappelle le génie de Rodrigo Grande. La qualité des courts métrages nous laisse deviner une nouvelle génération de cinéastes très prometteurs.

Cinq films ont un lien direct avec la littérature. La jeunesse est mise en valeur dans presque tous les films, et en particulier dans El Techo, Los Nadie et Sinfonia para Ana. Les enfants jouent le rôle principal de Tesoro de Maria Novaro, nous faisant partager leur amour pour la nature. Charco nous amène au cœur des musiques populaires d’Urug​u​ay et d’Argentine.

QUIERO

LA SUERTE DEL SALAO / LA CHANCE DU PAUVRE

La nuit de la cucaracha

Jeudi 29 mars à 20h30 – La Friche, Grand Plateau

Comédie révolutionnaire en chansons pour deux comédiennes, un piano et 48 balles… de ping-pong. C’est la rencontre improbable de la bourgeoise Delphine, qui a la tête dans le four, et de Dolores, employée de Gaz de France qui arrive à point. Au cours de cette nuit inoubliable elles vont affronter ensemble les piranhas et les serpents venimeux, les embouteillages du G8, danser le tango, croiser Barack Obama… et surtout elles vont chanter les plus belles chansons révolutionnaires d’Amérique du Sud… Hasta Siempre, El pueblo unido, Gracias a la vida…

Au petit matin on les retrouve un peu sonnées, devenues grandes amies et artistes révolutionnaires !

Tarif : 6€ - 1h15 – Tout public à partir de 10 ans

Soirée de clôture & concert

le 31 mars

20 ans ça se fête ! A l’occasion des 20 ans des Rencontres, ASPAS vous propose une grande soirée festive à la Friche.
Au programme, Cérémonie de Clôture et remise des Prix, projection de O Filme da minha vida, un film brésilien de Selton
Mello et pour terminer en musique les Diabloson pour vous faire danser jusque 3h du matin…

20h30 Cérémonie de clôture
Pour clore cette semaine de projections au cours de laquelle plus de 40 films auront été projetés, les jurys remettront les Prix de cette 20ème édition en présence du public.

Projection O filme da Minha vida
Réalisateur : Selton Mello
Sud du Brésil, dans les années 1960. L’étudiant Tony revient dans sa ville natale du Brésil rural et découvre que son père, français, a quitté la maison. Tony devient instituteur, cherche la compagnie des amis de son père, fréquente un cinéma dans un quartier qui s’annonce plein de surprises.
O filme da Minha vida est une adaptation du du roman Un Padre de Película de l’écrivain chilien Antonio Skármeta (2010).

23h – La Friche, Grand Plateau

Le festival propose comme chaque année un grand concert de musique latino afin de terminer en beauté cette semaine de découvertes et de rencontres. Dès 23h, l’écran se lève pour laisser place au concert survolté de Diabloson !

Melting pot de musiciens sud-américains et des caraïbes. leur musique prend ses racines dans les musiques traditionnelles pour arriver à une salsa très festive et multicolores. Plus qu’une danse, plus qu’un rythme, plus qu’un genre musical, c’est une mouvance, un sentiment… une manière d’exprimer l’adversité par le biais de la joie… une façon de marcher… le résultat des siècles de métissage ethnique et culturel…

Avec le titre « Africa »- il a été nominé par les « grammy awards » de 2007. Diabloson présente cette année » El grupo que mata », sa troisième production musicale. Au programme, un voyage à destination de Cuba, Puerto Rico, en passant par la Colombie, le Venezuela jusqu’à New-York …
Les musiciens de ce big band partageront avec vous leur fougue « caliente » et feront trépigner les plus rétifs à la danse.

PAF : 8 euros

Infos pratiques

Cinéma le Gyptis, 136 Rue Loubon, 13003 Marseille
La Friche Belle de Mai, Salle du Grand Plateau, 41 rue Jobin, 13003 Marseille
Les Variétés, 37 rue Vincent Scotto, 13001 Marseille

Le site

Tarif 6€ / 4€
Pass 5 séances : 20€
Pass Festival individuel : 30€

Pour aller plus loin

10 juillet au 16 juillet
FID : Festival International de Cinéma
Cinéma - documentaire

FID : Festival International de Cinéma

Marseille

Chaque année, le FIDMarseille, propose un programme de films, documentaires et fictions, emblématiques de la production mondiale d'aujourd'hui. Bienvenue à la 29e édition ! Un programme nourri, foisonnant, qui compte plus de 180 films, originaires de plus de 37 pays, pour la plupart inédits, tous genres confondus, présentés du 10 au 16 juillet dans près de 10 lieux partenaires : Mucem, Villa Méditerranée, Cinéma Les Variétés, Cinéma le Miroir –Centre de la Vieille Charité, Alcazar, Videodrome 2, FRAC, Théâtre Silvain, Mairie du 1er et 7e arrondissements. Les compétitions s'affichent bariolées, frondeuses, autorisant tous les possibles d'un cinéma d'aujourd'hui, qui n'a pas oublié celui d'avant-hier, et dans lequel celui de demain semble déjà avoir croqué. Projections en plein air, tables rondes, masterclasses, expositions dans des galeries d'art associées, rencontres avec les cinéastes et moult moments festifs déployés dans toute la cité phocéenne viendront compléter ce rendez-vous incontournable. Pour rester informé de toute la programmation : www.fidmarseille.org

La provence au cinema

La provence au cinema

Le cinéma dans le sud est une histoire ancienne. Comme pour la peinture, son origine tient à la lumière.Car il est de notoriété publique que la première projection du cinématographe Lumière se fit le 21 septembre 1895 à La Ciotat.

Agenda

Projections - Cinéma

Projections - Cinéma

Et si on se faisait une toile sous les étoiles de Provence ? Listes les salles de cinéma et projections en plein air dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Projections - Cinéma
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Concert - Opéra

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Le Festival international du Film d'Aubagne au coeur de la création

Le Festival international du Film d'Aubagne au coeur de la création

du 19 au 24 mars 2018

Seul festival en Europe entièrement consacré à la musique de film et à la promotion de la jeune création cinématographique, le FIFA va réunir pendant six jours plus de 700 professionnels du monde entier... et un public toujours plus nombreux pour une semaine intense de découverte, de création et d’échange.

Ouverture du Centre photographique Marseille

Ouverture du Centre photographique Marseille

à partir du 23 novembre 2018

Le Centre Photographique Marseille inaugure le 23 novembre 2018 à Marseille un lieu dédié à la photographie, qui associe formes artistiques et pratiques sociales.

Le regard engagé de La France vue d'ici

Le regard engagé de La France vue d'ici

du 13 novembre 2018 au 10 février 2019

Née en 2014 pour dresser un état des lieux photographique de la France jusqu’en 2017, ce projet ambitieux vise à répondre à la nécessité de témoigner visuellement des mutations de la société française. Porté par le rendez-vous photographique ImageSingulières et Mediapart, elle regroupe 26 photographes, 4 journalistes et 46 reportages.

Traverser la lumière grâce aux peintres non figuratifs

Traverser la lumière grâce aux peintres non figuratifs

du 10 novembre 2018 au 31 mars 2019

Le musée Granet, institution phare de la ville d’Aix-en-Provence, présente sur près de 700 m2 et en plus de 100 peintures, une exposition rétrospective sur ce groupe d’artistes encore méconnu de l’art français d’après-guerre, représentants « la non-figuration ».

Georges Henri Rivière, voir c'est comprendre un monde en pleine transformation

Georges Henri Rivière, voir c'est comprendre un monde en pleine transformation

du 14 novembre 2018 au 4 mars 2019

La nouvelle exposition du Mucem s’attache à dresser le portrait d’un homme, Georges Henri Rivière, qui incarne à lui seul certains des aspects les plus marquants de la culture au XXe siècle.

Du désir et des rêves à La Criée en 2019

Du désir et des rêves à La Criée en 2019

Saison 2018 / 2019

La Criée va vous saisir, vous séduire et vous troubler avec une saison 2018/2019 de désir et de rêves, d'artistes inclassables, visionnaires, intuitifs et virtuoses qui écrivent une autre partition du monde plus vraie encore que celle du dehors si bruyante.

Chroniques des imaginaires numériques

Chroniques des imaginaires numériques

du 8 novembre au 15 décembre 2018

Pendant plus d'un mois, Chroniques, biennale des imaginaires numériques, s’installe à Aix-en-Provence et Marseille. Événement international dédié à la création contemporaine à l’ère numérique, Chroniques invite connaisseurs, curieux ou néophytes à explorer les voies de la Lévitation

Où commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918 ?

Où commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918 ?

Novembre 2018

De nombreuses manifestations sont organisés en Provence pour commémorer le Centenaire de l’Armistice de 1918.

Chagall un dialogue du noir et blanc à la couleur

Chagall un dialogue du noir et blanc à la couleur

du 1er novembre 2018 au 24 mars 2019

L'Hôtel de Caumont à Aix présente une dimension inexplorée de l’œuvre de Marc Chagall, célébré maître de la couleur par les artistes et les critiques de son temps. L’exposition, consacrée à la 2ème partie de sa carrière met en lumière son renouvellement artistique et révèle chaque étape de création de son œuvre à partir de l’année 1948 jusqu’à son décès, en 1985.

3 écomusées à visiter en Provence

3 écomusées à visiter en Provence

Mieux comprendre son territoire

Parce qu’il est important de savoir où on met les pieds quand on est en vacances et où l’on vit quand on est résident, visitez les 3 écomusées que nous avons dans les Bouches-du-Rhône.

C'est gratuit ! Les Tops du mois

C'est gratuit ! Les Tops du mois

NOVEMBRE 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles, festivals gratuits à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.

Top spectacles pour Enfants

Top spectacles pour Enfants

NOVEMBRE 2018

Découvrez chaque mois notre sélection de spectacles ou propositions pour enfants, à passer en famille et à ne pas rater ! Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de sorties originales.